Au terme d’une saison en dents de scie, Denain maintient sa place en PRO B. La saison 2016-2017 sera la 6e consécutive à ce niveau pour le plus grand bonheur de ses fidèles supporters. Jean-Christophe Prat vise avant tout le maintien.

Bilan de la saison 2015/2016 de Denain Voltaire

Les Denaisiens se classent 13e sur 18, avec 15 victoires et 19 défaites au compteur. La régularité n’a pas été la force de cette équipe mais elle a assuré l’essentiel, le maintien. C’est d’ailleurs le bilan que l’entraîneur Jean-Christophe Prat tire, « l’objectif du club, qui était le maintient, a été atteint ». Son regret c’est de « ne jamais avoir réussi à faire que l’équipe devienne constante, ça aurait changé notre saison ». En effet Denain n’a pas, contrairement à la saison précédente, disputé les play-off, « c’est une déception parce que c’est une aventure incroyable ». Jeunes, les joueurs denaisiens ont eu besoin de plus d’accompagnement. Fin mars l’entraîneur a décidé de couper CJ Jackson, qui n’a pas supporté la concurrence avec Boutsiele, il a été remplacé par Eric Coleman, l’entraîneur reconnaît son erreur, « je me suis trompé ». Capables du meilleur et du pire les Denaisiens ont perdu de 4 points à domicile face au Portel alors qu’ils menaient de 10 points à 1’45 mais ils ont gagné contre Saint-Chamond alors qu’ils étaient menés de 14 points à 2’50 de la fin du match…

Denain Voltaire

( Jean-Christophe Prat)

Jean-Christophe Prat sera encore denaisien la saison prochaine, ça sera sa 3e, « ici, nous avons construit beaucoup de choses, nous avons un vrai staff médical de Pro A, un vrai vestiaire. Il y a aussi un gros travail de l’équipe dirigeante. Un vrai lien s’est créé avec les supporters. Une énergie incroyable se dégage de ce club ». Courtisé le technicien a fait « le choix du cœur plutôt que de la raison ». Il veut aller au bout de la démarche engagée avec le président Alain Place en 2014.

Reconstruire une équipe

Seuls deux joueurs sont sous contrat jusqu’en juin 2017 : Benoît Gillet et Jerry Boutsiele. En raison d’une clause libératoire en cas de sollicitation par un club de PRO A qui lui permettait de quitter Denain malgré une année de contrat à honorer, Jerry Boutsiele (23 ans, 2,08m) a signé pour deux ans à Cholet.
Warren Racine (21 ans, 1,89 m, meneur, Nanterre) et Antoine Wallez (20 ans, 2,04 m, intérieur, Le Mans) sont des joueurs de moins de 23 ans. Prêtés par des clubs de Pro A, ces jeunes prometteurs, viennent s’aguerrir en PRO B.

L’entraîneur a déjà un avis sur ses jeunes, Warren « c’est un meneur pur. Je l’ai suivi toute l’année. Quand on l’avait joué en pré-saison, je l’avais bien aimé. Il monte en puissance ». Quant à Antoine, « c’est un bon potentiel. Il a des qualités athlétiques incroyables comme on en voit rarement. Il a une bonne verticalité et encore beaucoup de choses à apprendre dans le jeu ».

Denain a réalisé une belle pioche avec l’arrivée de Kévin Harley (22 ans, 1,92 m, arrière). Formé à Poitiers où il a évolué en Pro A et en Pro B, il a explosé il y a deux ans en devenant arrière titulaire de Poitiers en Pro B. La saison dernière l’arrière a joué 34 matchs (33 fois dans le cinq de départ) avec les statistiques suivantes : 8,3 points de moyenne à 38 % (26 % à 3 pts), 3,2 rebonds, 1,9 passe, 7 d’évaluation en 26 minutes.

Denain, qui n’a pas de centre de formation, doit absolument compter 4 joueurs de moins de 23 ans dans son effectif. Charles Abouo (26 ans, 1,96 m), ailier massif formé aux États-Unis au passeport ivoirien, a signé à Denain. Non drafté à sa sortie d’université en 2012, il a joué deux ans en Ligue 2 espagnole (la LEB Oro) à Huescas puis Palencia. Il a évolué ensuite en Égypte (Al-Gezira) puis au Qatar (Al-Khor). 
Jean-Christophe Prat cherche encore des joueurs cadres Français puis il complétera l’effectif avec les étrangers et un joueur de moins 23 ans en formation.

Denain VoltaireIsaïa Cordinier drafté par Atlanta

Isaïa Cordinier, qui a tant enflammé la salle Jean Degros par ses chevauchées fantastiques, ne sera certes plus denaisien mais il a franchi un cap cette saison à Denain. La preuve ? Il a été drafté en 44e position par Atlanta, le club qui l’avait le plus suivi cette saison. « Ils se sont déplacés une bonne dizaine de fois à Denain », raconte l’entraîneur, « c’est sympa de voir un petit Denaisien à la draft ». Le jeune arrière Isaïa Cordinier est devenu le premier joueur de Pro B drafté en NBA. « C’est beaucoup d’émotions en même temps. Forcément, il y de la fierté d’être appelé ».

Les objectifs de la prochaine saison



Ils restent les mêmes : le maintien en formant les jeunes, tout en continuant à développer le club. « Nous essaierons de ne pas reproduire les erreurs de l’an passé, notamment sur le choix des joueurs cadres étrangers. Et il faudra des Français d’expérience pour encadrer ce jeune groupe, ce que nous n’avions pas cette saison ».

Le Président Alain Place a décidé de mettre les bouchées doubles pour que Denain reste sur les bases de l’an passé ( budget 1,6M €, masse salariale : 679 000 €). Le club denaisien a accueilli le 10 juin les chefs d’entreprise composant le réseau « Voltaire Business Partners » et ceux qu’il aimerait rallier à sa cause.

 

Publié par Anne Seigner le 29 juin 2016
basket Basket Denain voltaire Denain Denain Voltaire Jean-Christophe Prat
Denain Voltaire poursuit sa route
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email