La Fédération française a acté, ce vendredi, l’arrêt définitif des championnats face au constat d’impossibilité d’aller plus loin dans un pays confiné au moins jusqu’au 11 mai. Suite à cet arrêt et à leur première place à l’issue de la première phase, les Amandinoises joueront la saison prochaine au plus haut niveau. Une nouvelle qui ravit forcément Sophie Palisse la Présidente et l’entraîneur Florence Sauval.

Les décisions fédérales du vendredi 17 avril 2020

Le Bureau Directeur de la Fédération française de handball (FFH) a approuvé et validé la décision de l’arrêt définitif du championnat 2019-2020 de la Ligue Butagaz Énergie. Le classement de la saison 2019-2020 sera figé à l’issue de la dernière journée complète disputée, soit la 19e journée. Les clubs de Brest et Metz sont classés premiers à égalité de points. Le Bureau Directeur de la FFH a décidé de ne pas attribuer de titre de Champion de France.

De plus, le Bureau Directeur a également acté l’arrêt définitif du Championnat de Division 2 féminine. Le classement est arrêté à l’issue de la première phase.

Pour la saison 2020-2021, la Ligue Butagaz Énergie se jouera donc avec 14 équipes (contrairement à 12 cette saison). Sous réserve du respect du cahier des charges en vigueur, les 12 clubs de Ligue Butagaz Énergie de l’édition 2019-2020 seront donc au départ de l’édition 2020-2021 et les clubs de Plan de Cuques et de Saint-Amand-les-Eaux Porte du Hainaut, premiers des deux poules de la première phase, accèdent à la Ligue Butagaz Énergie pour la saison 2020-2021. À noter que Plan-de-Cuques et Saint-Amand étaient également en tête de la poule des play-offs au moment de l’arrêt du championnat. C’est une belle récompense pour le club amandinois, qui a joué les premiers rôles cette saison et retrouve donc l’Elite après une découverte en 2018-2019.

La phase régulière de la prochaine saison se jouera en 26 journées. Une finale en matches aller et retour entre les deux premiers déterminera le Champion de France.
Une Coupe de France Féminine Elite réunissant les clubs de la Ligue Butagaz Énergie et de D2F est créée.

« C’est une récompense pour tout le monde », Sophie Palisse

En début de saison, Sophie Palisse, la Présidente du HBCSA, avait pour objectif une montée dans les deux ans. Il est atteint en un an. « Même si ne plus jouer nous pèse beaucoup et manque terriblement aux filles, cette accession est bien sûr une très bonne nouvelle, une récompense pour tout le monde. Je félicite les joueuses et le staff pour leur super travail. L’accession était inattendue, nous aurions souhaité finir ce championnat de belle manière malheureusement les circonstances ont fait que ça se termine autrement. Nous ne nous privons pas de notre bonheur de l’accession. Le projet se poursuit avec le maintien en Elite, nous souhaitons y rester, nous avons déjà fait l’ascenseur ».

Pour exister dans le championnat de LFH composé de 14 équipes, la présidente du HBCSA a monté un budget prévisionnel d’un million d’euros pour la saison prochaine, contre 800 000 euros cette saison. « Il  y a des inconnues dans l’équation. Comment va se passer la reprise économique ? Nous savons qu’il y aura des dommages collatéraux. Il y a déjà un manque à gagner avec les matchs que nous n’avons pas joué lors des play-offs, pas de billetterie ni de buvette. Le plus dur reste à venir donc nous nous retroussons les manches ».

Match solidaire

La Présidente et son équipe ont lancé un match solidaire, « nous allons rencontrer des difficultés liées au covid, nos entreprises partenaires également. C’est pourquoi nous avons eu l’idée d’un match virtuel où chaque personne achètera sa place, consommera boissons et hand-dogs. La somme récoltée sera utilisée pour l’achat de matériel pour confectionner des masques par nos bénévoles. Ces masques seront distribués aux entreprises du territoire qui pourront reprendre plus facilement et protéger leurs salariés ».

