Deuxième édition du Salon International de la BD à Valenciennes, cet événement, porté par l’association Val en Bulles, est très attendu par le grand public sur le Valenciennois. Amoureux d’hier et d’aujourd’hui, allons buller ensemble…

La Bande Dessinée est reconnue de nos jours comme un art majeur, elle rassemble tous les ages et propose une large gamme de genres et de styles. Il y a les aficionados et ceux qui découvrent leurs premières cases.

C’est pour représenter un maximum l’étendue de ses facettes et contenter un public le plus large possible que les organisateurs du Salon International de la BD à Valenciennes ont pensé leur événement. «Dans la BD il y a les spécialistes et les curieux. Notre démarche est de pouvoir s’ouvrir à tous», développe Jean-Yves Poliquen, secrétaire de Val en Bulles. Pour bien illustrer cette ouverture et ce mélange des publics, les personnes à l’origine de l’événement restent les meilleurs exemples.

Il y avait trois associations qui œuvraient à faire découvrir le neuvième art dans l’arrondissement, en l’occurrence Omega, Val en Bulles et Val BD. Au lieu de travailler chacun de leur côté, ils sont su mettre en commun leurs compétences à l’organisation d’un événement. De plus l’affiche du salon symbolise à elle-seule l’envie d’ouverture prônée : «Certains vont identifier Rahan et ça va leur évoquer des souvenirs de lecture qu’ils ont pu avoir plus jeune, d’autres reconnaîtront le trait d’André Cheret et comprendront que le papa du fils des ages farouche sera de retour à Valenciennes».

A côté de telles pointures, c’est une palette de talents qui seront invités, on nous annonce jusque 70 auteurs, venus de toute l’Europe et de l’autre côté de l’atlantique, qui assureront au salon son statut d’international. Des dessinateurs évidemment, mais aussi des encreurs et des coloristes qui représenteront la large gamme des métiers de la BD. L’illustration se déclinera sous toutes ses formes, notamment avec la venue de Claire Beaino, qui viendra réaliser des sérigraphies en temps réel sur les deux jours, sont aussi annoncés les étudiants de Rubika, le pole de formation spécialisé en design, animation et jeu vidéo. «C’est une chance de les avoir », commente Jean-Yves Poliquen, «de nos jours les auteurs sont amenés à travailler avec le numérique. Nous restons à l’affût de tout ce qui touche à l’illustration».

Et si vous désirez passer de l’autre côté de la barrière et devenir auteur de bande dessinée, un agent sera présent pour étudier vos dessins et planches. Avant d’atteindre le niveau requis, des tables encadrées par un accompagnateur vous permettront de vous exprimer : «C’est un des aspects du salon que je préfère», dit sans retenue le secrétaire de Val en Bulles, «on y voit des enfants dessiner avec leurs grand-parents et on se demande qui y prend le plus de plaisir». D’autres animations sont prévues ; des expositions comme celle consacrée à Tintin et les trains et une autre dédiée à Conan le barbare. Un concept qui a séduit l’année dernière sera remis au goût du jour avec une nouvelle fresque, celle de 2015 sera également exposée. Enfin ne vous étonnez pas à croiser dans les allées du salon un Spider-Man ou un Batman, les costumes colorés de l’association Genecosplay seront aussi de la fête ces 19 et 20 novembre.
«Fédératrice, dans l’air du temps et facteur de lien social», c’est ainsi que l’on conçoit la BD à Valenciennes. Et énormément de personnes y sont réceptives, pour preuve les visiteurs se déplacent grâce à l’affiche alléchante de toute la France et de Belgique. Les élus semblent réceptif au rayonnement qu’apporte une telle manifestation : «Monsieur le maire, Laurent Degallaix a constaté la richesse du genre mais aussi ce que ça peut apporter au territoire, il y a énormément de passerelles à bâtir, avec des médiathèques et écoles ou encore les ateliers numériques».

3000 personnes s’étaient déplacés à la salle des Tertiales en 2015, avec un tel programme c’est autant voire plus de visiteurs qui sont attendus pour cette neuvième édition.

Samedi 19 (14h-19h) et dimanche 20 novembre (10h-19h) Salle des Tertiales 5€/3€ étudiants/Gratuit -12ans.

Xavier Valinducq pour www.valexplorer.com

rahan

Publié par Daniel Carlier le 9 novembre 2016
Salon International de la BD
Bulle en tête
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email