1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Foot) Victorieux de Sochaux (1-0), les Valenciennois assurent leur maintien.
AccueilValenciennois

(Foot) Victorieux de Sochaux (1-0), les Valenciennois assurent leur maintien.

Samedi soir au stade du Hainaut, les Valenciennois recevaient les Sochaliens pour l’avant dernière journée de la saison et le dernier match à domicile. Après deux nuls face à Ajaccio et Paris, deux équipes du top 5, ils affrontaient encore une équipe du top 5. Seizièmes les hommes de Christophe Delmotte avaient besoin d’une victoire pour assurer le maintien en Ligue 2. Bien encouragés par leur public, ils l’ont fait. Ouf…

Un seul tir cadré, un but

Les Valenciennois n’ont pas le choix, il faut gagner. Ils prennent le match par le bon bout et les quinze premières minutes sont à sens unique : coup franc de Robail (4’) puis percée de Kaba (6’). Le pressing est haut mais Sochaux s’adapte et reprend le dessus. Mauricio lance en profondeur Kalulu qui centre en retrait, heureusement le gardien valenciennois Chevalier a anticipé et coupe la trajectoire (24’). Kalulu est dangereux à nouveau mais Chevalier veille (30’). Sochaux pousse : frappe de Weissbeck (32’), Do Couto (36’). De retour des vestiaires, les Valenciennois vont-ils jouer la peur au ventre ?

N’tim est bien placé pour contrer la frappe de NDiaye (49’). Dans la foulée, Kaba sert sur un plateau Bonnet qui ouvre le score (1-0, 50’). L’ambiance est sublime, plus de 20 000 spectateurs, du jamais vu cette saison. Sochaux riposte avec Kalalu, sa frappe est contrée par Cuffaut qui se couche pour contrer le ballon. L’entraîneur sochalien qui veut finir la saison à la meilleur place possible en vue des barrages fait entrer deux joueurs Virginius et Kitala (61’). Sochaux attaque, Valenciennes défend. Debuchy se blesse à la cuisse, il est remplacé par Vandenabeele (67’). Kaba, le milieu de terrain valenciennois réalise un match plein : après sa passe décisive, il tente une frappe lointaine à ras de terre (70’)…légèrement trop croisée. Valenciennes a des ballons de contre, Hamache centre vers Guillaume qui décale Robail, le numéro 9 rate sa reprise, le ballon passe au-dessus de la transversale (86’). Quel dommage d’avoir raté la balle du KO…Malgré les estocades sochaliennes, Valenciennes préserve le score et la victoire. Le maintien est assuré. Scènes de fête au coup de sifflet final : Cuffaut, Dos Santos, Robail, Yatabaré emmènent leurs enfants sur le terrain et viennent communier avec le kop. Le Président a le sourire, le VAFC reste en Ligue 2, il félicite chaque joueur sur le terrain. Les Valenciennois offrent le plus beau cadeau d’anniversaire à José Saez, coordinateur sportif, qui fêtait ses 40 ans.

« C’est un vrai soulagement et une grosse satisfaction », Christophe Delmotte

L’entraîneur valenciennois, Christophe Delmotte, est tout en retenue, « l’équipe mérite ce maintien même si c’est dans la difficulté. C’est une année riche en émotions, elle a été difficile. Le match était tendu, stressant. C’est un vrai soulagement et une grosse satisfaction. Vivre ça avec notre public, ça nous a permis de nous dépasser, les joueurs n’ont rien lâché. Merci aux joueurs pour leur investissement, merci au staff technique, au staff médical, ce maintien est un vrai travail collectif. La saison prochaine ? Certains joueurs sont en fin de contrat, moi il me reste deux saisons, j’espère avancer dans le projet sportif ».

Buteur l’attaquant valenciennois, Ugo Bonnet « ce que nous produisons depuis trois matches, nous aurions pu le faire avant. Nous nous sommes foutu un peu le feu parce qu’il y a largement la qualité pour faire mieux dans ce groupe. C’est la première fois de ma vie que je vois une ambiance comme ça pour un match à domicile ! C’est pour ça que je joue au foot. Depuis Ajaccio, nous nous sommes dit que nous n’avions plus le choix, nous devions ramener des points sinon nous descendions. Il fallait se mettre un peu plus bas parce que les équipes du top 5 jouent bien au ballon. Nous avons joué plus resserré, plus défensif et dans mon rôle, c’est difficile, je dois la mettre au fond alors que je n’en ai pas beaucoup. Il faut être efficace et c’est compliqué. Ce soir, ça a souri, tant mieux ».

Joueur décisif Mohamed Kaba savoure, « il faut se réjouir du résultat que nous avons parce que nous avons beaucoup souffert. Dire que nous avons été décisifs lors du match le plus important de la saison c’est incroyable et ça fait du bien ! Ugo doit être super content de nous avoir donné ce maintien. Il n’avait pas marqué depuis longtemps. Le public était incroyable ! Nous l’avons entendu chanter et je n’avais jamais entendu ça depuis le début de la saison. J’étais super étonné, le douzième homme a vraiment joué son rôle ».

L’arrière gauche Quentin Lecoeuche est soulagé « décrocher notre maintien à domicile avec nos supporters, ça nous tenait à coeur. Nous voulions les remercier parce que nous savons que ça a été une saison galère pour tout le monde. Le faire à une journée de la fin, c’est un soulagement ».

Quant à l’entraîneur de Sochaux Omar Daf, il est frustré et  déçu du résultat. « Nous dominons Valenciennes, nous avons la possession (73%) mais nous avons manqué de percussion, de justesse et d’efficacité.  Je suis fier de mes joueurs, ils se sont imposés sur la maîtrise technique. Il faut se remobiliser pour le prochain match, le championnat n’est pas fini. C’est un marathon, nous faisons les barrages ».

Valenciennes – Sochaux : 1-0 (0-0)

22250 spectateurs

Arbitre : M. Stinat

But : Bonnet  (50’) pour Valenciennes

Avertissements N’tim (39’), Cuffaut (54’), Robail (81’) pour Valenciennes ; N’Diaye (36’), Henry (52’), Kitala (90’+2).

Valenciennes : Chevalier ; Debuchy (Vandenabeele 69’), Ntim, Cuffaut (cap) ; Linguet (Dos Santos 82’), Kaba, Masson, Lecoeuche, Robail (Boutoutaou 87’), Hamache (Yatabaré 87’) ; Bonnet (Guillaume 82’).

Sochaux : Prevot ; Henry, Aaneba, Diedhiou, N’Dour ; Mauricio (Ambri 78’), N’Diaye (Kitala 61’), Lopy (Kaabouni 78’) ;  Weissbeck (cap), Kalulu, Do Couto (Virginius 61’).

Anne Seigner

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu