C’était le match à ne pas perdre pour Denain qui souhaitait se donner de l’air au classement mais aussi pour Aix-Maurienne qui voulait stopper sa série de défaites. Même si Denain a toujours été devant au score, Aix-Maurienne a eu la balle de la victoire sur la dernière possession. Le meneur Ogungbemi a raté sa tentative de tir à trois ponts. Denain a joué avec le feu mais s’impose d’un petit point (68-67).

Irréguliers

L’équipe savoyarde ne disposait pas de ses extérieurs D.J. Richardson et Sullivan Hernandez, blessés. Elle intégrait aussi un nouveau jour Benoît Mbala. Comme pour se libérer de la pression de ce match, c’est Zero qui dunkait. Moneke faisait admirer sa détente en convertissant un alley oop, sur une passe décisive d’Addison (10-4, 6’). Denain est bien lancé (19-10, 9’) mais Aix-Maurienne n’a pas l’intention de baisser les bras à l’image de Hieu-Courtois (25-23, 15’). Denain profite alors de quelques errements défensifs pour rejoindre les vestiaires avec 10 points d’avance (36-26)

Oui mais voilà Aix-Maurienne reprend la seconde mi-temps pied au plancher alors que Denain n’a apparemment pas repris. L’entraîneur denaisien est obligé de prendre un temps mort après un peu plus d’une minute de jeu pour recadrer ses troupes. Le recadrage est payant puisque Denain reprend sa marche en avant grâce à Williams (47-38, 25’). Aix-Maurienne résiste et s’accroche (54-53, 31’ puis 63-63, 36’). Money time…Denain est-il lucide ? Pas vraiment. La preuve : une remise en jeu non effectuée au bout des cinq secondes …Williams à 3 points (66-63) puis à 2 points (68-66) alimente la marque. Mbala (68-65) puis Corre (68-67) pour Aix-Maurienne. C’est irrespirable…L’ambiance n’est pas à son comble car le complexe sportif Jean Degros est peu garni. Cazenobe rate un tir, Aix-Maurienne récupère le ballon. Ogungbemi tente un tir à trois points pour la gagne, le ballon rebondit sur l’anneau (68-67). Les Denaisiens ont eu chaud mais remportent leur 3e succès à domicile. Les Savoyards encaissent leur 7e défaite consécutive.

« ça se joue comme au casino »

Rémi Valin, l’entraîneur denaisien a gagné mais fait la moue : « Aix est diminué en raison des blessés et de l’intégration d’un nouveau joueur mais a mis de l’énergie. Nous nous en avons mis par intermittence, nous avons manqué de discipline. En attaque les joueurs ne respectent pas ce qu’ils doivent faire. En deuxième mi-temps, Aix revient le couteau entre les dents, nous nous sommes restés au vestiaire… L’équipe est très jeune mais elle doit se faire plus mal que ça. Je ne retiens que la victoire. Aix s’est accroché et aurait très bien pu faire un hold-up. Si nous voulons autre chose, il faut être plus discipliné, certains doivent se mettre un coup de pied aux fesses…».

Jérôme Cazenobe l’intérieur denaisien ne retient que la victoire « nous n’avons quand même pas fait un bon match. Nous avions un matelas de 10 points à la mi-temps et nous gâchons en 1 minute 30 7 points. Heureusement nous n’avons jamais été derrière au score. Nous avons trouvé le petit panier pour rester devant. Les deux équipes n’avaient pas envie de perdre, d’où une certaine fébrilité. C’était un match un peu bizarre, nous n’avons pas su sécuriser puis ça se joue comme au casino. Nous avons beaucoup d’irrégularités, nous manquons d’expérience, il y a la jeunesse, des hauts et des bas au niveau de la concentration, ça nous a coûté le match à Lille par exemple ».

L’entraîneur d’Aix Maurienne Fabien Romeyer ne cache pas sa déception : « c’est frustrant, la victoire nous aurait fait un bien fou. Nous sommes dans le vrai sur la deuxième mi-temps. En fin de première mi-temps, nous commettons des erreurs défensives, nous perdons le match là. C’est par le contenu que nous nous en sortirons. Il ne faut pas baisser la tête ».

L’intérieur savoyard Kévin Corre garde espoir «  ce qui est embêtant c’est que nous commettons encore des erreurs bêtes, nous les corrigeons en deuxième mi-temps, nous sommes plus consistants, ce match nous pouvions le prendre. Nous avons eu une réaction mais il a manqué quelque chose. Nous devons avancer, il n’y a plus le choix ».

Denain – Aix-Maurienne : 68-67  (19-13, 17-13, 18-21, 14-20)
Denain : Addison 12, Williams 15, Moneke 12, Dally 7, Cazenobe 6 puis Poupet 9, Dadiet, Gregg 7, Edzata.
Aix-Maurienne : Zero 12, Atmana 12, Ogungbemi 15, Hieu-Courtois 9, Nkounkou 2 puis Suhard 8, Mbala 12, Corre 3, Massa 3.

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 2 février 2019
Fabien Romeyer Jérôme Cazenobe Kévin Corre Rémi Valin
(Basket) Un peu d’air pour Denain face à Aix-Maurienne (68-67)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email