La député-maire de Denain s’engage pleinement dans la promotion de la primaire ouverte de la belle Alliance Populaire. Sur le Denaisis, une terre historiquement de gauche, l’enjeu est très fort en terme de participation… Pour le P.S, il est impérieux de ne pas se rater sur ce secteur !

Une primaire déterminante pour toute la Gauche !

En préambule, la maire de Demain revient sur le choix du Président de la République : «Ce fut un tremblement de terre. Personnellement, j’étais contre la tenue d’une primaire dans l’hypothèse d’une candidature de François Hollande. Maintenant, cette nouvelle configuration nous oblige à réussir cette primaire de gauche».

Pour autant, cette élection se déroule durant un temps très très court. Trois débats en huit jours, l’électeur concerné a-t-il le temps de digérer les informations ? «Je suis déçu par le premier débat. On avait du mal à voir la dynamique« , entame-t-elle. Elle admet un peu plus de clarté sur les différents courants dans le deuxième, mais globalement «les débats ne me transcendent pas. Néanmoins, nous diffusons le 3ème, jeudi soir, salle Aragon à 21H, afin de débattre nous aussi», précise Anne-Lise Dufour.

L’importance d’une participation significative à cette primaire ouverte n’échappe à personne. « Si nous réalisons un score faible, quelle légitimité aurait le vainqueur de cette élection ? C’est pourquoi, il faut mobiliser les électeurs afin qu’ils participent à ces 2 tours ? », souligne la maire de Denain. Le score est important car il va donner un élan à toute la gauche. Sur ce point, il est incontestable que  la participation globale à ces 2 tours va booster, ou pas, tous les candidats de gauche. En effet, elle est par essence ouverte et donnera une pesée réelle de la gauche avant le premier tour de la présidentielle. Après ce temps fort démocratique, une projection des sondages, sur le total gauche, sera édifiante malgré la réserve habituelle sur le sujet.

Anne-Lise Dufour, aucune consigne de vote, mais un avis personnel…

Le principe de base est « de ne donner aucune consigne de vote, mais chaque citoyen a un avis personnel« . Anne-Lise Dufour délivre ses impressions ; sur ManuelValls «je ne comprends pas ses propos sur le 49,3 »… c’est clairement pas l’idylle entre ses deux membres du P.S. Sur Arnaud Montebourg, une moue très dubitative qui s’interroge «sur son protectionnisme, son anti-mondialisation» et concrètement, son application dans l’économie réelle !

Pour son inclinaison politique, son soutien balance entre Benoît Hamon, très bon dans les débats : «C’est un travailleur, il a beaucoup bossé son programme. Il apporte un vrai discours de gauche». Ensuite, Vincent Peillon, dont la candidature est consécutive au retrait de François Hollande, tout comme Manuel Valls, est a priori «une force plus centrale, il a un charisme pouvant réunir les forces de toutes les candidatures de gauche. J’ai beaucoup travaillé avec lui sur la réforme de l’Education nationale qu’il a mené durant sa présence au gouvernement», commente la député de la 19ème circonscription.

Enfin, chacun sait qu’après l’élection de Donald Trump, la surprise François Fillon, tout est possible jusqu’au dernier tombé de l’ultime bulletin de vote. Néanmoins, le panorama semble limpide pour Anne-Lise Dufour :  «Nous sommes devant l’extrême droite et la droite extrême ! »

Vote et solidarité

Il faut préciser qu’il n’est pas besoin d’être carté pour voter à cette primaire de la Belle Alliance Populaire !

Pour l’aspect financier, la somme de 1 € pourrait freiner certains électeurs. « Il est hors de question qu’un participant soit refoulé pour un défaut du montant de 1€. La solidarité de la section socialiste du Denaisis compensera cette somme« , précise Yohan Senez, le directeur de cabinet d’Anne-Lise Dufour.

La phrase du jour, pour la maire de Demain, est relative au… ni de droite, ni de gauche d’Emmanuel Macron : «Avant d’être En Marche, il était bien assis derrière un bureau !».

Publié par Daniel Carlier le 18 janvier 2017
Anne Lise Dufour Denaisis
Anne-Lise Dufour «nous sommes devant l’extrême droite et la droite extrême ! »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email