Après un succès à Bourges et une courte défaite dans les Landes, les Hennuyères ont retrouvé leur parquet samedi soir et ont accueilli Lyon pour la 17e journée du championnat. Handicapées par les fautes de Jacinta Monroe et Pauline Akonga, les intérieures Johanna Joseph et Marie-Bernadette Mbuyamba assurent leur remplacement. Les extérieures alimentent la marque et les protégées du président Jean-Pierre Boulanger l’emportent. Elles intègrent par conséquent le top 8, une bonne opération.

Au terme de 40 minutes de combat, les Hennuyères battent les Lyonnaises (71-66).

Les intérieures pénalisées

SALY1Après une lourde défaite au match aller (-29) et une courte défaite en coupe de France, les Hennuyères avaient à cœur d’effacer ces revers. Laura Garcia la capitaine montre l’exemple en inscrivant les 7 premiers points hennuyers. Les intérieures Djené Diawara et Lauren Ervin imposent leur puissance dans la raquette, l’écart se réduit (17-14, 10’). L’entraîneur hennuyer demande des explications à l’arbitre mais ce dernier lui siffle une faute technique…Les deux équipes se rendent coup pour coup au sens propre comme au sens figuré. Jacinta Monroe n’est pas au top de sa forme, elle ne participe pas au repli défensif. Djené Diawara donne l’avantage pour la première fois du match à Lyon (30-31, 19’), qui rejoint les vestiaires avec quatre points d’avance (30-34, 20’).

SALY3Dans une salle pleine, les Hennuyères repartent à l’assaut de cette deuxième mi-temps avec encore plus de volonté défensive. Jacinta Monroe égalise (36-36, 12’) puis commet sa 4e faute…déjà…Joyce Cousseins-Smith et Pauline Akonga trouvent des solutions offensives, Christelle Diallo aussi. Aucune des deux équipes ne parvient à distancer l’autre. Avant le money time Lyon a un petit point d’avance (48-49, 30’). Les Hennuyères évoluent sans les intérieures titulaires, en raison de leurs fautes. Johanna Joseph et Marie-Bernadette Mbuyamba donnent tout ce qu’elles ont. Mélanie Plust marque à trois points (50-54) et la suite est le tournant du match… La native de Condé sur L’Escaut parle à l’entraîneur hennuyer, l’arbitre lui siffle une faute technique. « Je ne sais pas ce qu’elle m’a dit », affirme Fabrice Fernandes, qui est l’ami de la numéro 9, « je donnais des consignes à Joyce et Claire pour défendre sur Guzman ». Le combat reprend, les Hennuyères grignotent leur retard (55-56). C’est ensuite au tour de Jacinta Monroe de prendre une technique. Frustrée d’avoir reçu une 5e faute alors qu’elle venait de rentrer en jeu, l’intérieure discute trop au goût de l’arbitre. Ses équipières Pauline Akonga et Marie-Bernadette Mbuyamba sont obligées de freiner ses ardeurs. L’Américaine est passée à travers son match.
Les spectateurs donnent encore plus de la voix, il reste 5 minutes et Pauline Akonga écope de sa 5e faute. Les intérieures clouées sur le banc, comment les Hennuyères vont-elles s’en sortir ? Joyce Cousseins-Smith, qui est restée calme dans les moments chauds, prend ses responsabilités (63-61). Son homologue lyonnaise l’imite (66-63). Joyce Cousseins-Smith temporise pour faire tourner le chrono et sert Romana Hejdova qui ne tremble pas (69-63). Il reste alors 14 secondes à jouer. Cinq secondes plus tard Carmen Guzman réussit un panier longue distance (69-66). Après un ultime temps mort, Laura Garcia inscrit deux lancers francs (71-66). Le public et les joueuses peuvent rugir de plaisir.

 « Nous avons gagné en équipe »

Jenny Fouasseau, l’ailière lyonnaise est frustrée, « c’était un match important, nous voulions absolument le gagner. Nous avons mal débuté, Le Hainaut a été plus combatif, leurs extérieures étaient euphoriques, nous n’avons pas su casser leur rythme ni gérer la fin de match ».

SALY2L’entraîneur hennuyer Fabrice Fernandes souligne, « l’engagement. A la fin nous nous sommes jetés sur tous les ballons. Comme il y avait peu de points à l’intérieur, les extérieures ont du les mettre. Nous avons su trouver les solutions. Nous sortons de la zone rouge, il faut faire en sorte de rester dans le top 8 ».
Toujours aussi calme Joyce Cousseins-Smith a adoré ce match au couteau, « ce n’est pas stressant, non, c’est trop bien. Il y avait de l’enjeu, c’était palpitant. Nous avons gagné en équipe, nous sommes allées la chercher cette victoire, c’est top. Il n’y a aucun match facile, il y a des surprises chaque week-end. La semaine prochaine nous recevons Charleville, nous nous donnerons à fond pour ne pas avoir de regret ».

Audio : interview de Romana Hejdova (N°5) : 18 points, 5 rebonds, 21 d’évaluation

SAHB – Lyon : 71-66 (17-14, 13-20, 18-15, 23-17).

SAHB : Cousseins-Smith 17, Hejdova 18, Garcia 15, Monroe 4, Joseph 4 puis Akonga 12, Stiévenard, Mbuyamba 1, Micaletto.

Lyon : Niamké 2, Plust 11, Diawara 14, Guzman 13, Ervin 11 puis Fouasseau 5, Diallo 10, Herminjard, Legrand.

Publié par Anne Seigner le 12 février 2017
Fabrice Fernandes Jenny Fouasseau Joyce Cousseins-Smith Romana Hejdova
(Basket) Le Saint-Amand Hainaut Basket griffe Lyon
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email