Le bénévole devient une perle rare et lorsque vous rencontrez un individu qui a voué 50 ans de sa vie aux enfants handicapés mentaux, respect ! C’est pourquoi, la présidente de l’UNAPEI a fait le déplacement pour honorer Daniel Daubresse, bénévole à l’APEI du Denaisis.

Daniel Daubresse a reçu la médaille de l’Ordre National du Mérite

L’APEI du Denaisis a eu l’honneur d’une visite, toute la journée, de la présidente nationale de l’APEI (UNAPEI), Christelle Prado.

Jean-Marie Laurent, le président de l’APEI du Denaisis, ne pouvait que se féliciter de cette venue. « Dès son existence, nous avons de suite adhéré à cette structure nationale. Je profite aujourd’hui de la venue de la présidente pour remercier l’UNAPEI qui agrémente la vie de nos enfants. Nous avons besoin de vous« .

Mais l’homme du jour était Daniel Daubresse, un père qui s’est inscrit dès que son fils a intégré cette structure en 1968. Puis, même si son fils a quitté l’établissement, il a continué durant 50 ans à s’occuper des animations pour les jeunes. Son passé militaire « impressionnant« , soulignait Christelle Prado, lui a conféré quelques relations dont il fait bénéficier les enfants notamment pour aller assister à des entraînements ou des rencontres de l’équipe de France.

Daniel Daubresse

Christelle Prado, Anne-Lise Dufour et Daniel Daubresse

Anne-Lise Dufour, député-maire de Denain, a sollicité cette décoration, de l’Ordre National du Mérite, pour Daniel Daubresse. « C’est une distinction rare mais vous la méritez, vous avez voué votre vie aux enfants, c’est un don de soi. C’est une médaille qui dit merci ! ».

La parlementaire connaît ô combien cette maison de l’APEI du Denaisis. Dans sa famille, un résident, un autre qui a travaillé au sein de la structure ce qui, n’en doutons pas, permet une écoute attentive de toutes les difficultés actuelles de cette association. « Vous êtes toujours avec nous Mme le maire « , souligne Jean-Marie Laurent.

Pour sa part, la président de l’UNAPEI a voulu rappeler quelques vérités. « A l’époque de l’inscription (1968) de Daniel Daubresse dans cette association, chaque parent, avec un enfant au sein de la structure, s’inscrivait automatiquement. Ce n’est plus vrai aujourd’hui, c’est un problème car les parents constituent le rempart car il faut travailler chaque jour pour une société inclusive et solidaire« .

Daniel DaubresseLe récipiendaire a eu du mal a caché sa vive, et légitime, émotion. Il a énuméré les multiples sorties avec les enfants comme un refrain, celui de la chanson de sa vie au service des autres. Daniel Daubresse, c’est le monde du bénévolat à lui seul, une définition exhaustive du dictionnaire…

Publié par Daniel Carlier le 13 septembre 2016
APEI du Denaisis Daniel Daubresse
Daniel Daubresse, une vie de bénévolat honorée
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email