Après deux défaites consécutives, les Denaisiens voulaient finir sur une bonne note pour le dernier match de la phase régulière à domicile. Vendredi soir au complexe sportif Jean Degros, les hommes de Rémy Valin sont bien entrés dans la rencontre face à Vichy et ont su rester en tête pendant 40 minutes (78-65). La semaine prochaine ils se déplaceront à Poitiers. Qualifiés automatiquement en play-offs grâce à leur victoire à la Leader’s cup, la bande à Poupet fait néanmoins le maximum pour être la mieux classée pour éviter un gros dès le premier tour.

Du rythme et de l’adresse

Antoine Wallez

Il n’y a plus d’enjeu pour les Auvergnats puisqu’ils sont maintenus mais ne joueront pas les play-offs. Toutefois mardi à domicile les joueurs de Guillaume Vizade ont montré qu’ils se battraient jusqu’au bout, puisqu’ils ont battu le leader Roanne. Avertis les Denaisiens n’est-ce pas ?
Le premier quart-temps est à l’avantage des Denaisiens, Vichy encaisse un 14-0 (2-2 puis 16-2). Mehdy Ngouama chipe le ballon, file en contre-attaque et le jeune arrière trop gourmand tente un dunk qu’il rate…Il se rattrape en amenant son punch, il semble monté sur ressorts (27-16, 15’) ! Vichy revient grâce à l’inusable Bronchard (30-26, 18’) mais Denain se redonne de l’air à la mi-temps (37-28).
Les Denaisiens vont-ils maintenir ce niveau de jeu ? Oui et cela grâce aux jeunes Wallez, Ngouama et Dally. Christopher Smith inscrit 11 points dans le troisième quart-temps pour Vichy mais ça ne suffit pas (55-48). Mohamed Koné prend le relais (8 points dans le quatrième quart-temps). A chaque fois que Vichy se rapproche (66-61, 35’), Denain reste serein et anéantit les espoirs auvergnats avec des tirs à trois points (48% d’adresse). Denain l’emporte 78-65.

« Ce n’étaient pas des touristes en face »

Guillaume Vizade, l’entraîneur de Vichy analyse la rencontre : « nous n’étions pas dans le bon tempo au début de la rencontre. Ces 10-12 points de retard nous les avons traînés. Denain a maîtrisé le match. Le déplacement est long, nous n’avons que 8  joueurs, j’ai été vigilant sur les temps de jeu, face à Roanne ça été une grosse lutte… Il nous reste un match à domicile, nous recevons Orléans. L’idée c’est de faire bonne figure et de se quitter sur une bonne note ».

Grégory Lessort le capitaine de Vichy estime que le début de match raté a eu pour conséquence de faire « ramer » Vichy toute la rencontre, « Denain a mieux géré les moments clés, c’est comme ça qu’ils ont maintenu l’écart. Nous voulions montrer que nous pouvions rivaliser avec les équipes qui disputeront les play-offs ».

L’entraîneur denaisien Rémi Valin est satisfait « je suis content de l’apport des jeunes. Je suis très content du résultat et du match que nous avons fait. Nous avons réussi à ne pas craquer, ce n’étaient pas des touristes en face. Jouer à la maison ça aide ».

Mehdy Ngouama (N°15)

L’arrière Mehdi Ngouama est euphorique «  cette victoire est importante, le championnat est dense. Le classement peut changer rapidement. Même si nous sommes qualifiés pour les play-offs grâce à la victoire à la Leader’s cup, nous voulions montrer que nous avons obtenu notre place sportivement. Lance (Goulbourne) qui est en convalescence nous a envoyé un message d’encouragement, la saison n’est pas finie. Je suis très excité de jouer les play-offs, ça sera ma première fois ».

 

Denain – Vichy : 78-65 (18-8, 19-20, 18-20, 23-17)
Denain : Threatt 7, Bropleh 12, Austin 6, Dally 4, Cazenobe 12 puis Poupet 15, Barrueta 3, Ngouama 7, Wallez 11, Smock 1.
Vichy : Mitchell 9, Smith 13, Morency 2, Bronchard 13, Koné 14 puis Denave 9, Lessort 2, Mourtala, Krayem 3.

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 12 mai 2018
Grégory Lessort Guillaume Vizade Mehdi Ngouama Rémi Valin
(Basket) Denain renoue avec la victoire face à Vichy
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email