Fort d’un bassin de population de 50 000 habitants dans le Denaisis, le Centre Hospitalier de Denain est une place forte de la santé publique dans le Valenciennois. La thématique du vieillissement et de la dépendance sont de fait un problème quasi de voisinage pour un établissement de santé en pleine zone urbaine (Visuel nouveau bâtiment non contractuel).

(Visuel délégation des élus communistes, du directeur général du CHD et de la présidente du CME)

Le V120 vers une seconde jeunesse !

Construit en 1970, le V120 est l’établissement public de référence dans le domaine de la gériatrie sur le Centre Hospitalier de Denain. « C’est un site de proximité pour notre zone de chalandise dans le Denaisis confronté comme partout au vieillissement de la population », commente Eric Lagardère, directeur général du CHD.

Bâtiment V120 actuel

Toutefois, cet équipement, réparti sur 2 sites attenants, est  « d’une grande vétusté, complètement dépassé face aux besoins des patients. Malgré une qualité des soins permanente par nos équipes, le V120 donne une mauvaise image sur ce territoire », souligne la présidente du CME (Commission Médicale d’Etablissement ), Agnes Fabianek.

« Nous allons appuyer ce dossier auprès de l’ARS (Agence Régionale de santé) », Charles Lemoine, maire de Roeulx

Afin de répondre à cet inconfort médical, le Projet d’Etablissement du Centre Hospitalier de Denain a prévu une réhabilitation du V120. « Un programme sur 5 ans à hauteur de 30 millions d’euros dans lequel nous avons inséré la réhabilitation du V120. Nous venons de la présenter aux élus communistes, un dossier à hauteur de 15 millions d’euros cofinancé (sur le papier) par le Conseil départemental, le CHD, et l’ARS. Par contre, nous attendons un écrit de l’ARS validant ce financement, sans celui-ci ce projet n’est pas possible», explique le directeur général.

La délégation des élus communistes dont la sénatrice Michelle Greaume, le député Alain Bruneel (Douaisis), le maire de Roeulx, et d’autres élus du Denaisis ont écouté durant 2 heures cette présentation magistrale du projet sans oublier de visiter le V120, un équipement d’un autre temps. « Nous allons appuyer ce dossier auprès de l’ARS (Agence Régionale de santé), car la validation de ce projet par l’ARS va déclencher l’engagement financier du Conseil départemental du Nord », Charles Lemoine, maire de Roeulx.

Dans cette optique, les élus communistes ont rencontré Geneviève Mannarino en charge de cette thématique au Conseil départemental : « Elle est favorable à ce projet » tout en sachant que cette collectivité territoriale ne bougera pas un cil sans l’aval du bras armé de l’Etat, l’ARS ! On peut tourner en rond longtemps… si personne ne se décide !

Tour de France des Hôpitaux

Cette initiative des élus communistes du Denaisis a croisé une autre action, celle du Tour des Hôpitaux Publics de France. A ce titre, Alain Bruneel, député de la 16ème circonscription, mais également la sénatrice Michelle Greaume, sont partis au contact de nombreux hôpitaux aux 4 coins de la métropole, voire en Corse, afin de cerner les tensions, les problématiques, les carences concrètes du monde hospitalier. La souffrance des agents hospitalier médicaux et non médicaux n’est pas une nouveauté, mais la marmite sociale déborde.

C’est pourquoi, ces parlementaires étaient présents également à cette présentation ex cathedra du dit V120 new look.

Un projet réfléchi

Clairement, la création ex nihilo d’un bâtiment dédié à la gériatrie n’était pas envisageable. « Nous voulions un projet réfléchi et raisonnable. Cette transformation va rénover le V120 et répondre aux besoins de ses occupants », indique Agnes Fabianek.

Actuellement, le V120 a 54 lits en soins de suite et réadaptation dont seulement 30 % en chambre seule, puis 60 lits en unités de soins de longue durée. Cette rénovation lourde permettrait de passer à 60 lits USLD en chambre seule, une demande fondamentale de la patientèle en 2018. Ensuite, les soins de suite pourraient bénéficier de 63 lits en chambre seule avec le réaménagement du plateau technique de rééducation.

« De plus, les services du V120 sont éclatés sur deux sites. Avec ce projet, nous regroupons tout sur un seul lieu », précise Eric Lagardère. Particulièrement déterminé sur ce dossier, il ajoute le couperet du calendrier : « Nous sommes dans une phase de choix de projets. Il est impératif que cette validation par l’ARS arrive avant le dernier trimestre 2018. Si tel n’est pas le cas, le projet sera retardé ».

Si par contre, ce sésame arrive à temps, le chantier dans un site en exploitation continue pourrait démarrer début 2019 pour environ 30 mois de travaux.

Toute sa place dans le GHT

Un projet de plein droit dans le GHT (Groupement Hospitalier de Territoire) issu de la loi Touraine. En effet, depuis le 01 juillet 2017, les 12 établissements publics de santé du Valenciennois, Cambrésis et Sambre-Avesnois sont entrés officiellement dans une phase de coopération autour de l’hôpital de référence à Valenciennes. « Nous avons toute la palette des soins au CHD. Au sein de ce GHT, il faut des partenariats intelligents »… « la gériatrie est un service de proximité », explique le directeur général. Un bassin de vie médical a quelque part son insularité, celle de la proximité surtout sur un item aussi sensible que les personnes âgées dépendantes.

Voilà un pas de plus vers un renouveau de l’offre de soins dans le Denaisis qui le mérite tant !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 18 mars 2018
Alain Bruneel Centre Hospitalier de Denain Charles Lemoine CHD Michelle Greaume
La gériatrie est une urgence de proximité à Denain… comme ailleurs !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email