Opération coup de poing sur la station de Tramway  » Villars » et ses abords à Denain ; présence renforcée de Transvilles, Police municipale et Police nationale, tous les acteurs de la sécurité étaient présents.

La station terminus « Villars » à Denain est sous tension depuis la rentrée scolaire. Dans cette optique, une opération coup de poing s’est déroulée mercredi soir dernier afin de rappeler que cet espace appartient à tous les citoyens.

« Depuis début septembre, après 17 h, nous observons le phénomène des bandes urbaines, des regroupements de population« , souligne Philippe Gaillard, le directeur de Transvilles. Un incident important, avec un transport collectif caillassé, a marqué cette période. Un acte délictueux sanctionné avec toute la sévérité requise par le TGI de Valenciennes. « Plusieurs interpellations judiciaires ont marqué les esprits et ont eu pour effet de calmer le secteur« , précise le commissaire divisionnaire Bernier.

Thierry Devimeux, présent sur le théâtre de cette opération, est clair sur l’objectif final : « Depuis septembre, les citoyens remontent un sentiment d’insécurité assez fort sur ce Terminus Villars et la station d’avant Jean Jaurès à Denain. Il faut rappeler que cet espace public appartient à tout le monde. On n’abandonne pas Denain ».

Bien sûr, cette station « Villars »  est en bout de ligne sur Denain et un point multimodal, elle est par essence très sensible comme celle de la gare SNCF à Valenciennes et de l’Hôtel de Ville à Anzin.

Cette opération a été conduite conjointement par la Police Nationale (10 fonctionnaires de la circonscription de sécurité publique de Valenciennes agglomération), la Police Municipale (3 agents) et 16 agents de contrôle de Transvilles. A cette occasion, 90 personnes ont été contrôlées et 11 contraventions pour défaut de titres de transport ont été dressées. Une personne a fait l’objet d’une interpellation pour cause d’ivresse publique et manifeste. La situation s’est calmée même si sur cette station, on observe « beaucoup le rassemblement de publics très différents et qui ont du mal à se mélanger« , précise le Sous-Préfet de Valenciennes.

Plus d’abonnés…

Partie intégrante du sentiment d’insécurité, la fraude dans les transports publics demeure un point sensible et inquiétant pour l’exploitant la RATP/DEV-Transvilles. Toutefois, la nouvelle grille tarifaire lancée en juillet 2016, plus ouverte à tous les publics quel que soit le profil, est très porteuse. « Nous enregistrons près de 4 000 abonnements supplémentaires par rapport à septembre 2015, c’est très bénéfique car il n’existe pas un profil type du fraudeur aux transports publics« , indique Philippe Gaillard.

Retrouvez la nouvelle grille de tarif sur www.tarnsvilles.com

Publié par Daniel Carlier le 29 septembre 2016
Commissaire Bernier Thierry Devimeux Transvilles
Thierry Devimeux « on n’abandonne pas Denain »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email