Toujours privée de Bintou Diémé, le Saint-Amand Hainaut Basket a reçu dimanche après-midi Lyon. Malgré une défense solide, les Hennuyères ont pêché en attaque. Elles ont couru après le score toute la rencontre. Lyon s’est appuyée sur la gâchette Michelle Plouffe (16 points). Les joueuses de Fabrice Fernandes vont devoir revoir leur palette d’attaques !

33,3 % d’adresse

Le début de la rencontre est serré (10-10, 6’). Le duel Akonga-Dos Santos est musclé dans la raquette. Quant à Laura Garcia, elle est marquée de très près par Paoline Salagnac. En bloquant deux scoreuses majeures, l’entraîneur lyonnais avait une idée derrière la tête. Ingrid Tanqueray plante deux banderilles à 3 points, les Lyonnaises prennent le large (12-24, 11’). Les Hennuyères restent dans le combat à l’image de Batabe Zampare qui marque après avoir pris deux rebonds offensifs (14-24). Ashley Bruner apporte un grain de folie : tir au buzzer (17-26) suivi d’un tout droit dans la défense lyonnaise (19-26). Lyon rejoint les vestiaires avec dix points d’avance (27-37). Les statistiques parlent d’elles-mêmes : 0/8 à trois points pour les Hennuyères et 12 rebonds (24 pour Lyon).
Le charme du basket c’est que l’adresse va et vient. Va-t-elle revenir en seconde période pour les protégées du Président Jean-Pierre Boulanger ? Pas vraiment…D’autant plus que s’ajoutent les 3e puis 4e faute de Pauline Akonga. L’intérieure est pénalisée sur une défense puis sur un passage en force (24’). Les Hennuyères sont dans le rouge, dépassées (38-52). Elles se ressaisissent tout de même pour ne pas sombrer. Quant Laura Garcia parvient à s’extirper de son marquage, elle exploite le moindre espace (48-58). Ashey Bruner réduit l’écart (50-58, 35’). L’entraîneur lyonnais prend un temps mort pour casser la dynamique hennuyère. Après ce temps mort qui vient tuer le suspens ? Michelle Plouffe à trois points (50-61). Les Hennuyères se cassent les dents sur la défense lyonnaise. Paoline Salagnac intercepte, la contre-attaque se déroule à la vitesse de l’éclair, passe pour Ingrid Tanqueray qui sert Alysha Clark qui marque (50-63), c’en est fini des espoirs hennuyers. Après cinq tentatives infructueuses, Jenny Fouasseau trouve la mire (54-63), il est hélas trop tard.

 « Retrouver le partage de la balle »

L’entraîneur hennuyer Fabrice Fernandes analyse la rencontre, « défensivement nous avons été solides. Nous avons eu des opportunités de revenir mais nous n’avons pas trouvé de solutions collectives offensivement. Le ballon ne circule pas assez sans dribble. Il faut réussir à passer un cap et proposer autre chose, retrouver le partage de la balle comme lors des premiers matchs ».

Meilleure marqueuse (17 points), l’intérieure américaine Ashley Bruner est déçue du résultat « nous avons bien joué défensivement mais nous n’avons pas mis les points que nous mettons d’habitude. La défense de Lyon nous a aussi perturbées ».

L’entraîneur lyonnais Valéry Demory est soulagé, « je craignais ce match, je suis content de l’avoir gagné, ce n’est jamais facile ici. C’était un match très tactique. Avec Fabrice nous avons joué aux échecs en changeant les défenses. Fabrice est jeune, c’est le futur bon coach de la Ligue Féminine, je pense qu’il ira loin. Il me manque de la vitesse, de la projection vers l’avant, ça vient du manque de rotation (Lidija Turcinovic, Julie Allemand et Fatimatou Sacko sont blessées).

La capitaine Paoline Salagnac est ravie de boucler la semaine avec deux victoires à l’extérieur (jeudi les Lyonnaises ont battu Keltern (Allemagne) en Eurocoupe), « nous nous attendions à un match compliqué, serré. Nous sortions d’un long déplacement, nous voulions rentrer avec la victoire. Nous n’avons pas lâché, nous avons trouvé les ressources, nous avons bien tenu grâce à la défense. Le Hainaut est une très bonne équipe, c’était important de gagner ici ».

Saint-Amand Hainaut Basket – Lyon Asvel Féminin : 54-63 (12-22, 15-15, 15-19, 12-7).

SAHB : Zempare 8, Limouzin 4, Garcia 10, Bruner 17, Akonga 13 puis Fouasseau 2, Marie, Dinga Mbomi.

Lyon : Salagnac 10, Tanqueray 8, Dos Santos 10, Plouffe 16, Clark 8 puis Badiane 11, Chery,  Franchelin, Pardon.

Anne Seigner

 

Publié par Anne Seigner le 11 novembre 2018
Ashley Bruner Fabrice Fernandes Paoline Salagnac SAHB Valéry Demory
(Basket) Sans adresse, les Hennuyères ont perdu face à Lyon (54-63)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email