A Douchy-les-Mines, le Centre des Arts et de la Culture remet le couvert pour la 12ème fois avec un programme éclectique, salon du livre, festival du cinéma, exposition, spectacles, c’est la fête de l’Imaginaire à l’heure de la réalité virtuelle et télévisuelle, ça fait du bien !

La Fête de l’Imaginaire pour tous les publics du 19 février au 11 mars

Inauguré en 2011, le nouvel écrin de la culture à Douchy-les-Mines, l’Imaginaire, a donné son nom à la manifestation culturelle de l’année. A première vue, on pourrait croire que cette profusion de culture sous toutes ces formes s’entrechoque, se superpose, sauf que le mélange des arts constitue le sédiment de la culture, celle d’une lecture pour la jeunesse, d’un spectacle théâtral, voire d’un film d’auteur mythique. Chaque moment ne vise qu’une chose, laisser un espace à votre imaginaire, celui que l’ion n’achète pas à la différence de quelques contenus sur les supports modernes, voleurs de temps de cerveau !

Michel Veyniat, maire de Douchy-les-Mines : « Cette fête de l’Imaginaire est devenue incontournable »

Quatre moments forts s’articulent pendant cette fête de l’Imaginaire. Tout d’abord, le temps des rencontres entre les auteurs et/ou illustrateurs de « Livre Jeunesse » avec les enfants des écoles primaires, voire des médiathèques du territoire, comme sur Douchy-les-Mines, Hordain, Escaudain, Lieu-st-Amand, Saint-Amand-les-Eaux, Hérin, Helesmes ! Cette période du 19 février au 23 février constitue un tremplin pour la Salon du Livre Jeunesse le vendredi 23 et samedi 24 février au sein de l’Imaginaire.

« C’est un événement culturel exigeant, mais il n’est pas dans son cocon. Les auteurs dans le livre Jeunesse vont expliquer, échanger avec les jeunes sur le travail », souligne François Derquenne, responsable du Pôle culturel de Douchy-les-Mines.

Les auteurs/illustrateurs seront sur ce Salon du Livre Jeunesse avec l’indicible espoir de vendre beaucoup de livres. Pour inciter à l’achat d’un livre, la commune « offre un bon d’achat de 5 €. Nous souhaitons que chaque famille reparte avec un livre. En 2017, cette initiative a représenté un investissement de 4 000 € pour environ 600 à 800 achats chaque année », souligne Jocelyne Losfeld, adjointe à la culture sur la dite commune.

Jocelyne Losfeld : « La région des Hauts-de-France demeure en tête de l’illettrisme en France »

A l’heure du numérique, on a cru un temps que le net, l’outil comme la liseuse allait renvoyer le « Bouquin » dans les catacombes de la culture livresque. Que nenni, le livre résiste car le coup de crayon demeure un art papier avant tout ! « Le papier reste très présent. Sur ce Salon du Livre Jeunesse, il n’y a aucun auteur qui a publié son livre en numérique, mais relayé bien sûr les réseaux sociaux. Le livre reste une chose avec un coté affectif », souligne Jocelyne Losfeld.

Le programme du 23 et 24 février ci-joint à l’imaginaire

Einstein au rendez-vous ce vendredi 23 février

Deux spectacles seront proposés durant cette fête de l’Imaginaire. Pour la soirée d’ouverture, le célèbre mathématicien Albert Einstein parle à la jeunesse à travers un spectacle baptisé ‘Cher professeur Einstein« .  » A travers ses correspondances où ils parlaient sans détour aux jeunes, nous avons bâti un échange riche et surprenant. Chaque élève a sa part, est mis en valeur » , commente Claire Dumelz, professeur d’art dramatique. C’est l’école du Centre de Mme Caudron qui fut choisie pour cette participation hors sol ! « On s’aperçoit qu’Albert Einstein répond avec humour, humilité, parfois sèchement sur tous les sujets », ajoute-t-elle !

L’autre performance proposée est « Héros », un spectacle accessible dès l’âge de 9 ans, le samedi soir toujours dans la salle de l’Imaginaire.

Le 7ème art

Comme chaque année,  le cinéma prend toute sa place durant cette Fête de l’Imaginaire. des films pour la jeunesse, mais pas seulement « avec la projection de Johnny Guitare et de Carrie au bal du diable (du lourd dans l’histoire du cinéma) », précise François Derquenne. Vous pourrez profiter également de films très actuels comme THE GREATEST SHOWMAN avec le polyvalent Hugh Jackman, voire le très bon Pentagon Papers.

Retrouvez toute la programmation cinématographique sur leProgramme officiel Fête de l’Imaginaire 2018(1) !

Enfin, au sein de l’Imaginaire, l’artiste Frédéric Logez réalise une exposition dont le vernissage sera le 13 mars prochain. « Ce sont des portraits debouts, une trentaine d’oeuvres seront exposées pour cette manifestation », indique François Derquenne.

Voilà un panorama culturel très riche nécessitant des soutiens, des partenariats forts notamment pour la lecture « les médiathèques communautaires de la Porte du Hainaut s’associent à cette manifestation », commente Audrey Biot, directrice culturelle à la Porte du Hainaut.

En toute logique, l’acteur incontournable de cette Fête de l’Imaginaire est l’Education nationale. Emmanuelle Jacquier, l’inspectrice du secteur Valenciennes-Escaudain, ne tarit pas d’éloges sur cette organisation majuscule. « C’est un partenariat renforcé, car nous travaillons en amont du salon. Il faut des élèves formés, attentifs pour accueillir les auteurs. L’Education nationale participe activement à cette construction ».

Voilà tout un programme culturel sur Douchy-les-Mines laissant place à votre imaginaire !

 

Retrouvez la nouvelle édition du MAG, le 15 février, sur https://mag.va-infos.fr

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 17 février 2018
Douchy-les-Mines fête de l'imaginaire L'Imaginaire
L’Imaginaire dans tous ses états
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email