1. Accueil
  2. Accueil
  3. Le réchauffement climatique au coeur des voeux de La Porte du Hainaut
AccueilTerritoire

Le réchauffement climatique au coeur des voeux de La Porte du Hainaut

Après deux ans sans cérémonie de voeux (2021, 2022), la nouvelle gouvernance de La Porte du Hainaut, sous la présidence d’Aymeric Robin, a organisé son premier rendez-vous 2023 avec la population. L’occasion de voir les premiers pas du nouveau Sous-Préfet de Valenciennes, mais surtout d’entendre un discours différent de la tonalité habituelle en la matière. En effet, l’accent fut porté principalement sur les troubles climatiques, l’impact sur notre quotidien est déjà palpable, près des yeux, près du coeur… et du porte-monnaie !

Aymeric Robin : « L’agglo providence est une illusion »

En propos liminaire, le Président de la Porte du Hainaut fustige des croyances, des slogans trompeurs éloignant un peu plus l’individu de la chose politique. « Non, je ne réaliserai pas tous vos rêves. L’agglo providence est une illusion ! », commente Aymeric Robin, conscient que ce discours est ravageur et génère presque mécaniquement « une désillusion » avec en son de toile la « fin du politique ». Par contre, à son niveau, l’intercommunalité compte remplir sa mission : « Nous pouvons agir, peser sur les décisions, et respecter nos engagements ».

Loin d’un discours sous la forme d’une liste à la Prévert sur les actions réalisées, les projets à venir, le propos s’est concentré sur notre actualité commune, celle d’un dérèglement climatique aux répercussions multiples sur notre quotidien.

« Nous sommes les migrants de demain », Aymeric Robin

En premier lieu, Aymeric Robin égratigne les climatoseptiques, les comportements lunaires comme celui E.Musk, son voyage pour 4 touristes privilégiés et 15 minutes d’apesanteur à 50 millions de dollars. Ensuite, vous avez également les désabusés « ne croyant plus en rien. Tant pis pour les générations futures ». Les visuels de l’ISS envoyés par Thomas Pesquet sont éclairants, ils pointent trois réalités : « Pas de frontières entre les terres et les mers au niveau de l’espace. Toutefois, notre Terre est belle et fragile. Enfin, il n’y a pas de plan B, la Terre est notre seul vaisseau ! ».

Chemin faisant, il faut que chaque citoyen prenne conscience que « nous sommes les migrants de demain. Et sans doute, nous serons heureux d’être accueillis ailleurs ». Evidemment, le sujet se posera pour les régions dans le Sud de la France, les Hauts-de-France, et le Grand Est, seront peut-être la prochaine terre d’accueil en France face à la nouvelle ligne de démarcation climatique… ! Pourtant, les messages scientifiques sur ce danger prégnant remontent depuis 1956. Hier, un bilan mondial des glaciers sur notre planète annonçait que la moitié des glaciers étaient déjà condamnés à terme quelle que soit l’évolution de nos comportements…

L’espoir de proximité face au régime climatique

Eclairage en LED sur le site minier de Wallers Arenberg

Toutefois, l’action sur le terrain intercommunal peut infléchir cette tendance à son échelle. « Nous devons mobiliser toutes les énergies du territoire au service de la planète. Il faut agir pour le climat, devenir un territoire résilient », indique Aymeric Robin.

Oui, le réchauffement climatique est déjà partie prenante de toutes les politiques locales ou intercommunales. « Le régime climatique est un régime politique face auquel nous sommes soumis. Dans ce département, nous subissons une sécheresse 8 mois sur 12 », déclare le Président de la CAPH.

3 clés pour le développement économique

La compétence économique est évidemment le coeur du moteur d’une communauté d’agglomération et d’une communauté urbaine en France. « Pour arriver à maintenir un développement économique sur notre territoire, il faut trois clés, la sobriété, la coopération, et l’innovation », lance Aymeric Robin.

Toute cela doit s’inscrire dans le projet de territoire de La Porte du Hainaut où « l’égalité totale hommes/femmes est fondamentale. Cette dernière est un enjeu de taille sur notre territoire et demandera plus d’efforts qu’ailleurs. Mesdames, vous méritez la moitié de tout, la moitié partout ! ».

Voilà pour la tonalité d’un discours impliquant et différent de la cérémonie habituelle, l’agglo habite la même planète que les citoyens, toujours mieux en le disant !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires