1. Accueil
  2. Accueil
  3. « Les Précieuses Ridicules »… parlementaires chez « Les Républicains »
AccueilTerritoire

« Les Précieuses Ridicules »… parlementaires chez « Les Républicains »

A quelques jours du 400ème anniversaire de Molière, les parlementaires du parti « Les Républicains » nous ont livré un étalage politique du grand n’importe quoi face à des choix sanitaires démocratiques avec ses opposants et sa majorité…, mais aussi avec un magma inclassable des convictions chez « Les Républicains ».

Une fracture des convictions chez « Les Républicains »… et bientôt à l’UDI

Quand nous avons le 15 mars 2020 au 1er tour des municipales, puis encore deux tours des départementales et des régionales, en juin 2021, avec une participation électorale indigente, vous ne pouvez pas un jour réclamé à cor et à cri plus de pouvoir au Parlement et de l’autre se livrer à cette mascarade parlementaire !

Sur un sujet aussi électrique et invasif pour le quotidien des Françaises et des Français, il est effectivement important que les parlementaires débattent, défendent leur point de vue, que des amendements pléthoriques soient discutés de plein droit, mais pour autant que chacun des intervenants s’expriment avec cohérence de bout en bout.

Là, quel fut le spectacle, une majorité pas en nombre suffisant de parlementaires pour faire adopter ce texte fondamental dans la stratégie du Gouvernement, que l’on soit pour ou contre, mais également 32 parlementaires LR votant contre une poursuite de la discussion sur le Pass Vaccinal (vote perdu à 4 voix). Tout cela quand le matin même Valérie Pécresse, candidate officielle à la Présidentielle pour ledit parti, soutenait le Pass Vaccinal… !

A tel point que Valérie Pécresse a dû lancer une conférence de presse à 12H30 (mardi 04 janvier) avec tout l’aréopage du Congrès LR et de ses soutiens les plus proches. Pour ceux qui n’avaient pas compris l’urgence de la chose politique, elle a clairement claironné la panique à bord chez « Les Républicains » dont l’ambition est d’installer une posture présidentielle, crédible, et responsable ! On avait mal compris dans la journée, Valérie Pécresse est pour la Pass Vaccinal, mais pas pour une partie de ses troupes parlementaires.

Après la bataille du Congrès chez « Les Républicains » remportée avec brio par Valérie Pécresse, elle a tenté, et presque réussie à faire oublier un clivage inégalable des idées dans le paysage politique français. En effet, rassembler sous une même bannière Eric Ciotti, la droite extrême avec la même sémantique que le candidat Eric Zemmour, et un Philippe Juvin voire Xavier Bertrand, est synonyme d’un grand écart des convictions peu propice pour l’intérêt collectif.

Et presque sans surprise, Valérie Pécresse a annoncé un éventuel rapprochement de l’UDI, le parti fondé par Jean-Louis Borloo. Là, nous atteignons les sommets quand un parti politique comme l’UDI, dont le socle humaniste est son mantra, va devoir gober les propos de la droite très décomplexée… Où sont les convictions politiques, on cherche et cherche encore… ! Par contre, l’intérêt individuel est lisible même pour un aveugle !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu