1. Accueil
  2. Accueil
  3. (CAPH) Tendre vers un tourisme de destination
AccueilTerritoire

(CAPH) Tendre vers un tourisme de destination

Avec une fin progressive des mesures sanitaires, le tourisme reprend peu à peu ses droits avec un enjeu premier de bien-être collectif, mais également essentiel pour l’économie de proximité. Pour présenter cette nouvelle approche du secteur touristique sur la Porte du Hainaut, c’est le Président de la Porte du Hainaut, en personne, qui était à la manœuvre accompagné des personnes ressources, un indicateur évident sur l’importance accordée à ce secteur pour cette prochaine mandature.

Aymeric Robin : « Notre stratégie repose sur 4 piliers, sport, santé, nature, et mémoire »

Bien sûr, cette stratégie touristique part sur des acquis solides. Toutefois, ce coup d’envoi d’une saison en fin de crise sanitaire revêt un caractère très particulier. « Nous avons des atouts forts, le sport-santé-nature en lien le plus minier Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il faut travailler au niveau du Grand Hainaut. D’ailleurs, je pense que l’échelle du Pôle Métropolitain (7 agglo) est la bonne sur cette thématique. On a déjà une expérience récente avec la dynamique ALL (Autour du Louvre Lens )», commente Aymeric Robin.

Vous l’avez compris, le touriste n’a pas de frontière administrative et le défi est de capter, d’abord sa venue, puis de le maintenir pour un séjour court ou moyen sur le Grand Hainaut. « « Il faut passer à un tourisme de destination. Déjà sous la Présidence précédente, une initiative « Destination Grand Hainaut » s’était installée, mais nous devons aller plus loin », poursuit le Président de la CAPH.

Autour de deux équipement communautaires, le Port de Saint-Amand-les-Eaux « avec pour la 11ème fois un pavillon bleu » et le Parc nature et loisirs à Raismes « qui était bondé le week-end dernier », vous avez la réouverture du Parc d’attractions le Fleury, des manifestations comme le Paris-Roubaix (hors covid), le Grand Prix de Denain, voire la Course des Terrils « que nous comptons organiser quel que soient les contraintes, il n’y a pas de plan B », assure Aymeric Robin.

« Nous sollicitons une AMO pour une analyse », Jean-Marc Mondino

L’adjoint à la ville Saint-Amand-les-Eaux et surtout vice-président en charge du tourisme explique : « Nous avons des outils sous-exploités avec des déséquilibres selon les territoires.  Nous voulons mettre en place un projet d’envergure vers un tourisme de destination, pas de passage. C’est pourquoi nous sollicitons une AMO (Assistance à Maîtrise d’Ouvrage) pour une analyse, un résultat est prévu dans 6 à 8 mois. Il faut analyser les changements de comportements des touristes, mais également améliorer le lien ville-agglo ». Incontestablement, une meilleure harmonie sur l’ensemble du Valenciennois est souhaitable afin d’éviter l’effet silo, un site en concurrence avec un autre site touristique aboutissant invariablement à un séjour express du touriste, une visite et puis s’en va… ! A la base, il faut commencer par le début « et mieux flécher les sites touristiques », poursuit Jean-Marc Mondino.

La dimension transfrontalière n’est pas oubliée « avec un rapprochement avec les offices belges sachant que notre territoire est traversée par la Scarpe et L’Escaut », précise Jean-Marc Mondino…, des voies d’eau par essence sans frontières !

« le parcours client », Directrice de l’Office de Tourisme

Pour analyser le comportement du touriste, il faut d’abord réfléchir aux fondamentaux, en l’occurence l’hébergement hôtelier, les gîtes, les chambres d’hôtes… « Effectivement, nous avons un déficit sur l’hébergement familial. D’ailleurs, il est trop souvent monopolisé par les curistes. On va travailler dessus. Nous voulons passer à des séjours de 2, 3, voire 4 jours en travaillant le parcours client », commente la Directrice de l’Office de Tourisme de la Porte du Hainaut.

« En 2020, avec la crise sanitaire, nous avons reçu 61% de touristes en moins au sein de l’Office de Tourisme. Néanmoins, nous notons que 53% sont du Nord, 31% d’autres départements, 7% de belges, voire autres nationalités. Bien sûr, nous comptons accueillir plus de monde cette année, mais également à travers une démarche hors les murs. Notre caracole (petite caravane) sera sur le site des thermes de Saint-Amand le mardi et le jeudi pour informer les curistes », ajoute-t-elle.

Les nouveautés

Pour lancer cette nouvelle saison le 15 juin prochain, des listes libres avec des audioguides seront disponibles à l’Office de Tourisme de la Porte du Hainaut, mais également des visites guidées avec un « G.P.S ».

Pour muscler les parcours en vélo à une période où la petite Reine est en plein boom, les producteurs de vélo sont en rupture. « Nous avons dix vélos à louer au Port de Saint-Amand-les-Eaux et dix autres aux Parc Nature et Loisirs à Raismes », explique la Directrice de l’Office.

Fête du port fluvial en 2016

Plus innovant, un jeu-concours #TrouveMonGalet est lancé depuis le 30 mai à travers un jeu où le concept est de trouver un galet peint à l’effigie de La Porte du Hainaut et déposé dans une commune du territoire. Il faut trouver le galet, prendre une photo avec le décor, et le ramener à l’Office afin de recevoir un cadeau.

Autre nouveauté, une chasse au trésor est organisée au Bassin Rond à Bouchain dès la mi-juillet, mais également des listes guidées sur le pouce. « Nous réfléchissons également à un parcours sur les tables gourmandes du territoire, voire l’activité brassicole (6 ou 7 sur la CAPH) », ajoute Aymeric Robin.

En résumé, la dimension touristique doit permettre une attractivité touristique avec une retombée économique évidente. « Le tourisme est un outil stratégique et l’Office de Tourisme son bras armé », précise le Président de la Porte du Hainaut.

Salvatore Castiglione, le Président de l’Office du Tourisme, absent pour raison personnelle, doit bénéficier « d’un cadre plus clair avec une densification de l’offre touristique. Pour cet été, nous avons évidemment mis en place le protocole sanitaire, un guide pour 9 personnes, etc. », conclut la Directrice de l’Office de Tourisme de la Porte du Hainaut.

Retrouvez le programme complet de l’offre touristique sur https://www.tourisme-porteduhainaut.com/

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu