Deux jours orientés développement durable au cœur de la forêt de Raismes, à deux pas du Parc Nature et Loisirs, au château de la Princesse d’Arenberg. Rendez-vous pour le village de la forêt les vendredi 30, samedi 01 juillet plus un bonus le dimanche 02, avec comme fils conducteurs la sensibilisation à la biodiversité, la découverte des métiers du bois, le sport nature et l’art et culture. Focus sur deux de ces animations : le projet Au delà de nos frontières avec la toute première exposition de Clarisse Bertiaux, et la randonnée aux Sangliers Joueurs. Parce que la culture n’est pas un but mais un moyen, une énergie, une volonté de se dépasser, de voir plus loin, plus haut…

Une troisième édition organisée par et à Raismes, ville labellisée Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte en partenariat avec le Parc Scarpe Escaut, du salon du développement durable, après « A la découverte du développement durable » en 2015, « Le village de la récup’ » en 2016, le cru 2017 porte le joli nom de « Le village de la forêt ». Nadine Cochy, l’adjointe au maire à l’environnement et au développement durable parle de l’engagement fort de la municipalité dans cette thématique « de nombreuses actions sont menées : le tri et la gestion des déchets, le fleurissement, le 100% naturel dans les espaces verts, les économies d’énergie avec le Plan Lumière, les jardins en milieu scolaire, le compostage et le recyclage des déchets..à partir de vendredi 30 et samedi 1 juillet de 10h à 19h, 29 ateliers et animations seront proposés gratuitement, sur 4 grands axes. » L’élue détaille « la biodiversité : connaissance de la faune et de la flore, dégustation de produits locaux bio, avec une valorisation de la forêt comme élément d’identité de la ville. Les métiers du bois : création d’objets, de meubles, et le manège à chevaux en bois. Sport Nature : marche nordique, yoga, slack line, promenade en calèche. L’art et la culture : poésies, contes, peinture et musique ».

775 425prog_village_foret

Au delà de nos frontières  pose ses valises à Raismes. En route pour le partage culturel !
Bénéficiant du soutien financier du Département du Nord, dans le cadre des «présences artistiques sur les territoires», des communautés d’agglomération de La Porte du Hainaut et de Valenciennes Métropole ainsi que des communes partenaires, le projet «Au delà de nos frontières» est né d’un partenariat entre le Club Léo Lagrange d’Hergnies et l’école d’art Tous Azimuts de Mortagne-du-Nord.

775 425

Leurs objectifs ? Ouvrir des chemins de traverse, inventer des portes dérobées et des passages entre les territoires, les idées, les cultures et les arts, avec les habitants de toutes origines, de toutes conditions et de tous âges…

Armés de leurs sourires, ils sillonnent, de mars à juillet 2017, les villes et villages des deux communautés d’agglomérations avec une vraie caverne d’Ali Baba, non mieux, d’Alibab’Art, une caravane, qui abrite l’artiste plasticienne Stéphanie Sigward et l’accordéoniste Salim Sferdjella. Dans leurs valises, beaucoup de volonté, énormément de passion, et l’envie de favoriser les rencontres, les échanges et le partage. Sur leurs routes, la caravane s’enrichit au fur et à mesure des productions, des témoignages, des rencontres, des dessins, des écritures, des musiques etc…mais aussi des définitions très personnelles que les habitants ont du mot « frontière ».

Une tente berbère l’ agrémente, tel un lieu d’accueil insolite où expositions, rencontres, discussions naissent. Y sont menés des projets avec ceux, de tout âge, qui viendront les rejoindre, dans les communes où ils feront escale. Salim proposera des séances d’écriture, Stéphanie invitera ses hôtes à créer des œuvres qui rejoindront la galerie d’art ambulante : la roulotte qui les accompagne.

Leur mission ? Il ne s’agit pas d’aller auprès des gens pour leur apporter la bonne parole, mais d’aider à développer une démocratie culturelle.

Au château de la Princesse d’Arenberg, vendredi 30 juin ( scolaires et retraités) et samedi 01 juillet  ( tout public)
La coordinatrice du projet Au delà de nos frontières, Clarisse Bertiaux, détaille «  le vendredi est une journée avec les groupes de scolaires et les personnes retraitées, il y aura un atelier de sculptures pour un totem avec Stéphanie, et un atelier en relation avec la médiathèque de Raismes pour Salim, avec des histoires contées et une ambiance musicale. » Le samedi c’est tout public, «Stéphanie fera un atelier de customisation de vélos avec des déchets types canettes de soda et autres, et pour Salim un atelier d’écriture de chansons. »

Vous en voulez encore? La rando cycliste pas comme les autres le dimanche 2 juillet.

En quelque sorte un prolongement du Village de la forêt, une journée organisée conjointement entre « Au delà de nos frontières » et les Sangliers Joueurs. Une randonnée vélo décalée le matin avec les vélos customisés la veille, ou pas, un atelier customisation de bicyclettes à l’estaminet avec Stéphanie et pour ceux qui préfèrent se balader tranquillement l’après-midi, à partir de midi pique nique à l’estaminet (ou réservation d’un repas auprès du Food Truck de l’estaminet), et à partir de 16h30 concert du groupe Panienki. Sans oublier toute la journée présence à l’estaminet de la Galerie Carabane.

775 425 clarisse bertiaux

@Clarisse Bertiaux

La « Galerie Carabane », espace d’exposition artistique itinérant, abrite la toute première exposition solo de Clarisse Bertiaux « Pérambulations »

L’ étudiante en Master 2 Arts et Management Artistique à l’Université de Valenciennes coordonne le  projet « Au-delà de nos frontières » dans le cadre de son stage de fin d’études. Un Erasmus aux Beaux-arts de Palerme et c’est le coup de foudre, « j’ai découvert une passion pour le travail de la lumière et de la forme. En peinture, avec des sujets tels que le drapé et le modèle nu, le noir et blanc. »

Clarisse  conte ses impressions sur les travaux qu’elle va exposer à Raismes, et dont le vernissage aura lieu le samedi 1 juillet à 12h30 au Château de la Princesse  « depuis le début de cette année en Master 2 et un projet de cours intitulé « Voyage initiatique », dans lequel on devait répondre au sujet par la photographie, j’ai vraiment pu étudier le travail de la lumière avec ce médium, en l’exploitant de différentes manières, ce qui donne les photographies qui seront exposées.»  Y seront visibles parmi les 12 travaux de Clarisse autour du thème du voyage, de la déambulation,  physique ou de l’esprit, et du bassin minier aussi, quelques photos provenant de la forêt de Raismes, où l’artiste aime à se promener, ainsi que le triptyque photographique « Respire ». Quoi de mieux au cœur de la forêt…

Infos pratiques.  

http://www.ville-raismes.fr/index.php/evenements/1204-village-de-la-foret

Publié par Celine Druart le 24 juin 2017
Raismes
Raismes/Le Village de la forêt pour vivre la nature sous tous les angles.
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email