1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Marly) Le chantier de la Briquette en toute urbanité !
AccueilValenciennois

(Marly) Le chantier de la Briquette en toute urbanité !

Vendredi 07 octobre 2022, Jean-Noël Verfaillie entouré de sa majorité municipale a voulu marquer les premiers coups de pioche dans le cadre du méga-chantier NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain) sur la commune de Marly. Les briques tout comme les coeurs sont indissociables d’une transformation urbaine réussie, un sacré challenge sur ce quartier emblématique de la Briquette où des logements neufs ou réhabilités, un groupe scolaire, un CFA, et des espaces publics vont voir le jour durant plus de 8 ans… !

(Jean-Noël Verfaillie, Jean-Marcel Grandame, Olivier Dos Santos)

Jean-Noël Verfaillie : « Ici, c’est tout ! »

Durant 1H30, les élu.e.s de majorité municipale ont déambulé dans le quartier de la Briquette afin de visualiser les sites des futurs chantiers, mais également aussi pour échanger avec les riverains. Le terrain demeure le meilleur baromètre social quoi qu’il en coûte !

Avant d’évoquer les chantiers proprement dit, le maire s’est évertué à combler quelques trous dans la raquette. « Au moment où nous lancions un grand chantier de rénovation urbaine, nous n’avions plus de Directeur de Centre social à la Briquette. De même, la Directrice de l’antenne du bailleur social, Partenord, était peu à l’écoute des habitants. Nous avons donc changé aussi cette direction locale », commente le maire de Marly et Président du Conseil d’administration du bailleur social Partenord.

Ce mercato opportun porte déjà ses fruits « je n’ai entendu que du bien des habitants du quartier depuis l’arrivée d’Olivier Dos Santos comme nouveau Directeur du Centre social. Aujourd’hui, il y a un Centre social à la Briquette (Marly) », explique l’édile de la commune.

Du coté Partenord, tout est à construire en terme de travaux, mais également dans l’acceptation des chantiers à venir. En effet, ne doutons pas du pouvoir dévastateur sur le moral des autochtones «  des rumeurs, des bruits… Sur certains programmes de rénovation urbaine, seuls les logements étaient réhabilités ou construits à neuf. Ici, c’est tout ! Il y a du logement neuf, mais aussi réhabilité, un équipement scolaire, un établissement pédagogique avec ses 900 apprentis, et la rénovation lourde des espaces publics au sein du quartier de la Briquette. Aujourd’hui, on doit faire table rase au 1er coup de pioche. Nous sommes le T zéro, le 1er jour du chantier », ajoute-t-il.

« Les grands équipements pour 2024/2025 », Jean-Noël Verfaillie

On se souviendra que les premiers battements de ce chantier sur le temps long furent en faveur de l’Education. En effet, un CFA consacré aux métiers du bâtiment, financé principalement par le Conseil régional, sera implanté à quelques encablures du tramway, un atout de mobilité tranchant actuellement. « Avec la direction, nous avons fait le pari d’implanter ce CFA en 4 ans. Ainsi, le Directeur a réussi à boucler son financement en deux ans. Ensuite, depuis le mercredi 05 octobre, les travaux sont lancés pour une ouverture en septembre 2024 », commente le maire. Evidemment, deux jours après le début des travaux… de l’amiante imprévue a stoppé ledit chantier avant de repartir au plus vite. Ainsi va la vie d’un chantier BTP !

Si nous parlons d’un chantier global avec un horizon lointain 2028/2030 puisque « les logements de la Place des Vosges démarreront en 2025. Par contre, les grands équipements seront achevés pour 2024/2025, le CFA BTP, le Groupe scolaire, et des espaces publics », précise le maire.

Bien sûr, l’Etat est le grand partenaire de cet ANRU 2, initié sous Manuel Valls, mais l’autre collaborateur indispensable est la communauté d’agglomération. L’homme ressources de la CAVM était là pour témoigner de cet engagement communautaire. « Le maire de Marly a une ambition pour sa commune que nous accompagnons financièrement, mais également avec notre ingénierie. Néanmoins, on le sait, ce type de chantier sur le temps long n’est pas un long fleuve tranquille », explique Jean-Marcel Grandame, le vice-président en charge de la rénovation urbaine.

Une Maison du Projet

Pour faire vivre ce chantier au long cours, la municipalité de Marly a eu l’idée de lancer une « Maison du Projet » au sein du Centre social de la Briquette. « Cette Maison du Projet sera un espace dédié à la concertation, un lieu ressources, un lieu d’écoute et d’entraide. Vous pouvez déposer votre projet, utiliser une imprimante 3D à disposition dans l’esprit d’un Fablab. C’est un outil innovant ! », commente Olivier Dos Santos, le Directeur du Centre social de la Briquette, mais également celui des Floralies.

Cette déambulation dans le quartier de la Briquette marque une certaine originalité dans la tentative d’appropriation du chantier par les habitants, un challenge que tout le BTP redoute au plus haut point en cas de rejet massif, car des financements d’Etat sont aussi à la clé.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires