1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Rétro) A l’aube de la galerie Centre Place d’Armes
AccueilValenciennois

(Rétro) A l’aube de la galerie Centre Place d’Armes

L’arrivée de la phase 1 du tramway traversant de part en part Valenciennes fut concomitante avec la requalification, dans sa quasi-totalité, du Centre-Ville. Cette période fléchée comme celle des « Grands Travaux (2003/2006) » s’est également conjuguée avec la réalisation d’une Galerie commerciale sur la Place d’Armes en lieu et place de l’ancien cinéma « Noveac ». Cette opération urbaine fut baptisée « Coeur de Ville » (visuel architecte de la Galerie Centre Place d’Armes).

Visuel architecte coté “Place des Wantiers”

Après une période de fouilles archéologiques très fructueuse concernant l’opération « Coeur de Ville » avec à la clé une exposition au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes, le chantier de cette galerie commerciale de centre-ville fut lancé en 2003.

Suppression de la Place du Marché…

Pour ce projet intra-muros hors norme, les aménagements ont démarré par la suppression des 650 places de parking de la Place du Marché (coté rue Delsaux). Ensuite, l’édification de l’ensemble immobilier a débouché sur 650 places de parking annoncées en ouvrage sous-terrain, 18 000 M2 de surface commerciale, 64 logements à l’acquisition, 76 à la location, et 1 800 M2 de bureau.

Ancienne Place du Marché

Même si la cérémonie officielle de la première pierre s’est déroulée en octobre 2003, ce chantier pris 3 à 4 mois de retard suite à un problème sur le volet assuranciel. En effet, les promoteurs GHI et Palme Promotion ont connu un appel d’offres défaillant pour assurer le plus gros chantier privé français de l’époque (65 millions d’euros). Heureusement, la loi française permet, après une tarification par le Bureau national des tarifications, d’imposer une prime et l’acception du risque par les assureurs.

Après cet épisode administratif, les travaux ont débuté le 01 décembre 2003 avec un objectif clair. Il fallait achever ce chantier avant le printemps 2006, mars annoncé initialement, afin de respecter l’engagement vis à vis de la FNAC, la future locomotive annoncée de cette galerie commerciale de centre-ville.

Rue “Derrière la Tour” avant le début des travaux

Dans les faits, la Galerie « Centre Place d’Armes » fut ouverte au public le 19 avril 2006 alors que la Place d’Armes était encore en cours d’aménagement. Inaugurée par le Ministre  et ancien maire Jean-Louis Borloo, la dite galerie a connu un engouement rare pour son ouverture à la population à tel point que le chantier public de la Place centrale fut interrompu une journée par sécurité…, un succès qui ne se dément pas depuis presque 15 ans !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu