Anne Teresa De Keersmaeker et Salva Sanchis ont (re)créé A Love Supreme. Après Rain (2001), sur la musique de Steve Reich, passé par le phénix en 2017, revoilà une des plus grandes figures de la danse contemporaine internationale les 11 et 12 décembre à 20h.

Anne Teresa de Keersmaeker et Salva Sanchis ont repensé leur travail de 2005  autour d’une fascination partagée pour cette musique légendaire. A partir de quelques structures musicales élémentaires, Coltrane et ses musiciens outrepassent toutes les limites de l’improvisation et conquièrent un territoire de liberté éperdue. L’un des plus célèbres albums de jazz de l’histoire.

La chorégraphe remet une partie des chorégraphies de Rosas sur les planches pour une nouvelle génération de danseurs.

La musique, parue en 1965, est une ode magnifique à Dieu et à l’amour par le quartet du saxophoniste John Coltrane, McCoy Tyner au piano, Jimmy Garrison à la contrebasse et Elvin Jones à la batterie. Cette suite en quatre mouvements enregistrée en une seule journée (!) est le fruit d’une révélation spirituelle. En écho aux quatre musiciens, les deux chorégraphes s’entourent de quatre jeunes danseurs, habités d’une inépuisable vitalité, chacun se consacre à un instrument et l’ensemble transmet une pure énergie pour faire resplendir l’hommage à Coltrane. Un dialogue charnel entre la danse et la musique jusqu’à l’extase.

Céline Druart Beaufort

Infos pratiques. Mardi 11 décembre à 20h / mercredi 12 décembre à 20h.  A partir de 10 ans. Durée 50 min / Crédit photo @Anne Van Aerschot

Publié par Daniel Carlier le 6 décembre 2018
Phénix
Sur les notes sublimes du joyau de Coltrane
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email