1. Accueil
  2. Accueil
  3. Le ruban rouge pour Bruno Fontaine
AccueilTerritoire

Le ruban rouge pour Bruno Fontaine

La Serre Numérique avait un éclat particulier ce vendredi 03 décembre 2021, car Bruno Fontaine, le Président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Grand Hainaut, était honoré par la remise du Grade de Chevalier de la Légion d’Honneur. Une histoire humaine a raconté simplement… !

Initié par l’ancien Secrétaire général de la Sous-Préfecture de Valenciennes, Mohammed Abdoune, la Covid a ralenti cette promotion du 14 juillet 2021. « J’ai lancé le dossier il y a 3 ans, mais la Covid a probablement retardé de 12 à 18 mois cette distinction », explique Mohammed Abdoune.

Les acteurs de la CCI régionale et de REVE 3

Le protocole est bien établi avec la prise de parole de Pierre-Marie Miroux, un éminent légionnaire, pour rappeler l’histoire de la plus vieille décoration Française suite à l’abolition des privilèges sous la Révolution. Née en 1802, avec une 1ère remise en 1804, la légion d’honneur était née avec un fil conducteur fondamental. Napoléon 1er, dont c’est le Bicentenaire de sa mort, n’a pas voulu dissocier les civils des militaires, car il n’y a « qu’une nation ». La première femme honorée fut en 1853 (sous Napoléon III), anecdote piquante, et très française, quand on pense que le Droit de vote pour les femmes en France s’est exprimé concrètement à des élections municipales en 1945… !

« Emmanuel Macron a voulu drastiquement réduire le nombre de récipiendaires afin de ne pas en diminuer la portée. Pour autant, nous sommes environ 92 000 légionnaires pour 67 millions d’habitants, ce qui est très peu », poursuit  Pierre-Marie Miroux.

« Le monde industriel te fascine », André Flajolet

Son ami de 50 ans, le député de la 9ème circonscription, André Flajolet, agrégé de philosophie, n’a pas manqué son récit dans « une version courte ». Il brosse le portait d’un enfant arrivé dans le Pas-de-Calais, à Saint-Venant, où il a connu le début de tout. Pour autant, la jeunesse de Bruno Fontaine est marquée par un échec de sa scolarité dans le cycle général. Ça n’imprime pas, mais le cycle technique, pas assez apprécié en France, a permis à Bruno Fontaine de trouver sa voie jusqu’au Diplôme d’ingénieur des Arts et Métiers (lire https://www.lavoixdunord.fr/1108459/article/2021-12-03/bruno-fontaine-le-p-tit-gars-de-saint-venant-qui-recoit-la-legion-d-honneur?utm_campaign=echobox_valenciennes_denain&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1638532340)http://lavoixdunord.fr/1108459/article/2021-12-03/bruno-fontaine-le-p-tit-gars-de-saint-venant-qui-recoit-la-legion-d-honneur?utm_campaign=echobox_valenciennes_denain&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1638532340).

Ensuite, sa carrière professionnelle se conjugue avec « le monde industriel qui te fascine tout en conservant une indépendance d’esprit », explique André Flajolet. Il a parcouru le monde entier, ou presque, au détour de ses fonctions professionnelles, et pourtant c’est dans le Valenciennois où un jour un ami lui lance une invitation. « Veux-tu prendre la Présidence de la CCI Grand Hainaut, cela te prendra une demi-journée par semaine », explique Bruno Fontaine… l’auditoire pouffe de rire ! https://www.va-infos.fr/2016/07/02/cci-regionale-locale/).

Enfin, Bruno Flajolet met en exergue sa ligne de conduite où « sa fidélité est une citadelle. Le Ruban rouge te va très bien ».

« Je ne savais pas que tant de personnes regardaient le J.O du 14 juillet », Bruno Fontaine

Le récipiendaire du célèbre Ruban rouge, indissociable du titre de Chevalier de la Légion d’honneur, était ému par l’assistance présente à cette cérémonie protocolaire. En effet, le tout Valenciennois influent était là, toutes fonctions consulaires et sensibilités politiques confondues.

Bruno Fontaine, impressionné par cette attention, rappelle que le lieu choisi n’est pas anodin. « La Serre Numérique est un lieu de passion. C’était un ancien site sidérurgique qui a fait la fortune de ce territoire. Ici, nous avons eu la visite de Clément Beaune en avril 2021, Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes https://www.va-infos.fr/2021/04/20/une-presidence-francaise-europeenne-numerique-et-climatique/, et une accélération de ma promotion… », commente Bruno Fontaine. Il ironise sur sa surprise le 14 juillet 2021 « je ne savais pas que tant de personnes regardaient le Journal Officiel du 14 juillet, j’ai reçu beaucoup de messages le matin même ».

Dès ses premiers mots, il n’oublie pas son pilier de vie, sa femme, sa famille avec un message émouvant « je me rattrape un peu pour ces années d’omission. Ma première rencontre sur Valenciennes fut celle avec Georges Guillaume me proposant de rentrer dans une association, Hainaut Promotion, afin de restructurer le logement social à Valenciennes. Dix ans plus tard, cette association s’est transformée en Holding dont je suis toujours le Président », explique le récipiendaire.

M. et Mme Fontaine

Il rappelle à bon entendeur que la marque de fabrique du Valenciennois « est de travailler ensemble toutes opinions politiques confondues, avec l’Etat, et autres institutions. Il y a un éco-système dans le Valenciennois », ajoute-t-il. Une mention particulière au maire de Valenciennes « j’ai beaucoup de plaisir à travailler avec toi, j’espère que cela va continuer », conclut Bruno Fontaine.

Comme d’habitude, le sujet n’est pas dans la distinction elle-même, mais l’image qu’elle renvoie d’une vie d’homme ou de femme au service de ses convictions, et en cela la carrière de Bruno Fontaine est exemplaire… !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires