Samedi soir salle Maurice Hugot à Saint-Amand, les Hennuyères ont été impériales en première mi-temps face aux Landaises. Céline Dumerc, que nous ne présentons plus, a pris le match en main, pour ramener son équipe dans les dernières minutes. Les joueuses de Fabrice Fernandes, soudées, n’ont pas craqué, elles s’offrent une courte victoire synonyme de 6e place au classement.

Jenny Fouasseau opérée

Elle était présente sur le banc mais n’a pas pris part au match. L’ailière a été opérée du ménisque ce jeudi 20 décembre. « J’avais déjà été opérée il y a dix ans. Je devrais être absente 3 mois ».
Pour pallier à son absence le club a recruté Mélanie Plust (1,73 m, 29 ans) La native de Condé fait un retour dans le Nord puisqu’elle a déjà joué à Saint-Amand (2007-2008) puis à l’Union Hainaut Basket (2008-2009). L’arrière, qui dispose de qualités de shooteuse, fera partie de l’effectif de janvier jusqu’à la fin de saison.

Une volonté de fer

Grosse ambiance pour ce dernier match avant la trêve. Le brouhaha ne perturbe guère les rituels d’Ashley Bruner : une prière et un petit bisou sur sa chaîne qu’elle n’enlève qu’au moment de pénétrer sur le parquet. L’Américaine est en forme, elle inscrit 10 points dans le premier quart-temps. Les Hennuyères défendent fort. A la 7Bérengère Dinga Nbomi se blesse au genou, elle hurle de douleurs…Partie dans le vestiaire pour se soigner, elle rejoindra plus tard ses partenaires pour les encourager.

Entre ensuite en scène Laura Garcia. Muette jusque là, l’Espagnole plante 17 points dans le deuxième quart-temps. Olé ! Landes perd du terrain (28-18). L’entraîneur de Basket Landes a beau demander un temps mort, les Hennuyères poursuivent leur marche en avant à  l’image de la capitaine qui marque à trois points (40-28). Les spectateurs se régalent encore sur une passe lobée d’Ashley Bruner pour Pauline Akonga (40-28). Les Hennuyères continuent d’appuyer et ça fait mal (46-28).

Basket Landes Basket va t’il réagir ? Victorieuses ce mercredi 19 décembre en 8e de finale de la coupe de France à Montbrison (64-69), les Landaises ont réagi. Par l’intermédiaire de qui ? Devinez ? Céline Dumerc…C’est d’abord Miranda Ayim qui se distingue, l’intérieure canadienne lutte avec Pauline Akonga, c’est physique. La numéro 14 du Saint-Amand Hainaut Basket est obligée de sortir quelques minutes en délicatesse avec la cheville gauche… Basket Landes refait petit à petit son retard (54-44). Pas décidée à se laisser faire face à son ancienne équipière, Hortense Limouzin est sanctionnée d’une faute sur Céline Dumerc. La médaillée olympique se permet de donner une petite tape sur le visage de la numéro 9 hennuyère qui reste dans son match…Le dernier quart-temps s’annonce chaud, les Hennuyères ont des fautes et sentent le souffle des Landaises dans leur cou…66-60 sur un tir longue distance de Céline Dumerc puis 69-68 sur un tir de Miranda Ayim. Batabe Zempare donne de l’air aux siennes en inscrivant un panier à trois points (72-68). Il reste dix secondes à jouer…La partie de poker se joue entre les entraîneurs : temps mort, changements. La diablesse de Céline Dumerc inscrit encore un panier à trois points (72-71). Il reste alors une seconde à jouer. Les Hennuyères tiennent bon et remportent la rencontre. Pas de scène de joie, ni d’embrassade au coup de sifflet final…en raison de quelques tensions palpables.
La trêve va faire du bien aux corps et aux têtes, la reprise est prévue le 31 décembre.

« Nous sommes restées unies »

L’entraîneur hennuyer Fabrice Fernandes savoure la victoire, « la semaine dernière à Villeneuve d’Ascq, les joueuses avaient été très intenses. Il fallait confirmer ici. Nous étions dans le combat en première mi-temps. Nous avons bien défendu. Nous avons joué avec notre courage. En face Dumerc a pris feu en deuxième mi-temps. Oui j’ai eu peur quand Basket Landes est revenu. Hortense est celle qui a le mieux défendu sur Dumerc, elle a envie de défendre fort, elle s’engage le plus, elle a mérité de finir le match. Les joueuses ont fait un super match, nous en sommes à 5 victoires pour 5 défaites. Nous allons nous reposer. Janvier sera un gros mois ».

L’intérieure Ashley Bruner tout sourire comme d’habitude explique comment son équipe a réussi à gagner, « nous sommes restées unies jusqu’au bout comme une équipe. Les arbitres avec Dumerc… ». La numéro 11 est à 100% aux lancers francs, « oui je m’entraîne, imagine j’en rate 1 ou 2…nous ne gagnons que d’un point, grâce à Dieu je les mets tous… ». L’Américaine, qui repart chez elle pour les vacances, profite de l’occasion pour lancer un appel, « je cherche un prof de français ».

La meneuse Hortense Limouzin, assaillie par les chasseurs d’autographes, impressionne par son calme, « nous avons réalisé une belle prestation. Evidemment j’avais envie de gagner contre mes anciennes équipières ».

L’entraîneur de Basket Landes Cathy Melain est lucide, « nous nous attendions à un gros match, c’est une évidence. Le scénario du match est agaçant. En première mi-temps nous sommes dans le dur ; nous avons subi saint-Amand. Tout ce que ne pouvions craindre s’est passé. Derrière nous savions que ça allait être compliqué d’aller les chercher, nous avons été valeureuses, nous avons provoqué le destin mais le résultat est là. Chaque défaite et chaque victoire a une conséquence dans un championnat serré. Nous ne savons jamais quand nous allons décrocher une victoire. La preuve Lyon a été battu à Nantes. Chaque match est compliqué, il n’y en a pas un pour se reposer. Une victoire nous aurait fait du bien… ».

 
Saint-Amand Hainaut Basket – Basket Landes : 72-71 (24-16, 22-12, 12-19, 14-24).

SAHB : Zempare 10, Marizy 7 8, Garcia 21, Bruner 20, Akonga 10 puis Dinga Mbomi, Limouzin 4, Marie.

Basket Landes : Hejdova 6, Milapie 6, Dumerc 27, Aubert 2, Ayim 13 puis Gatling, Touré 4, Pokk 5, Konaté 8.

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 23 décembre 2018
Ashley Bruner Cathy Melain Fabrice Fernandes Hortense Limouzin
(Basket) Les Hennuyères s’offrent un beau cadeau de Noël en battant Basket Landes (72-71)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email