AccueilValenciennois

Pas de fracture du crâne pour Natacha Kolacinski

Vendredi 21 avril 2023, le Café@work vous accueille pour le vernissage de l’exposition de l’Artiste peintre. « L’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne », citation de Pierre Desproges, mais qui risque de vous interpeller pour l’occasion.

Un accrochage plein de tendresse et de rébellion comme « la tentation de Saint Antoine » de Salvatore Dali qui a amené Natacha Kolacinski à peindre, voilà à quoi nous avons pu assister lundi 17 avril 2023. L’exposition des toiles de Natacha, artiste originaire de Somain,  est maintenant prête et vous attend. Tendresse et rébellion me direz-vous… Je ne suis pas critique d’art mais dès que, comme moi, vous franchirez la porte du Café@work, vous ressentirez l’ambivalence. D’un côté un lieu paisible destiné au travail et au calme, de l’autre, les messages envoyés par Natacha, ancienne de la tour de contrôle de la BA 103, donc ancienne militaire, et qui n’a pas envie de vous tromper, ses messages sont clairs. Natacha dédie son exposition à Farida et Anouchka, ses deux amies d’aventure.

Le Café@work, vous connaissez ? Moi non, enfin… si, depuis lundi dernier. Près de la gare, cet espace de coworking géré par les adorables Agnès et Nicole accueille celle ou celui qui a envie de se connecter et travailler. Travailler ? pas seulement puisque pour 5€ la première heure, elles vous proposent un espace cocooning, une connexion, café, chocolat et gourmandises à volonté. Un espace de coworking ou un espace bien-être ? Peut-être les deux. Des espaces individuels, des salles de réunion à découvrir ! Agnès et Nicole ont décidé d’ouvrir leur espace (constitué d’espaces personnels et de salles de réunion) aux artistes.  Où quand l’art rencontre la ville…)

Natacha Kolacinski et Elisabeth Gondy

Exposer est toujours compliqué pour les artistes et pour cela, des élu.e.s se bougent. Comme Elisabeth Gondy, élue au Conseil régional qui a facilité l’exposition à Valenciennes et qui aime beaucoup le travail de Natacha, elle était d’ailleurs à l’accrochage des toiles.

Natacha a sans doute, comme moi, aimé les Sex pistols, les Clash, les Stranglers puisque, fut un temps, elle portait une crête. Rebelle dans l’âme, rebelle dans sa peinture ! Cette Femme, avec un grand F, mérite d’être connue et son œuvre engagée va vous surprendre. Ses toiles se vendent et voyagent dans le monde entier. L’une d’elles, parlant du féminicide a été exposée au Liban. Plus légèrement, une toile intitulée « Rouge à Leffe » n’a pas fait long feu sur la toile. Féminicide, pervers narcissique, relations homme/femme… Natacha surprend ou plutôt, interroge, bouleverse, c’est   vraiment mon ressenti et vous savez quoi ? J’ai fait deux belles rencontres : Agnès et Nicole qui partagent les murs de leur espace de Coworking avec des artistes et Natacha Kolacinki, une artiste à découvrir (ou redécouvrir) au plus vite !

Rendez-vous au vernissage le vendredi 21 avril à partir de 17h au Café@work avenue du Sénateur Girard, près de la gare de Valenciennes.

Antoine Lukaszewski

Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires