1. Accueil
  2. Accueil
  3. Une Académie de football au Burkina Faso en quête de partenaires
AccueilValenciennois

Une Académie de football au Burkina Faso en quête de partenaires

Nous avions déjà rencontré le Père Alexandre dès l’été 2018 où il évoquait ses projets sociaux à travers la création d’une Académie de football au Burkina Faso. Quatre ans plus tard, le proviseur du Lycée Saint-Luc à Banfora nous relate les avancées sur ses dossiers, ses attentes, et sa furieuse envie d’offrir un autre destin à des jeunes africains pétris de talents.

Père Alexandre Bingo : « C’est d’abord un projet social avant d’être une Académie de football »

Lancé sur les fonts baptismaux en 2012 grâce à l’ONG Manos Unidas https://www.manosunidas.org/, le lycée privé catholique de Banfora poursuit son chemin éducatif. Dès 2018, le Père Alexandre lance des ateliers spécifiques où il recherche des talents dans différents domaines comme le le football, le basket, la chorégraphie, le jardinage, et le théâtre.

De passage à Valenciennes chez son ami, Marc Levivier, engagé dans des missions humanitaires dans ce pays d’Afrique où ils tissèrent leur amitié, le père Alexandre Bingo nous livre quatre ans plus tard les premiers résultats. En effet, les lignes ont bougé avec une traversée de Covid plus light qu’en Europe, en Asie ou en Amérique du Nord. « Comme partout, nous avons vécu la Covid, mais cela n’a pas beaucoup modifié notre rythme de vie. Depuis 2020, nous avons lancé trois équipes U12, U14, et U20 au sein de notre club, le FC Vivier. D’ailleurs, cette équipe U20 va participer dès le mois de janvier 2023 au championnat de Nationale 3 (3ème échelon au Burkina Faso). Nous avons aujourd’hui une soixantaine de pratiquants dans cette Académie de Football depuis deux ans. Enfin, un internat de 40 lits est en place. Il nous permet d’accueillir les jeunes des villages participant aux différents ateliers par exemple », commente le Père Alexandre.

Pour autant, le message n’est pas uniquement sportif, car le fond du projet est avant tout sociétal. Dans un pays où les écarts sociaux sont omniprésents, le sujet est ailleurs. « C’est d’abord un projet social avant d’être une Académie de football. Nous allons chercher les enfants dans les villages où les parents n’ont absolument pas les moyens de financer les études de leurs enfants en ville. On va à la recherche de talents isolés », poursuit-il.

Bien sûr, la quête de partenaires est fondamentale pour le Père Alexandre. C’est pourquoi, il revient vers la France pour chercher des partenariats, mais il tient à sérier l’objectif : « Je ne viens pas solliciter de l’argent uniquement, mais plutôt auprès des clubs professionnels français une possibilité de détection de nos talents, par exemple au cours d’un tournoi de jeunes, afin de rejoindre un Centre de formation de football en France. L’idée est avant tout de fournir des opportunités à ces jeunes dans les différents ateliers que nous avons lancé au Lycée Saint-Luc. Evidemment, des communes peuvent nous aider également ».

Voilà, l’idée est simple et généreuse, mais diablement complexe à mettre en oeuvre. Il compte sur son séjour dans le Valenciennois pour trouver des opportunités, voire des sponsors comme Valengreen, Benoit Schill, en 2018.

Vous pouvez contacter le Père Alexandre Bingo sur Whatsapp : 52 82 98 49 ou par mail sur : bingoabbea@yahoo.fr

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu