1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Vieux-Condé) Franck Agah appelle à voter Emmanuel Macron au second tour de la Présidentielle
AccueilPays de Condé

(Vieux-Condé) Franck Agah appelle à voter Emmanuel Macron au second tour de la Présidentielle

Pour le second tour de l’élection présidentielle, Franck Agah, élu de l’opposition sur la commune de Vieux-Condé, lance un appel sans ambiguïtés sur son choix de vote ce dimanche 24 avril.

« Militant communiste, attaché aux valeurs de la République, LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ ET LAÏCITÉ mon choix s’était porté lors du premier tour des élections présidentielles, sur Fabien Roussel.

Pour le second tour, entre Macron et Le Pen, je vais opérer un choix sans équivoque. Le 24 avril prochain, je ne me réfugierai pas ni dans l’abstention, ni dans un vote blanc. Je ne veux pas prendre le risque de laisser Marine Le Pen accéder au pouvoir.

Marine Le Pen, qui a su intégrer des mesures de gauche pour mieux séduire les classes populaires, n’a rien changé de ses fondamentaux (xénophobes) et propose une politique lourde de menaces pour notre pays.

Même si la vitrine a été refaite, l’arrière-boutique est la même.

LA FRANCE DE LE PEN, CE SERAIT DES LIBERTÉS ROGNÉES ET NOTAMMENT LA PREMIÈRE, LA LIBERTÉ D’EXPRESSION, ouvrant la voie à une démocratie illibérale sur le modèle de la Hongrie de Victor Orban. J’en veux pour preuve que c’est elle qui lors de ses conférences de presse opère une sélection en décrétant qui est journaliste et qui ne l’est pas et fait expulser celui dont elle ne veut pas ; c’est elle qui prévoit la privatisation de la télé publique qui est encore indépendante  des pressions mercantiles…

AVEC MARINE LE PEN, LE CONTRÔLE DES MEDIAS SERA DANS L’AIR DU TEMPS !

La France de Le Pen, ce serait une place dévoyée sur le plan international, poussant notre pays dans les bras de Poutine et déstabilisant l’arc européen qui soutient actuellement l’Ukraine dans la guerre totale que lui mène la Russie qui conteste la souveraineté et l’autodétermination du peuple ukrainien.

Nous ne pouvons jouer avec le feu ! Chaque voix comptera pour la défense de la démocratie.

Voilà pourquoi, sans illusion sur la politique que mènera Macron, JE VOTERAI POUR CELUI-CI, sous le quinquennat duquel, l’opposition dont je ferai partie, aura encore voix au chapitre et pourra encore protester. Je doute fort que l’opportunité nous soit encore offerte sous un quinquennat Le Penniste ».

Franck Agah

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu