Vendredi soir, au complexe sportif Jean Degros, les Denaisiens ont d’une part traversé des hauts et des bas dans la rencontre face à Bourg, qui restait sur deux échecs consécutifs liés à la blessure d’un de ses joueurs clés l’intérieur Peacock. D’autre part, les gâchettes de Bourg étaient dans un bon soir (11/17 à trois points). Par conséquent Denain n’a pas pu conserver son invincibilité devant un public passif.

Première défaite à domicile pour Denain (78-86)

Darnell Harris s’intègre petit à petit dans le collectif

Avant le début de la rencontre a eu lieu une minute d’applaudissements pour le défunt Marcel, supporter des Galibots.
BDEBO1Denain débute bien la rencontre en chipant trois ballons consécutifs mais Bourg se règle avec Sim à la marque.
L’arrière-meneur Darnell Harris (30 ans, 1,81 m) a joué son premier match officiel sur le parquet denaisien en entrant à la 8’ de jeu. Joueur d’expérience, l’Américain connaît bien la France, il y évolue depuis six  saisons dont cinq en Pro A. « Il travaille, ça va venir progressivement », précise l’entraîneur denaisien, « chaque chose en son temps ».
Dans le deuxième quart-temps Bourg se régale en attaque . « Je n’ai pas aimé le 2e quart-temps », déclare Jean-Christophe Prat, « 31 points c’est juste pas possible ». Maxime Courby à trois points, Youss Ndoye dans la raquette et le feu follet Garrett Sim ont de l’adresse.

Menés de 6 points à la mi-temps, les Denaisiens sont en mesure de renverser la tendance. La preuve ? Benoît Gillet égalise (51-51, 23’). Les efforts fournis pour recoller se paient…Le moindre millimètre laissé en défense se traduit pas un tir réussi pour Bourg. Denain s’accroche (55-56 puis 64-65) mais Bourg place un 0-13 (66-68 à 66-81). Deux paniers à trois points de Pierre Pelos, un de Philippe Braud, deux lancers francs de l’arrière français, un panier à trois points et un à deux points de Kévin Joss-Rause, Denain est KO. Kyle Spain trouve enfin le chemin des filets sur un tir longue distance après 5 échecs (73-81). L’intérieur américain marque  les deux derniers points de la rencontre sur lancers francs (78-85). Denain s’incline sans avoir montré son vrai visage.

 « Nous avons été inconstants durant le match »

L’entraîneur de Bourg Savo Vucevic savoure, « c’est une belle victoire, nous en avions besoin après deux défaites. L’équipe a été capable de réagir face à une belle équipe de Denain. C’est toujours difficile face elle, si nous la laissons jouer, elle est capable de tout. Mes joueurs ont bien alterné la défense individuelle et la défense de zone. Nous avons fait la différence dès que le ballon a bien circulé. En défense nous avons laissé trop de tirs en première mi-temps, la zone a perturbé les Denaisiens en seconde mi-temps. La victoire est incontestable et méritée ».

BDEBO2L’entraîneur denaisien, Jean-Christophe Prat a des regrets sur le 2e quart-temps, «nous avons été trop permissifs. Nous avons été inconstants durant le match, je ne sais pas d’où ça vient, certainement la jeunesse du groupe. Nous ne sommes pas dans la même catégorie que Bourg. Nous continuons notre chemin, le championnat est long. Ce que nous perdons à domicile, il faudra aller le chercher à l’extérieur».

Jérôme Cazenobe, réalise un match plein (19 points, 7 rebonds, 25 d’évaluation) face à son ancienne équipe, « à Denain les individualités ne comptent pas, ici c’est d’abord l’équipe, ma performance ne compte pas. Je suis très déçu d’avoir perdu. Il n’y avait pas de pression particulière sur ce match. Ça fait plaisir de retrouver les copains mais une fois sur le terrain, il n’y a plus de copains ! Il nous reste 4 matchs à jouer en 10 jours, à nous d’aller les chercher ».

Sorti à la 36’ pour 5 fautes, Maxime Courby partage la victoire de son équipe avec ses proches. Né à Roubaix et formé à Gravelines, l’intérieur de 26 ans a inscrit 15 points dont 3/4 à trois points.
Denain – Bourg : 78-86 (18-16,23-31, 18-16, 19-23)
Denain : Abouo 15, Poupet 5, Racine, Cazenobe 19, Spain 5 puis Tarpey 3, Gillet 12, Wallez 10, Harris 5, Smock 5
Bourg : Rush 6, Courby 15, Ndoye 14, Houmounou 8, Sim 22 puis Pelos 11, Braud 5, Joss-Rauze 5, Desseignet.

Publié par Anne Seigner le 10 décembre 2016
Denain Denain Voltaire
(Basket) Denain battu par Bourg
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email