Pour le second tour dans la 19ème, Sabine Hebbar a bénéficié de la visite de Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics. Dans une circonscription au coeur du suspense, LREM déploie toute son énergie pour changer la donne face à un candidat du Front National très médiatisé, et largement en tête à l’issue du premier tour des législatives.

En présence de membres des comités En Marche dans la 20ème, dans la 21ème avec sa représentante Delphine Alexandre, le comité local a tenu une réunion informelle sur Denain. Dans l’attente de l’accueil du ministre Gérald Darmanin, Sabine Hebbar a livré ses impressions avant ce second tour électrique contre le Front National.

Sabine Hebbar : « Je suis la Représentante de la République En Marche, Sébastien Chenu, c’est la République en danger ! »

Une semaine complètement chamboulée par cette seconde place, Sabine Hebbar est « très fière de la campagne déjà accomplie, il faut amplifier le mouvement », indique-t-elle. Pour ce second tour indécis, elle est optimiste « j’ai confiance dans le report des voix pour le second tour. Chaque candidat (battu) du 1er tour a pris ses responsabilités. Je suis satisfait des différentes déclarations afin de faire barrage au Front National. Je respecte tous les candidats du 1er tour, et j’appelle à un rassemblement pour ce second tour pour faire barrage au Front National ! ».

Face à un emploi du temps surchargé. il lui semble difficile de donner suite à la proposition de débat avec Sébastien Chenu. « D’ailleurs, c’est avant le 1er tour que ce début aurait dû se faire ! », ajoute-t-elle.

L’emploi, la santé et l’éducation avec une zone en REP concernée par la mesure d’Emmanuel Macron sur les 12 élèves par classe. « Mon premier objectif est l’emploi, et faire venir les investisseurs. J’emmène le ministre de l’action et des comptes publics sur le site des Pierres Blanches. Bien sûr, des choses ont été faites, mais nous pouvons faire beaucoup plus », ajoute-elle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERASur la santé, Sabine Hebbar pointe du doigt le sous-équipement médical dans le Denaisis notamment. « L’arrivée de Maison de Santé va permettre de répondre aux besoins de la population », ajoute-t-elle. Toutefois, il faudra nécessairement s’attaquer au recrutement de nouveaux praticiens de santé car la vague de départ à la retraite, sans remplacement, est très inquiétante voire affolante dans le sud du département. Le maintien du numérus clausus en l’état est une ineptie de terrain impensable ou faut-il, comme pour certains hôpitaux publics, ne recruter que des médecins venus hors des frontières !!

Sur sa campagne assez originale, dans un camping à défaut d’un local dédié, elle assume à 100% « le député doit aller à la rencontre des citoyens sur sa circonscription et pas l’inverse », insiste-elle.

Gérald Darmanin : « Sebastien Chenu est un SCF (Sans Circonscription Fixe), battu ici, il repartirait ailleurs »

Gérald Darmanin, seul ministre en exercice dans les Hauts-de-France, est sur les terres de ses racines familiales : «  Je suis né à Valenciennes, une partie de famille habitait rue du 8 mai 1945 à Denain, et une autre partie sur l’Amandinois ».

Le ministre vient soutenir Sabine Hebbar, candidate de LREM, car «  c’est une représentation populaire, nationale, mais également pour son territoire ».

Sur l’opposition féroce du Front National sur la 19ème «  on ne peut laisser au F.N le rôle du porte étendard du malheur des gens. Emmanuel Macron apporte un espoir, ce sont les optimistes contre les pessimistes, ce qui ne veut pas dire que les marcheurs soient éloignés des problématiques », ajoute-t-il.

Sur le candidat du Front National proprement dit, Gérald Darmanin ne fait pas dans la demi-mesure : « Sebastien Chenu est un SCF (Sans Circonscription Fixe), battu ici, il repartirait ailleurs. Que ce soit, ici, à Sète ou Fréjus, il joue à la toupie sur la carte électorale , c’est pareil pour lui. Celui, ou celle, qui ne reste pas, ne vous aime pas ».

Sur les soutiens nombreux reçus par Sabine Hebbar « je connais Olivier Capron (candidat LR/UDI) et la maire de Denain avec qui j’ai partagé à l’Assemblée nationale. Je viens de contacter Xavier Bertrand, et il apporte sans aucune hésitation son soutien à Sabine Hebbar face au candidat du Front National ».

Sur la feuille de route du gouvernement « la demande est claire, celle d’une revalorisation pour le prochain budget de l’allocation pour les personnes handicapées, c’est important sur un territoire où des travailleurs ont connu des métiers de mineurs, voire dans la sidérurgie, avec parfois des accidents de la vie », ajoute-t-il. Il restitue la fameuse hausse de la CSG : « Elle concerne les retraités avec plus de 2 400 € pour un foyer fiscal de deux personnes. Ensuite, cette hausse peut-être compensée par la suppression de la taxe d’habitation. Enfin, il faut souligner la baisse des charges sur les salaires avec une augmentation nette du pouvoir d’achat ».

Pour les électeurs du Parti Communiste, le ministre met en exergue  » je respecte les électeurs du Parti Communiste et d’ailleurs, je soutiens Fabien Roussel dans la 20ème (https://www.va-infos.fr/breve/gerald-darmanin-soutient-fabien-roussel-20eme/) ».

Pour ce qui concerne les électeurs de Jean-Luc Mélanchon, auteur d’un score remarqué sur la 19ème,  » l’engagement des militants de la France Insoumise n’a rien à voir avec ceux du Front National. Bien sûr, ce vote n’est pas un blanc seing pour Sabine Hebbar. Emmanuel Macron n’a pas dit, je vais travailler avec les 24% du premier tour, mais avec les 66% du second tour… ! « 

Publié par Daniel Carlier le 13 juin 2017
19ème Gerald Darmanin Sabine Hebbar
Sabine Hebbar « j’ai confiance dans le report des voix pour le second tour »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email