Pour plus de renseignements

« Cette accession nous l’apprécions quand même », Florence Sauval

Cette accession a une saveur particulière pour l’entraîneur, « nous sommes déçues de ne pas aller au terme de la saison et d’en découdre mais il y a eu un imprévu, le covid. Il faut surtout relativiser et sortir de cette crise. Il faudra bien gérer la saison à venir et les suivantes. Cette accession nous l’apprécions quand même. C’est le résultat d’un bon travail avec un groupe renouvelé. Nous avons su être performantes dès le départ. La régularité a payé même s’il y a eu des embûches. Nous connaissons la LFH puisque nous y avons évolué un an (la saison 2018-2019). Nous avons appris de cette expérience. Depuis décembre 2019 nous avons lancé les démarches pour le recrutement. Nous souhaitions renforcer le collectif, ce recrutement est malin et réfléchi. Nous entamons un nouveau cycle avec de la jeunesse et de l’expérience. Je n’ai pas d’inquiétude avec ce groupe qui répond aux valeurs de notre club : ces joueuses sont travailleuses et solidaires. Notre objectif est de se maintenir en LFH ». La Présidente parle également du recrutement, « nous aurions eu le même recrutement pour la D2 ou LFH. Nous préférons une équipe qui adhère à nos valeurs, ça sera une force. Il faudra un temps d’adaptation mais nous avons confiance en ce nouveau groupe ».
La reprise du championnat est prévue fin août. Quant à la reprise de l’entraînement, fin juillet si la situation le permet.

L’effectif

Après les arrivées de Maëlys Kouaya, Maëlle Chalmandrier, Romane Fréconet la prolongation de Marion Malina, Amanda Kolczynski et Markéta Hurychová rejoignent le Saint-Amand Handball.

Amanda Kolczynski

Amanda Kolczynski, ailière droite internationale, a signé à Saint-Amand pour une saison
Agée de 26 ans, elle vient de Besançon, qui est son club formateur.

Florence Sauval, qui l’a côtoyée de 2011 à 2013, est ravie « son ascension a été fulgurante et l’a propulsé rapidement au plus haut niveau. C’est une joueuse de caractère et engagée. C’est avec beaucoup de plaisir que nous l’accueillons avec toute son expérience et ses valeurs correspondant à l’identité du club ».

Amanda Kolczynski

Née le 10 août 1993
Nationalité : Française
Poste : Ailière droite
Sélection: France A

Clubs précédents:
-ES Besançon (….-2020)

Palmarès :
-Médaillée de bronze au Championnat d’Europe 2016
-Championne de France de Division 2 en 2015
-Meilleure ailière droite de LFH en 2016 (nominée en 2017)
-Meilleure ailière droite de Division 2 en 2015

Marketa Hurychova

Markéta Hurychova, arrière droite internationale, rejoint le club de la ville thermale.

La Tchèque arrive du Metraco Zagłębie Lubin (D1 polonaise). Elle a été formée au DHK Zora Olomouc (République Tchèque).
Florence Sauval, entraineur, s’en réjouit « Markéta est une jeune joueuse et a déjà une belle expérience avec son club et l’équipe nationale souvent représentée dans les grandes compétitions internationales. Markéta est une joueuse complète, athlétique et apportera toute son expérience à notre collectif ».

 

La Présidente Sophie Palisse s’exprime, « nous avons souhaité amener du renouveau avec Markéta grâce à ses qualités et expérience qui apporteront une complémentarité à la base arrière. Bienvenue à elle ».

Markéta Hurychova

Née le 9 avril 1997
Nationalité : Tchèque
Poste : Arrière droite
Sélection: République Tchèque A

Clubs précédents:

-DHK Zora Olomouc (2012-2019)
-MKSZagłębie Lubin (2019-2020)

Palmarès :
-Vice-championne de Pologne en 2020
-3ème de République Tchèque en 2017

Récapitulatif des mouvements :

– Départs : Claire Vautier (Dijon, LFH), Elise Delorme (Dijon, LFH), Maureen Gayet (Dijon, LFH), Ivana Filipovic (fc), Jessica Dias (fc), Eloise Dewez (fc), Lili Hérenger (fc).

– Arrivées : Amanda Kolczynski (ailière, 26 ans, 1,70 m, Besançon, LFH), Maëlle Chalmandrier (demi-centre, 24 ans, 1,68 m, Paris 92, LFH), Marketa Hurychova (arrière, 1,74 m, Lubin, Pol.), Romane Frécon (ailière, 27 ans, 1,64 m, Le Havre, D2), Maëlys Kouaya (pivot, 19 ans, Stella Saint-Maur, D2), Manon Pellerin (ailière, 19 ans, Bourg).

Le club cherche encore une arrière gauche.

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 18 avril 2020
Florence Sauval Sophie Palisse
(Handball) Saint-Amand accède en Ligue Féminine
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email