Vendredi soir au complexe sportif Jean Degros, les Denaisiens n’ont pas été en mesure de rivaliser avec leur adversaire. Maladroits aux lancers francs, dominés au rebond, ils ont subi l’intensité rouennaise. Méconnaissables les hommes de Jean-Christophe Prat doutent et la spirale des défaites tourne.

Quatrième défaite consécutive pour Denain (57-75)

Une deuxième mi-temps à oublier

DERO1Les supporters espéraient que leur équipe allait retrouver la victoire face à Rouen, 16e du championnat. Ce match avait tout d’un piège et les Denaisiens sont tombés dedans… Pourtant tout commence bien Kévin Harley ouvre le score sur un dunk. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Kyle Spain, qui faisait son retour après une petite déchirure aux ischios, est précieux en défense et en attaque. Le rouannais Jonathan Fairell est chaud (7 points dans le premier quart-temps). Denain accélère et place un 7-0 (21-21, 15’ puis 30-23, 17’). Rouen recolle grâce à Soriah Bangoura (34-32, 20’).

Quel visage Denain va-t-il montrer après cette première mi-temps approximative ? Certainement pas celui que les supporters attendaient ! Ils subissent et commencent à prendre l’eau (45-55, 31’). Face à cette marée montante, les supporters deviennent muets. Ne sont-ils pas sensés être le sixième homme ? Portés par Derrick Colter, les Rouennais ne se contentent pas de gérer leur avance, ils enfoncent la tête de Denain dans l’eau (50-70, 35’). Jérôme Cazenobe se bat comme un beau diable mais ses partenaires ne sont pas au diapason. Denain coule et s’incline sans avoir réellement combattu. De l’eau a également coulé à la fin de la rencontre dans le complexe sportif la faute à une canalisation rompue…

 « Ce n’est pas possible de lâcher si vite »

DERO2L’entraîneur rouennais Rémy Valin est satisfait, il a rempli ses missions : « nous en avions deux gagner et si possible récupérer le goal average +9. Nous n’étions pas en rythme en première mi-temps. Nous avons conservé notre agressivité et mis des tirs difficiles en deuxième. Nous n’avons pas commis de faute de concentration, nous sommes restés intenses, nous avons réussi un match plein ».
Voici l’analyse de l’entraîneur denaisien Jean-Christophe Prat : « avec cette série de défaites, le doute s’est installé. Je ne reconnais pas mon équipe, nous avons été dominés dans l’intensité 21 balles perdues et 15 rebonds offensifs…C’est dans la tête. Nous avons lâché trop vite dans le 4e quart-temps, ce n’est pas possible de lâcher si vite. Nous avions une vraie volonté de bien faire mais perdre des matchs ça impacte, c’est mental. Le premier responsable c’est moi, je dois trouver des solutions ».

Audio : interview de Benoit Gillet (N°5) : 8 points, 9 d’évaluation


Denain – Le Havre : 57-75 (15-15, 19-17, 11-21, 12-22)
Denain : Poupet 3, Harris 6, Harley 4, Cazenobe 15, Spain 8 puis Tarpey 5, Abouo 4, Gillet 8, Smock 2, Wallez 2, Racine.
Rouen : Fairell 16, Curier 3, Michel, Ponsar 7, Palsson 11 puis Colter 14, Woodard 11, Bangoura 13.

 

Publié par Anne Seigner le 25 février 2017
Benoît Gillet Jean-Christophe Prat Rémy Valin
(Basket) Denain méconnaissable perd face à Rouen
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email