Le Premier ministre, Edouard Philippe, a validé l’entrée en fonction des élus du 1er tour le 15 mars 2020. Charge à ces derniers de voter pour le prochain maire élu pour six ans, le Conseil municipal de Bouchain était un des premiers hémicycles locaux a composté le ticket de cette élection du 15 mars 2020 dans le Hainaut. Ainsi, Ludovic Zientek a été désigné par ses pairs comme le nouveau maire de Bouchain 2020/2026 ce samedi 23 mai 2020.

Ludovic Zientek : « C’est un sentiment plus fort qu’en décembre 2014 ! »

Dans le contexte sanitaire que nous connaissons, cette installation du Conseil municipal de Bouchain s’est déroulée à huis clos, mais en présence de la Conseillère régionale Sophie Granato, et du député de la 19ème circonscription Sébastien Chenu. A cet effet, le Conseil municipal extraordinaire de Bouchain était complet avec les 22 élus de la majorité municipale, les 4 élus issus de la lite d’Olivier Capron, et Aurélie Mesaglio pour compléter l’opposition municipale.

Luc Brouta, gardien de l’urne !

Nous pouvons également prendre quelques lignes pour souligner l’instant. En effet, le jour de l’installation d’un Conseil municipal complet demeure un moment important dans notre démocratie, l’heure n’est pas aux polémiques d’hier, ni celles de demain, mais à la traduction concrète d’un vote démocratique dans un Etat de Droit. On peut tancer avant, critiquer plus encore durant 6 ans, mais cette journée symbolique demeure un temps de démocratie à respecter pour tout Républicain dans l’âme.

C’est pourquoi, comme le passage de témoin d’un Président de la République à un autre sur le Perron de l’Elysée, l’élection du maire par les élus du Conseil municipal constitue un véritable concentré de notre démocratie au suffrage universel. Les représentants du peuple, dans la Maison du peuple, votent pour le chef ou la cheffe du gouvernement local, symbolique et émouvant.

C’est donc dans le Pays de l’Ostrevant qu’une des premières villes du Hainaut a installé son Conseil municipal avec comme premier magistrat Ludovic Zientek, élu au 1er tour avec le score de 56,61%.

Une double émotion… pour Ludovic Zientek !

Une adjointe élue vient récupérer sa cocarde tricolore

Cette élection intervient dans un contexte sanitaire inédit. C’est pourquoi, le sentiment du nouveau premier magistrat est intense. « Il y a tout d’abord cette victoire électorale avec 95% de mon équipe de décembre 2014 (élection partielle). C’est une reconnaissance. Ensuite, elle intervient dans un contexte sanitaire particulier où ces évènements se télescopent. Mon sentiment est plus fort qu’en décembre 2014 », commente le tout nouvel édile 2020/2026. Les premiers rendez-vous marquants pour la nouvelle majorité seront le vote du budget en juillet 2020. « Nos priorités seront la poursuite du chantier de la Maison Médicale, la démolition d’un vieux bâtiment dit STOKEA, et la rénovation d’une salle de réception. Bien sûr, nous allons adapter le budget en fonction des annulations de certaines manifestations culturelles », poursuit le maire.

Ensuite, cette 1ère installation d’un Conseil municipal dans le Hainaut intervient au lendemain du choix par le Gouvernement de la date du second des municipales en France, le 28 juin prochain. Cela concerne 10 communes dans le Valenciennois réparties sur les deux communautés d’agglomérations. Le maire fait part de son questionnement : « J’avais du mal à comprendre pourquoi le Gouvernement n’était pas inquiet pour réunir 15 enfants dans une pièce à l’école, mais très inquiet pour 9 adultes dans un Bureau de vote ! ». Ensuite, une réalité économique est criante à travers ce second vote dans le Hainaut. « Une démocratie bloquée, c’est également une communauté d’agglomération paralysée, et par suite tout un pan de l’économie stoppée », précise Ludovic Zientek. Les références nationales sur le sujet parlent de 60% de l’investissement public issu des collectivités locales.

Les 7 adjoints élus et leurs délégations :

Luc Brouta/ 1er adjoint : Développement économique, emploi, formation insertion, commerce, artisanat, finances, budget, personnel, moyens des services.

Any Browers/ 2ème adjoint : Enseignement, culture, patrimoine, Etat civil, élections.

Daniel Di Piazza/ 3ème adjoint : Fêtes et cérémonies, affaires patriotiques

Colette Saladin/ 4ème adjoint : Action sociale, CCAS, Petite enfance, famille, droit des femmes, santé, personnes âges, personnes en situation de handicap.

Jean-Louis Annichni/ 5ème adjoint : Travaux, urbanisme, environnement, écologie urbaine, cimetière

Nicolette Carpentier/6ème adjoint : Prévention, sécurité, relation avec la Gendarmerie et la justice.

Eric Glavier/ 7ème adjoint : Vie associative, sports, jumelage, centre de loisirs, jeunesse.

Concernant le recours en annulation auprès du Tribunal administratif de Lille introduit par Olivier Capron, le nouvel édile mentionne avoir reçu le mémoire dans le cadre de cette procédure « il comporte quatre griefs dont aucun ne fait mention à l’abstention suite au Covid-19 ».

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 23 mai 2020
Bouchain Ludovic Zientek
Bouchain lance l’installation des Conseils municipaux
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email