Comment stopper une série de 5 défaites consécutives ? L’entraîneur hennuyer a trouvé la réponse, lui qui pouvait compter sur son effectif au complet. Après une entrée en matière moyenne (6-16), la bande à Ellenberg est d’abord revenue (16-16) pour ensuite prendre le large (66-47). Tarbes s’est accroché jusqu’au bout pour réduire l’écart. Le Saint-Amand Hainaut Basket décroche son premier succès à domicile pour le plus grand bonheur de ses supporters.

Akonga in, Burton out

L’été dernier Pauline Akonga a rejoint l’Afrique pour une pige de quelques mois. Or rien ne s’est passé comme d’habitude…alors qu’elle est sûre d’avoir signé pour quatre mois, le Président de l’Interclube d’Angola affirme qu’elle est liée jusque fin novembre. Elle n’a pas sa lettre de sortie…et ne peut pas redémarrer la saison dans la cité thermale, d’où l’arrivée de l’Australienne Nathalie Burton. Le club angolais ne compte plus sur elle…elle joue donc, avec l’autorisation de la FIBA, pour le Ferroviario de Maputo au Mozambique la phase finale de la coupe d’Afrique des clubs champions début décembre. La finale oppose le Ferroviario aux Angolaises…Pauline Akonga remporte la coupe 91-90. Depuis le 31 décembre la Congolaise est de retour à l’entraînement salle Maurice Hugot. Elle a rejoué en Ligue Féminine mardi lors du derby à Villeneuve d’Ascq, elle a inscrit 15 points (71-69).

L’Australienne Nathalie Burton n’est plus hennuyère, elle a joué les 9 premiers matchs de la saison (4,11 points de moyenne par match ; 6,56 rebonds et 9,3 d’évaluation).

Pardon, impardonnable !

Alors que Fabrice Fernandes peut compter sur les retours de Pauline Akonga, Marina Solopova et Jenny Fouasseau, François Gomez l’entraîneur tarbais doit faire sans Adja Konteh et Tima Pouye. Pourtant les Tarbaises entrent mieux dans la rencontre sous l’impulsion de Marine Fauthoux et Louice Halvarsson (6-16). L’arbitre siffle une faute anti-sportive à Marie Pardon pour une faute commise sur Marie Mané. La numéro 5 pas contente lance le ballon vers l’arbitre qui la sanctionne d’une faute technique. L’addition des deux fautes équivaut à une disqualifiante, la joueuse doit quitter le terrain. François Gomez est très en colère… « oui la joueuse a une part de responsabilité mais pour moi il n’y a pas anti-sportive et elle fait boule de neige ». Le deuxième quart-temps est à l’avantage des Hennuyères : Marie Mané et Aaryn Ellenberg sont adroites. Menées de 9 points à la mi-temps, les Tarbaises peuvent-elles renverser la tendance ? Non elles n’y parviennent pas, par manque d’adresse. Jenny Fouasseau enfonce le clou en fin de troisième quart-temps (66-47). Cet écart de 19 points est réduit par les Tarbaises qui se battent jusqu’au bout. Dans le dernier quart-temps elles grignotent des points précieux pour le goal-average. Une victoire (+12) suffit au bonheur des Hennuyères, elles ont enfin gagné à domicile..

« Janvier est important », Marie Mané

L’entraîneur hennuyer Fabrice Fernandes est satisfait « mardi face à Villeneuve ce n’est pas passé loin. Face à Tarbes, nous avons fait un bon match et nous gagnons enfin chez nous. Le début est moyen, nous nous faisons bananer sur des choses simples. Il y a eu un fait de jeu. Nous avons été adroites offensivement. Le seul bémol c’est que nous les laissons revenir. Nous ne gardons que le positif, nous avons gagné, nous nous satisfaisons de cette victoire, tout le monde a apporté. Au complet nous pouvons garder de l’intensité. J’espère avoir les huit joueuses jusqu’à la fin de saison ».

L’arrière hennuyère Marie Mané (21 d’évaluation) souligne « une victoire collective. Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. Tarbes avait un effectif restreint, avec du rythme elles ne pouvaient pas nous suivre. Cette victoire est bonne pour la confiance, le mois de janvier est important, il faudrait gagner à Nantes et contre Charnay. Nous sommes sur une bonne dynamique ».

L’entraineur tarbais François Gomez cherche ses mots, « nous avons un effectif réduit avec l’absence d’Adja et Tima. Cette disqualification a des conséquences, ça diminue les rotations. Marine (la meneuse) joue 40 minutes, c’est trop… Une équipe incomplète est en difficulté, nous avons malgré tout limité le goal-average ».

Saint-Amand Hainaut Basket – Tarbes : 77-65 (19-18, 29-21, 18-8, 11-18).

SAHB : Ellenberg-Wiley 23, Limouzin 7, Kone 6, Solopova 10, Akonga 4 puis Mané 15, Coulibaly 4, Fouasseau 5, Pruvost 3.

Tarbes : Fauthoux 17, Pardon, Halvarsson 18, Berezhynska 7, Galliou-Loko 14 puis Tadic 4, Resimont 3, Tanne 2.

Fabrice Fernandes, Marie Mané, François Gomez

Anne Seigner

Publié par Daniel Carlier le 12 janvier 2020
Hennuyères Saint-Amand Hainaut Basket
Première victoire à domicile de la saison pour les Hennuyères face à Tarbes (77-65)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email