1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Football) Battus par Auxerre, les Valenciennois dans une spirale négative (1-2)
AccueilValenciennois

(Football) Battus par Auxerre, les Valenciennois dans une spirale négative (1-2)

Lundi soir, les Valenciennois ont une nouvelle fois perdu. Pourtant ils ont ouvert le score par Hamache (48’) mais Auxerre a égalisé trop vite (50’). Incapables de mettre ce second but, les Valenciennois en ont pris un. Conséquence Auxerre est troisième de Ligue 2. Valenciennes, qui subit sa troisième défaite consécutive, est seizième.

Toujours ce manque de justesse

Drôle d’atmosphère dans les tribunes du stade du Hainaut. Après une semaine agitée où le VAFC a été condamné en appel à verser 460 000 € à Pierre Wantiez, l’ancien directeur général (2011-2017), il a aussi été pointé pour des arrêts maladie dans les services administratifs qui seraient liés au management du président. Les supporters ont manifesté leur mécontentement via des banderoles « attention club en arrêt », « bientôt en arrêt dépression »  puis des chants « direction démission ».
Sur le terrain Auxerre est le premier dangereux sur une tête de Sinayoko (5’) après un ballon perdu par Ayité. Le milieu de terrain se rattrape de l’autre côté du terrain mais son une deux avec Robail (6’) ne fait pas mouche. Valenciennes par Robail (12’) et Auxerre par Dugimont (19’) se créent des occasions. Le capitaine valenciennois Cuffaut montre encore à quel point il est indispensable : alors qu’Hein était en contre il revient à toutes enjambées pour contrer l’attaquant auxerrois (24’). Valenciennes pousse : Hamache (28’), Robail (32’, 34’). Trouillet est tout près d’ouvrir le score avant la mi-temps : sur une tête (40’) puis sur une frappe qui s’écrase sur le poteau et rebondit dans le dos de Chevalier (44’). Valenciennes a bien résisté en défense dans cette première mi-temps.
ça repart de la meilleure des manières, centre d’Ouattara but d’Hamache (1-0, 48’). A peine le temps de savourer pour les Valenciennois que Sinayoko, bien servi par Hein, fusille Chevalier (1-1, 50’). Les deux équipes sont entreprenantes, ça sent le KO… Chevalier ne peut rien faire sur le tir de Perrin pleine lucarne (1-2, 64’). Auxerre prend l’avantage et les supporters valenciennois deviennent muets. Les joueurs d’Olivier Guégan tentent mais ne sont pas assez précis pour égaliser. Après plus de six minutes de temps additionnel et la sortie pour blessure de Ntim, l’arbitre siffle la fin du match et les supporters reprennent leurs chants vindicatifs…Le gardien valenciennois va saluer le kop et lance même son maillot. Suffisant pour calmer leur mécontentement ?

« il nous a manqué des buts », Olivier Guégan

« Il nous a manqué des buts », souligne Olivier Guégan, « le match était engagé, ouvert, ça pouvait basculer d’un côté comme de l’autre. Nous n’arrivons pas à marquer le deuxième but, je suis frustré et déçu pour mes joueurs, c’est rageant de prendre deux minutes après notre but, l’égalisation d’Auxerre. Nous avons été en incapacité de marquer des buts. Il nous a manqué des armes offensives. Pour performer il faut de la constance, avec les jeunes joueurs il y a des périodes de flottement. Notre prestation est loin d’être incohérente, il va falloir arrêter de prendre autant de buts. Il faut garder de la créativité et inverser la tendance très rapidement. Il faut capitaliser et prendre des points. Je suis mécontent de la défaite mais mes joueurs ont tenté jusqu’au bout. Il faut vite regagner un match ».

L’entraîneur auxerrois Jean-Marc Furlan tout sourire déclare, « je suis très satisfait. Il nous manque des titulaires. En étant menés, revenir puis gagner c’est important. C’est la solidarité et le respect du jeu. Je remercie le staff qui a mobilisé les joueurs. Nous avons souffert par moments. La composition de cette équipe c’est une bonne surprise, c’est une équipe new- look, c’est important pour l’avenir. Les joueurs ont été performants  ».  

Valenciennes – Auxerre : 1-2 (0-0)

6574 spectateurs

But : Hamache (48’) pour Valenciennes ; Sinayoko (50’), Perrin (64’) pour Auxerre

Arbitre : M. Petit

Valenciennes : Chevalier ; Debuchy (Dos Santos 46’), Ntim (Doukouré 90’+4), Cuffaut (cap), Abeid (Lecoeuche 70’);  Hamache, Kaba (Picouleau 78’), Masson (Diliberto 78’), Robail ; Ouattara, Ayité.

Auxerre : Léon ; Arcus, Jubal, Pellenard, Bernard ; Hein (Mohamed 76’), Touré (cap), Trouillet (Georgen 84’) ; Sinayoko, Perrin, Dugimont.

Anne Seigner

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu