Devenu communautaire, le Parc de Loisirs de la Porte du Hainaut, à Raismes, a été le témoin d’une visite peu commune. En effet, la brigade équestre départementale est venue effectuer une patrouille sous les yeux hagards des promeneurs !

La sécurité assurée par une brigade équestre départementale

Le soleil était en grève durant ce mois de juin mais les vacances scolaires sont bien une réalité ce mercredi 06 juillet. « C’est le début de l’été et chaque citoyen doit porter une attention particulière sur le risque de cambriolage accru. C’est une période sensible, il est important de signaler à la Police nationale ou à la Gendarmerie votre absence. C’est l’opération-Tranquillité- que nous menons toute l’année« , entame Thierry Devimeux. Ensuite, il ne faut pas hésiter à jouer de la solidarité du voisinage. En ce qui concerne les effectifs de la Police nationale et de la Gendarmerie, ils demeurent constants pendant cette période estivale même « s’ils furent plus sous tension pendant l’Euro et l’Etat d’urgence« .

Et du coté du Parc…

Pour ce Parc de loisirs de Raismes, les responsabilités sont claires, la CAPH s’occupe de la gestion, de l’exploitation et de la maintenance « mais le pouvoir de police incombe à la ville de Raismes« , précise Aymeric Robin, le premier magistrat de la commune.

Afin d’envoyer un message « aux utilisateurs, nous voulons montrer aujourd’hui que les familles peuvent venir en toute sécurité fréquenter ce Parc de Loisirs », poursuit le maire. Chaque été (depuis 3 ans), il accueille près de 250 000 personnes, ajoute-il. Dans cette optique, rassurer et freiner quelques comportements belliqueux ou inconsidérés devient indispensable. Et c’est là que l’intervention prend une forme originale.

Brigade équestre

Son existence est très récente puisqu’elle date du début de l’année 2016. La particularité est qu’elle est composée « de chevaux de Trait, des Boulonnais, c’est une excellente initiative« , souligne le Sous-Préfet. Le commandant de cette brigade départementale précise que « cette expérience n’était pas possible avec le Trait du Nord (dans l’Amandinois) mais nous avons travaillé avec le syndicat hippique du Boulonnais, propriétaire de ces 6 chevaux« .

brigade équestreBien sûr, outre cet intérêt patrimonial, l’enjeu est de sécurité. « Cette brigade est déjà venue deux fois pour des rencontres du VAFC« , souligne Thierry Devimeux. Le commandant de cette unité poursuit « nous avons contenu des supporters du PSG l’année dernière. La présence d’une force de police est extrêmement dissuasive« , précise le commandant et « même terriblement efficace« , ajoute le sous-préfet. Autre exemple très très récent, les supporters anglais (mesure étalon sur le sujet) avançaient devant un corps de CRS « refoulés dans une rue adjacente, ils ont stoppé net devant les chevaux. Les Anglais connaissent très bien et savent qu’un cheval peut faire des dégâts. Il y a 120 chevaux pour les forces de police sur Londres » , précise le responsable de cette brigade.

brigade equestreIl faut avouer que ces 6 chevaux possèdent un gabarit très très impressionnants, 1m,75 au garrot, près de 850 Kg, capable d’assurer 35 à 40 km par patrouille. Agés entre 4 et 9 ans, ils ont été formés depuis le début de cette année. Ils peuvent galoper si besoin était mais sont surtout concernés par le maintien de l’ordre. « Nous utilisons beaucoup les livrets techniques anglais, ils sont très expérimentés et pragmatiques« , souligne le commandant.

Parfaitement adapté à une patrouille en milieu forestier ou en zone naturelle, cette brigade équestre viendra de manière aléatoire sur ce Parc de Loisirs. Sur le calendrier de patrouille, le commandant envoie la réplique de la journée « nous reviendrons le temps que se refroidisse le canon du fusil… »

« Pour monter ces chevaux policiers de sortie chaque jour, il y a douze fonctionnaires en alternance. Pour être recruté, ils ont à minima un galop 5 puis ont été formés pour assurer le maintien de l’ordre à cheval voire une capacité d’intervention« , explique le commandant.

La Police municipale de Raismes circulera également dans ce Parc de Loisirs « en VTT car tous les engins motorisés sont interdits tout comme les chiens sans laisse« , souligne Aymeric Robin.

Voilà cette opération de sécurité atypique, efficace voire unique !

Publié par Daniel Carlier le 5 juillet 2016
Aymeric Robin brigade équestre Parc de Loisirs Raismes Thierry Devimeux
La brigade équestre débarque au Parc de Loisirs à Raismes
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email