A Wimbledon, c’était Sunday Closed, à Denain, c’était un dimanche de feu sur le court central de l’Engie Open de Denain. La macédonienne Gjorcheska a remporté au bout du suspense cette finale au tie-break du 3ème set, contre la combattive japonaise Osaka.

(Visuel avec la macédonienne Gjorcheska avec son trophée, Anne-Lise Dufour, Sophie Erre, lauréate en 1998, et le partenaire ENGIE).

Stress sur le court central du Tennis Club de Denain

Tête de série numéro Un, la macédonienne Gjorcheska (180ème mondiale au classement WTA) a démarré en trombe cette finale, menant 3/0 facilement, servant le plomb, la balle sortait de la raquette plus vite chez la macédonienne, son adversaire ne paraissait pas au niveau, les spectateurs pouvaient spéculer pour une finale en mode express !

Sauf que le 4ème jeu, interminable, gagné finalement par la joueuse européenne, a révélé que la japonaise Osaka n’était pas juste un faire-valoir. Le premier set fut bouclé 6/2, Gjorcheska a maintenu tout de même son double break.

La perdante de la finale avec Sophie Erre, et Sophie Granato-Bricout

La perdante de la finale avec Mme Erre, et Mme Granato-Bricout

Pour le second set, on part sur le même tempo que dans la première manche, break d’entrée de la macédonienne. Pourtant, cette fois, Osaka se rebelle et debraek immédiatement, la macédonienne se dérègle complètement, abuse des amorties, et s’agace. Ce second set est un mano à mano jusque 5/5 partout. Ensuite, le physique d’Osaka prend le dessus, son revers à deux mains fait souvent mouche, elle break à 5/6 son adversaire et remporte ce second set (7/5).

Ce 3ème set est très serré, aux claques de fond de court se glissent des volées bien converties, des amorties finement placées. Sans surprise, ce 3ème set arrive au tie-break, Gjorcheska se sort des mini-breaks grâce à des services claqués, un ace, un service gagnant au moment clé. Elle remporte cette rencontre 8/6 au tie-break, et par suite le titre ITF du circuit professionnel de tennis féminin (classé dans la catégorie 25 000 dollars). C’est déjà déjà son 8ème de la saison,  score final : Gjorcheska 6/2-5/7-7/6 (8/6) Osaka.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

M. Dechy, directeur historique du tournoi, fut le maître de cérémonie de cette journée du tennis de haut niveau à Denain. Cela méritait plus de monde dans les gradins, mais gageons que le niveau exceptionnel affiché durant cette rencontre va mobiliser plus encore l’année prochaine.

Anne-Lise Dufour, maire de Demain et sénatrice, Mme Sophie Granato-Bricout, conseillère régionale, ont remis les trophées aux deux finalistes, un bel après-midi d’été à Denain !

Publié par Daniel Carlier le 9 juillet 2017
20ème Open de Denain Denain Engie de Denain Ope Tennis
Une finale de très haut niveau pour le 20ème Open ENGIE de Denain
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email