1. Accueil
  2. Accueil
  3. Adresse : Résidence Cécile Gallez à Anzin
AccueilValenciennois

Adresse : Résidence Cécile Gallez à Anzin

Le bailleur social SIGH a marqué les esprits avec l’inauguration d’une résidence seniors quasi dans le centre-ville de la commune d’Anzin. Avec 49 logements déjà investis par des résidents, ce complexe fait partie des logements sociaux de haute qualité sur le Hainaut.

Pierre Tonneau (SIGH) : « C’est la 1ère Résidence labellisée Habitat Senior Services dans le Valenciennois »

L’édile de la commune l’attendait avec impatience, car ce nouveau collectif est installé sur la fameuse ZAC Valmont. « Nous l’attendions depuis longtemps. SIGH a eu des difficultés pour financer ce projet avec les dernières règlementations (Loi Elan). Aujourd’hui, cette résidence est située juste à coté du tramway, de La Poste, à 150 voire 200 mètres des commerces de proximité, et du marché de plein air d’Anzin, le plus important du Valenciennois », commente Pierre-Michel Bernard.

Sur cette friche industrielle, après 22 mois d’un chantier solide, SIGH a voulu un équipement « pour des personnes à revenus modestes d’une très grande qualité. 30 logements sont réservés aux seniors (+ 65 ans) avec une attention particulière. D’ailleurs, c’est la 1ère Résidence labellisée Habitat Senior Services dans le Valenciennois. Cela s’inscrit dans notre politique de services pour le vieillissement de la population avec une résidence avec une qualité esthétique extérieure, un cheminement, des espaces verts, des bancs, sont également présents à l’arrière de ces 3 bâtiments », indique Pierre Tonneau, le Président du Directoire SIGH. A ce titre,  à l’intérieur, les services sont optimisés comme les prestations techniques, la sécurité des résidents avec un visiophone, des volets électriques, des barres de maintien dans la salle de bain et les sanitaires,… !

Cette attention particulière s’explique par le panel de clients du bailleur social. « 1 locataire sur 3 a plus de 60 ans », précise une responsable chez SIGH. Concrètement, ce collectif est composé 3 sites, avec 40 types 2 et 9 types 3. « 28 résidentes sont originaires d’Anzin, 15 en mutations (parcours résidentiel), et avec un peu de mixité. La moyenne d’âge est de 68 ans, de 22 à 91 ans », conclut Pierre Tonneau

« Le choix du nom de Cécile Gallez s’est imposé », Pierre-Michel Bernard

Bien sûr, le nom d’une Résidence, voire de tout équipement, n’est pas chose aisée dans une commune. Pour autant, le décès de Cécile Gallez le 31 juillet dernier a mis tout le monde d’accord. «  Le choix du nom de Cécile Gallez s’est imposé, il a fait l’unanimité chez les adjoints. Cécile Gallez a voué sa vie à la défense des personnes âgées, des personnes en situation de handicap… Cette Résidence sera la première dans le Valenciennois portant son nom », explique le maire.

Ce choix marque de son empreinte une attention particulière pour les personnes âgées par la commune d’Anzin et du bailleur social. « Je suis ici pour trois raisons. Mes parents étaient Anzinois et mon père s’est vu confier la création du foyer des aînés. Ensuite, cette réalisation souligne la nécessité de rompre l’isolement, ces constructions doivent être un réseau d’amitiés. Enfin, cette résidence ne sera pas la dernière avec le nom de Cécile Gallez », indique Jean-Marcel Grandame, le vice-président en charge de l’habitat à Valenciennes Métropole.

Nul doute que du haut des cieux en voyant cet hommage, Cécile Gallez a esquissé un sourire gêné, un peu timide, mais elle le mérite tant !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires