L’idée a germé dans la tête de deux amoureux de course à pied, 34 années plus tard, la manifestation est devenue une référence en France et même chez nos voisins Belges et Anglais. La petite graine a poussé…Plus de 7000 sportifs en forêt domaniale de Raismes-Saint-Amand-Wallers. Tous sont armés de bonne humeur et même pour les coureurs de nuit de lampes frontales. Chaussez les running les 23 et 24 septembre prochains à Raismes, venez porter haut les valeurs de dynamisme, de respect, d’ouverture, de solidarité, de fraternité, de convivialité et de partage.

«La course des terrils n’a jamais empêché un arbre de pousser », tance Bernard Durieux, organisateur et président de La course des terrils.

« La course des terrils ne ressemble à aucune autre course, c’est une fête populaire et sportive de 7 à 77 ans. Elle évolue avec son temps, effort, plaisir, nature…c’est une course originale et conviviale. Sa vocation est le sport nature, il faut prendre conscience de l’importance de cette forêt», note dans ses propos liminaires Aymeric Robin, maire de Raismes.

La 34e édition, c’est parti ! A chacun sa course !   Les Allumés sont de retour. 

La bonne nouvelle annonce Bernard Durieux concerne les Allumés, à l’heure où la nuit tombe doucement sur la forêt, «après 2 ans d’observation sur l’impact éventuel de cette épreuve nocturne en milieu sensible, les contraintes de parcours qui affectaient Les Allumés depuis 2015 sont levées ! Les coureurs retrouveront pour cette nocturne le tracé originel avec ses 9kms et 2 terrils », néanmoins à bonne nouvelle / moins bonne nouvelle, le Président ajoute «toutefois, dans le cadre du développement durable sur site Natura 2000, l’épreuve sera limitée à 1500 participants. » Donc : inscriptions au pas de course !  http://www.coursedesterrils.org/

Petite présentation guidée par le passionné : le samedi 23 septembre à 20h00, départ des Allumés, 9 kms, 2 terrils. Puis au programme du dimanche, dès 9h15, La familiale, 3kms, sans terril, à 9h25, La Furtive, 9 kms, deux terrils. Départ de l’Authentique, à 10h05, 16 kms et 3 terrils. Bernard Durieux détaille «le parcours de la Furtive (exactement le même parcours que les Allumés) et l’Authentique sont inchangés à l’exception du dernier kilomètre qui ne peut plus être tracé dans le parc de la CAPH en raison du nouvel aménagement de sa clôture. » Et pour les plus costauds, La sauvage, 25 kms et 5 terrils au menu prendra le départ à 11h00. « Le parcours du trail de la Sauvage 2017 a été modifié sur près de 12 kms  tout en maintenant son coté « sauvage » pour nous adapter aux contraintes forestières fixées par l’ONF. » Le menu enfants et famille avec dimanche à partir de 11h55, Les petits quinquins, 700 m et 1200 m, et La rando des terrils, de 10kms avec une montée de terril, à 9h00.

 

Gilles Briand, directeur d’études de la mission bassin minier, revient sur la mise en lumière du Bassin Minier en tant que Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le pari est audacieux, le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais veut devenir une destination sports et nature. IMG_9649

Rappelez vous, le 30 juin 2012, le monde de la mine du Nord Pas-de-Calais voyait se poser sur les terrils, le label UNESCO. Ce n’est pas simplement un label, derrière ces panneaux, la labellisation  a de multiples ramifications : un précieux levier touristique, la reconversion du Bassin Minier, la (re)découverte de ces territoires, la préservation environnementale, la sensibilisation à la protection des lieux utilisés (respect de la faune et de la flore, gestion des déchets…), etc. et  la promotion de la pratique sportive, du sport santé,  enjeu de santé publique dans ces territoires.

Pour se faire, de nombreux évènements ont été réalisés, dans le domaine du sport nature : la Route du Louvre, le Raid Bassin Minier, le Challenge VTT Bassin Minier… La création dernièrement du trail des pyramides noires, c’est lui, Gilles Briand. « Le bassin minier mène une mission sur le sport nature. Les personnes qui pratiquent le trail sont forcément sensibles à la préservation de l’environnement ! Il y a une densité d’espaces exceptionnels sur le bassin minier. Nous sommes persuadés que le sport nature peut aider à faire connaître le territoire. Comme un contrat de destination touristique. C’est une excellente chose pour faire de l’itinérance», annonce t-il.

Pas de course des terrils sans partenaires. Ensemble, on va plus loin…
Parmi les partenaires de la course des terrils, lors de la conférence de presse de ce lundi 04 septembre, Bernard Durieux, le président, est entouré d’Aymeric Robin, premier édile de Raismes, mais aussi entre autres, d’ Elisabeth Gondy, Présidente de l’Office du Tourisme et Congrès de Valenciennes, de Raphaël Franchescini, Directeur du Parc Nature et Loisirs, de Grégory Lelong, Président du Parc Naturel Régional, de la Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut, du lycée horticole de Raismes, sans oublier des services techniques de la ville de Raismes, autant de partenaires au rôle important, en effet sans eux la course ne serait pas ce qu’elle est.

Élisabeth Gondy a les mots qu’il faut, « c’est un véritable lien entre culture et sport ». Un lien à privilégier. Effectivement, les sports de nature offrent une attractivité touristique complémentaire à l’offre culturelle du Bassin Minier. Elle ajoute « la carte touristique sports nature commune aux deux agglomérations, CAPH et CAVM, a été présentée il y a peu. Nous attachons une importance particulière au développement éco responsable. Il faut éduquer les gens à respecter la nature. » D’ailleurs Raphaël Franchescini annonce que les deux Offices du Tourisme tiendront un stand commun sur le Parc Nature et Loisirs. Un accord scellé au dernier moment, qui prouve aussi que de la discussion naissent de jolies initiatives. Quand les volontés sont là.

prog 775 425

De la discussion c’est justement ce que Bernard Durieux souhaiterait entamer avec l’Office National des Forêts, invité mais non présent autour de la table.

Le président de la course des terrils explique « nous courons dans un domaine privé de l’Etat qui nous oblige à un certain nombre de règles, préserver la nature et avoir une conduite éco responsable.  » Acquitté des 4000€ demandés à la course comme droit de passage par l’ONF, il explique « les terrils étaient nus il y a un quart de siècle, la nature y a maintenant repris ses droits »

Amoureux de la forêt, à lui d’ajouter « on ne comprend plus trop la politique générale de la forêt par l’ONF. Les gens ne comprennent pas, on nous demande d’être éco responsable et tous ces tas de bois sur le bord des chemins, est-ce éco responsable ? Des coureurs dans la forêt ce n’est rien à coté des ornières causées par les engins utilisés par l’ONF pour couper les bois ! Il faudrait que l’ONF communique, tout simplement, sur ce qu’elle fait de la forêt. Les gens ont besoin de comprendre, de savoir.  Je ne peux pas imaginer qu’ils fassent n’importe quoi, mais il est nécessaire qu’ils communiquent ! ». Des explications, le pourquoi, le comment… un peu de communication de l’ONF, qui rappelons le est un EPIC, Établissement Public à Caractère Industriel et Commercial. Quid de la question du développement durable…

Gregory Lelong, jeune Président du PNR Scarpe Escaut, confirme « la question environnementale s’est effectivement posée dès le départ. Le parc soutient. Je sais que les organisateurs sont très soucieux et respectueux de la préservation de la forêt, du respect des espaces naturels. L’association et ses partenaires ont d’ailleurs signé la charte d’engagement des manifestations éco responsables. » Une charte du Parc qui existe depuis trois ans, et à laquelle des manifestations du territoire sont associées, Le trail de la fraise à Lecelles, les Escapades de Bellaing et la course des Terrils.

Toujours prêt à chausser ses baskets pour cette course, Aymeric Robin souligne « la volonté d’ancrer cette course dans son ADN mais aussi de se tourner vers l’avenir ». Histoire que ces lieux, vestiges d’un passé, deviennent la fierté d’un territoire, tout en faisant le lien entre sport et culture.

Céline Druart

Publié par Celine Druart le 8 septembre 2017
Bernard Durieux La course des terrils Raismes
Course des terrils 2017/les allumés de course à pied sont de retour !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email