1. Accueil
  2. Accueil
  3. MIH 2022, le business les yeux dans les yeux !
AccueilTerritoire

MIH 2022, le business les yeux dans les yeux !

Après une pause sanitaire concernant le déroulement physique de l’édition Made In Hainaut 2021, le cheminement de l’édition 2022, en présentiel, fait son chemin. La prochaine édition se déroulera les 19 et 20 mai 2022 sur le site minier de Wallers-Arenberg sans oublier une exposition de photographies de haut vol sur le vélo à la veille de Paris-Roubaix.

Aymeric Robin : « Rien ne vaut le présentiel »

Après 18 mois dans le dur sanitaire, les manifestations reprennent leurs droits à exister. Dans ce registre, la tenue du salon Made In Hainaut les 19 et 20 mai 2022 fait partie du retour à la vie réelle. Le Président de la Porte du Hainaut, Aymeric Robin, apprécie ce retour en mode normal « rien ne vaut le présentiel. Ces moments de convivialité nous ont manqué depuis presque 2 ans ».

Concernant le futur salon MIH, sa notoriété n’est plus à faire. « Ce sera sa 5ème édition, il est aujourd’hui le plus grand salon multisectoriel au nord de Paris regroupant l’industrie, le transport, le BTP, l’environnement, et les services… », mentionne Aymeric Robin.

« 84% des visiteurs sont des décideurs », Yves Delplanque

Ensuite, le plus important est également l’impact sur les affaires des exposants ? Quel est le retour client de manière très pragmatique, la convivialité, certes très importante, ne justifie pas la dépense.

Sur ce point, Yves Delplanque, en charge du développement économique arrivé en avril 202, est sans ambiguïté : « C’est un salon B2B, on fait du Business. 84% des visiteurs sont des décideurs sur ce salon MIH, et 95% pensent revenir au prochain ! ».

Ensuite, le taux de satisfaction des exposants, en l’occurrence 82%, encourage une nouvelle expérience en 2022. « D’ailleurs, 70% des exposants en 2019 seront là sur le Made In Hainaut 2019 (soit 350 entreprises), c’est un taux de réinscription très fort. Pour autant, nous communiquons pour lancer l’inscription pour les nouveaux exposants », ajoute Yves Delplanque.

Pour sa part, Sébastien Delquignies, vice-président de la Porte du Hainaut développement, était ravi de ce retour à un salon en présentiel :«  Certes, nous avons eu le MIH virtuel en 2021, mais la force de ce Salon MIH est le circuit-court, la présence des entreprises du territoire qui ne se connaissent pas forcément. Les entreprises du Hainaut montrent leur savoir-faire sur ce salon, c’est une force économique ».

Pas de changement structurel sur l’organisation

Compte tenu du succès de l’édition 2019, l’association de La Porte du Hainaut développement ne va pas révolutionner le rendu précédent. « Nous conservons l’idée d’un seul grand chapiteau (sur 6 000 M2) avec tous les exposants. Par contre, nous nous limitons à un seul espace conférence à l’intérieur de ce chapiteau. Au titre des nouveautés, nous lançons un espace de coworking, un lieu où vous pourrez programmer des rendez-vous », précise Yves Delplanque.

Un autre point à surveiller, non évoqué durant cette présentation du MIH 2019, est l’organisation du flux de voitures compte tenu du succès en 2019 avec une file d’attente voitures beaucoup trop longue. Par contre, en ce qui concerne le flux des arrivants piétons, un nouveau site d’accueil est prévu avec plus de guichets où tous les protocoles sanitaires seront en vigueur au cas où…, mieux vaut envisager toutes les possibilités !

Une exposition pour la « Petite Reine »

En marge de cette organisation du MIH 2022, le Petite Reine est plus que jamais présente sur le site minier, après le Grand Prix de Denain, et surtout avant le prochain Paris-Roubaix féminin « pour sa première édition au départ de Denain samedi 02 octobre et le Paris-Roubaix masculin, dimanche 03 octobre ». 

Visuel de l’exposition prochainement dans le bâtiment Leaud.

Ensuite, une exposition de photographies en hommage au vélo sera présente toute la semaine au sein du bâtiment Leaud sur le site d’Arenberg Creative Mine. « Nous avons des visuels de la famille Stablinski dont nous allons fêter le 60ème anniversaire du titre de Champion du monde, mais également des photographies de deux professionnelles, Pauline Baillet, photographe officielle pour le Tour de France, et Sarah Maysonnier ».

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu