Pour le club Saint-Amand Handball Porte du Hainaut, cette nouvelle saison au plus haut niveau du handball féminin français constitue une véritable opportunité de s’installer durablement dans l’élite de cette discipline olympique. Nouvelle formule de championnat, championnat plus homogène, sortie de confinement, équipe profondément remaniée, cette saison ne ressemblera à aucune autre dans l’histoire de ce sport dans l’Amandinois comme ailleurs (visuel de la Présidente du SAH-PH).

Nouvelle formule de championnat, le handball féminin fait sa révolution

D’aucuns pourraient croire que cette conférence de presse en compagnie de la Présidente, Sophie Palisse, de Florence Sauval, entraîneure de l’équipe première, et de Marion Malina, la capitaine, était un retour à la normale… as usual ! Non, c’est surtout l’erreur à ne pas commettre. En effet cette saison, entamée en cours d’une pandémie pas observée depuis un siècle, en sortie d’un confinement ayant amputé une fin de championnat de D1 et D2, s’avère le fruit d’un travail collaboratif au sein des instances du handball féminin français, dirigeants, président(e)s de clubs, etc. !

En effet, point de playoffs, de playdowns, car cette saison 2020/2021 marque l’émergence (peut-être dans la durée) d’un championnat élite à 14 équipes avec une seule descente à l’issue de la saison régulière. « Ce projet était dans les tuyaux depuis quatre ans. Ensuite, le confinement et l’arrêt des championnats a accéléré le processus, cela va stabiliser le championnat. De plus, il y avait un problème pour les accessions, les descentes etc. suite à l’arrêt du championnat. Il fallait passer de 12 à 14 équipes pour y remédier. Enfin, il était important que le handball féminin français se diffuse dans un maximum de région », commente Sophie Palisse.

Durant cette coupure, le SAH-PH n’est pas resté les bras croisés. « Nous avons exploité au maximum notre présence digitale afin de montrer à nos partenaires que nous étions toujours là. Aujourd’hui, nous remercions les partenaires qui nous suivent encore pour cette saison 2020/2021. Ensuite, ce format de championnat nous favorise en terme de lisibilité, notamment télévisuelle, et peut nous permettre de se projeter sur la saison suivante très très vite », poursuit la Présidente.

« Un championnat a deux vitesses », Florence Sauval

Florence Sauval

Pour cette seconde apparition au plus haut niveau, Florence Sauval rappelle que « cette première présence fut marquée par le retour de toutes les internationales dans le championnat français. Il était extrêmement dense ». Aujourd’hui, cette formule de championnat pourrait permettre l’atterrissage sur la piste du haut niveau pour plusieurs formations françaises.

Toutefois, cette reprise d’activité sportive est unique dans l’histoire « où nous avons interrompu pendant six mois la compétition. Il a fallu une longue période de (re)athlétisation. D’ailleurs, nous observons déjà beaucoup de blessures dans les différentes formations, car de nombreuses équipes ne sont pas prêtes », commente Florence Sauval.

Ce championnat d’un seul bloc devrait se découper entre les « équipes taillées pour l’Europe comme Brest, Metz, Nantes, Besançon, et Fleury, voire en capacité de remporter une coupe européenne, et les autres plus dans la bataille du championnat afin de figurer avec le meilleur classement possible voire de se maintenir. Ce sera un championnat a deux vitesses », poursuit-elle.

Au niveau de l’effectif « nous avons effectué un bon recrutement avec des joueuses habituées au haut niveau. Il faut (re)trouver notre rythme en LBE », précise-t-elle.

« Beaucoup de stress en première période », Marion Malina

Marion Malina

Concernant cette première à domicile, la capitaine avoue que l’équipe était un peu inhibée par « le retour à la compétition, la présence de la télévision également. Heureusement, nous avons fait jeu égal en seconde période. il y avait beaucoup de stress en première période contre Fleury », indique Marion Malina.

Elle se rappelle aussi que cette reprise fait suite « à une longue période de préparation physique sans ballon, nous le savions. C’est un retour au championnat pour lequel nous étions toutes très impatientes, mais il faut retrouver notre rythme ! », déclare la capitaine.

Cette première reprise officielle contre Fleury-LOIRET, soldée par une défaite (22-29), n’est qu’une étape dans un championnat au long cours « où toute stratégie de Playdowns n’existe plus. C’est un championnat très linéaire », précise Sophie Palisse.

« Un projet sur 3 ans », Sophie Palisse

Nouvelle saison, nouvelle formule de championnat…, nouveau projet, la direction du club « a rédigé un projet sur 3 ans. Actuellement, nous sommes à 70% de sponsoring public et 30 % de sponsors privés. Nous souhaitons sur 3 ans passer la jauge à 60% de public et 40% de privé en sachant que les coûts augmentent chaque année. Je tiens à préciser que nous sommes un acteur économique et social sur ce territoire avec des emplois locaux au sein de notre structure. Nous sommes un club associatif avec pas moins de 15 équipes de jeunes, une équipe réserve en N2, un Centre de Formation, et une équipe professionnelle », commente la Présidente.

Comme souvent dans le questionnement de la subvention publique, ou pas, dédiée au sport du haut niveau, la bonne interrogation n’est pas – faut-il soutenir un club de haut niveau ? -, mais quel vide laisserait l’absence de ce club phare sur un territoire ? A chaque fois, c’est la même chose, il est énorme, et vous l’apprenez quand il disparaît… ! Prenez l’exemple de l’USVO… sur la Valenciennes, un vide jamais comblé à ce niveau de performance !

Match à domicile du SAH Porte du Hainaut :

Dimanche 27 septembre à 16H00 /SAH-PH Vs Toulon St-Cyr

Samedi 10 octobre à 20H00/SAH-PH Vs Plan-de-Cuques

Samedi 28 octobre à 20H00/SAH-PH Vs JDA Dijon

Dimanche 08 novembre à 16H00/ SAH-PH Vs Bourg de Péage

Mercredi 06 janvier à 20H00/SAH-PH Vs Chambray Touraine

Mercredi 27 janvier à 20H00/SAH-PH Vs Besançon

Samedi 13 février à 20H00/ SAH-PH Vs Paris 92

Samedi 06 mars à 20H00/SAH-PH Vs Metz

10 ou 11 avril/ SAH-PH Vs Brest

01 ou 02 mai/SAH-PH Vs Mérignac

08 ou 09 mai/SAH-PH Vs OGC Nice

Mercredi 19 mai à 20H00/ SAH-PH Vs Nantes

Composition de l’équipe SAH Porte du Hainaut 2020/2021 :

Amanda Kolczynski, ailière droite

Chloé Bellonnet, arrière gauche

Nelly Plazanet, arrière gauche

Marina Zivkovic, demi-centre

Romane Frécon-Demouge, ailière gauche

Chloé Pugliese, arrière droite

Marion Malina, demi-centre (Capitaine)

Joanna Woloszyk, arrière gauche

Marketa Hurychova, arrière droite

Maëlle Chalmandrier, demi-centre

Manuella Dos Reis, gardienne

Noémie Barthélémy, pivot

Maëlys Kouaya, pivot

Joueuses du Centre de Formation :

Clotilde Buzin, demi-centre

Marie Heranval, gardienne

Manon Pellerin, filière droite

Yasmine Massa, pivot

Marija Bozovic, arrière

Laura Ingala, arrière gauche

Staff :

Florence Sauval : entraîneur LBE

Julien Vasseur, entraineur N2

Melinda Jacques-Szabo, entraineurs-adjointe LBE

La prochaine rencontre à domicile se déroulera le dimanche 27 septembre à 16H00, venez nombreux dans des conditions sanitaires parfaites.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 13 septembre 2020
Florence Sauval Handball féminin Marion Malina SAH-PH Sophie Palisse
Le SAH-PH se lance dans un championnat (2020/2021) déjà historique !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email