Inutile de mentionner que l’attentat sur la côte d’Azur a remis en cause cette course renommée sur le sol hexagonal. Et pourtant, l’organisation a rempli le cahier des charges sécuritaire afin de maintenir cette 33 ème Course des Terrils, une excellente nouvelle !

La Course des Terrils inébranlable

Comme un événement n’arrive jamais seul, Philippe Vandeville, président depuis 5 ans de cette association, a donné sa démission pour raison professionnelle en juin 2016.  Le vice-président de cette association historique, Bernard Durieux, retraité, a repris le flambeau car « on ne pouvait pas abandonner cette Course des Terrils,  sur une distance de 25 km, la plus importante course nature de France« , souligne le nouveau président.

terrel

Plus qu’une compétition sportive, cette épreuve utilise un parcours atypique et unique en France, 3 terrils intercalés avec la traversée d’un espace forestier. Pour autant, Aymeric Robin, le maire de Raismes, est conscient de la difficulté : « Bien sûr, cette manifestation intervient dans le contexte que l’on connaît. Nous ne pouvons plus organiser comme avant car nous pouvons être confrontés à n’importe quoi. La barbarie a bien des visages« . Une organisation maintenue avant tout grâce « à la force des bénévoles. Les organisateurs et la commune ont pris des mesures exceptionnelles pour assurer la sécurité optimale de cette Course des Terrils« , poursuit le maire. La société de sécurité, TGSS, sera omniprésente sur cette compétition en complément des forces de l’ordre, massivement présentes durant ces 2 jours.

Course des Terrils

Bernard Durieux

Bernard Durieux, le nouveau président de l’association, est fier de cet objectif atteint : « Toutes les courses sont maintenues, des petits quinquins à la Sauvage sur 2 jours, les 24 et 25 septembre« . Au niveau de la participation, on pouvait craindre un fléchissement compte tenu du contexte sécuritaire. Que nenni, environ 5 000 participants seront présents le week-end prochain « c’est au même niveau que d’habitude, nous bénéficions également du retrait du semi-marathon de Lille« , ajoute-t-il.

Le parcours est sécurisé au départ et à l’arrivée principalement plus de multiples mesures secrètes afin d’assurer un parfait déroulement de cette course emblématique dans le Valenciennois.

Une 33ème édition avec une résonance particulière car c’est aussi le 50ème anniversaire de l’ONF (Office Nationale des Forêts) et l’arrivée de deux nouveaux partenaires. En premier lieu, la mutuelle Just intègre le club des partenaires de la Course des Terrils, son président, Philippe Mixe ne cachait pas sa joie tant l’engagement de cette entreprise est marquée dans le monde du sport et notamment sur le binôme sport/santé. D’ailleurs, une conférence sur cette thématique a lieu le 22 septembre prochain(www.va-infos.fr/breve/conference-sport-sante-a-raismes/)…Ensuite, le Club de 33, association de chefs d’entreprises s’engage également sur la 33ème édition, l’histoire d’une rencontre inévitable.

A signaler également, il n’y a pas que des courses mais également de la marche loisirs avec « le soutien de la CPAM du Hainaut« , explique Bernard Durieux.

Point important pour les participants voire les spectateurs, prévoyez un délai d’au moins trente minutes compte tenu des contrôles importants, vous serez ralenti inévitablement. D’autant plus « que les horaires de départ des courses seront scrupuleusement respectés en accord avec les forces de sécurité« , conclut Bernard Durieux.
terril

 

 

Publié par Daniel Carlier le 18 septembre 2016
Aymeric Robin Bernard Durieux Course des Terrils Raismes
La Course des Terrils sur Raismes malgré Nice !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email