1. Accueil
  2. Accueil
  3. Une rénovation bâtimentaire exemplaire à Neuville-sur-Escaut
AccueilDenaisis

Une rénovation bâtimentaire exemplaire à Neuville-sur-Escaut

Au coeur du village de Neuville-sur-Escaut, le bâti de l’ancienne Brasserie Lemaire est en cours d’une réhabilitation intégrale afin d’y implanter des logements de qualité. Un travail au long cours impressionnant, compte tenu de l’existant, entrepris par deux investisseurs privés et salué par le maire de la commune, Pascal Jean.

Comme tout édile soucieux de protéger son centre-ville, Pascal Jean était en alerte urbaine dès que l’ancienne Brasserie Lemaire, habitée par Mme Lemaire sur la fin, fut mise en vente en 2018. « Nous voulions éviter un marchand de sommeil, et si besoin était nous aurions préempter avec l’aide de la Porte du Hainaut », indique le maire de Neuville-sur-Escaut, village de 2 500 âmes environ.

Façade du bâtiment en travaux

La crainte ne fut pas très longue, car Kevin Deudon et Bruno Dujardin sont venus « me proposer un projet complet. C’était les premiers et j’étais aussi ravi de voir des investisseurs privés. Certes, nous avons des bailleurs sociaux sur notre commune, mais il faut aussi savoir travailler avec le privé. C’est de la mixité sociale », poursuit le maire.

« Des arbres à l’intérieur des bâtiments », Bruno Dujardin

Racheté en 2019, ces bâtiments d’environ 1 000 M2 se trouvaient dans un état dégradé très avancé. « Ils y avaient même des arbres à l’intérieur des bâtiments. On a enlevé toutes les pierres pour les remettre. Nous avons tout refait, toiture, électricité,…, et les logements déjà réalisés sont complètement neufs », commente Bruno Dujardin.

Effectivement, le rendu est impressionnant avec un clos et couvert impeccable, un intérieur revisité à neuf avec le « bon » parti pris d’intégrer des grandes fenêtres et de fait une belle luminosité, très appréciable pour ceux avec une fenêtre donnant sur la Place de l’église du centre-bourg.

« ces aides sont indispensables », Kevin Deudon

Cette rénovation très lourde, à terme, comprendra 7 logements dans un premier corps de bâtiments, deux nouveaux dans un autre, 4 plain-pieds sur du neuf, 8/9 dans un dernier bâti encore plus abimé par les ravages du temps, soit au total 23 à 24 logements de qualité au coeur du village.

Cour de cet espace en forme de « U »

Ce samedi 06 novembre rythmait la livraison de 5 logements achevés, prêt à vivre, plus une maison individuelle déjà louée. « Ils sont tous loués. D’ailleurs, deux locataires emménagent ce samedi », indique Bruno Dujardin.

Pour arriver à ce 1er résultat, la main publique s’avérait essentielle. « Ces aides sont indispensables pour mener à bien notre projet. De plus, nous voulons achever ce projet d’ici 4 à 5 ans, pas dans 10 ans », précise Kevin Deudon.

En effet, l’aide publique est conséquente puisque sur 457 000 euros de travaux, l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) subventionne à hauteur de 203 503 euros, la Porte du Hainaut 39 485 euros, et 12 500 euros par la Région des Hauts-de-France. La contrepartie se situe dans le montant des loyers encadrés, outre la qualité du logement, avec 4 loyers intermédiaires et un loyer conventionné pour ces 5 premières livraisons. « D’ici fin 2022, nous aurons bouclé 4 autres logements, plus 4 plain-pieds accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite », précise Kevin Deudon. Ensuite, la concrétisation d’un chantier avec un coût conséquent réside également dans la réalisation de 75% des travaux en mode autonome. « Toutefois, nous avons pris des professionnels pour la toiture, tout comme l’électricité, mais ce projet global eut été impossible sans effectuer une majeure partie des travaux par nos soins », ajoute Bruno Dujardin.

Plus globalement, cette rénovation s’inscrit dans le Programme d’Intérêt Général « Rénovation Durable de l’Habitat » initié par la Porte du Hainaut. En majeure partie « financée par l’ANAH », ces rénovations bâtimentaires sur l’existant sont essentielles dans un cadre de vie urbain cohérent entre l’ancien rénové et les logements neufs. A ce titre, l’ANAH est trop méconnue par les propriétaires privés qui reculent toutes les initiatives  face à la montagne administrative. « C’est pourquoi, le cabinet Urbanis a été missionné par la CAPH (sur 3+2  ans) afin de porter assistance aux porteurs de projets », explique Pascal Jean, vice -président en charge de l’habitat à la CAPH, ça aide !

« Nous accompagnons au titre d’une AMO (Assistance à Maîtrise D’Ouvrage) les porteurs de projets privés dans le montage financier de leurs dossiers, le suivi, et la réalisation des travaux », déclare un responsable du Cabinet Urbanis.

« Faire venir des nouveaux habitants sur Neuville-sur-Escaut », Pascal Jean

Evidemment, l’autre volet d’une nouvelle offre de logements est le peuplement de sa commune. « 24 logements en plein coeur de la commune va nous permettre de faire venir des nouveaux habitants sur Neuville-sur-Escaut, et de faire vivre ce centre-bourg », commente Pascal Jean.

Traduction par des faits, la première locataire entrante, une mère avec ses deux enfants, a vendu sa maison sur Neuville-sur-Escaut pour venir habiter dans un des logements. « J’ai vendu à un jeune couple venant de Thiant, ils viennent s’installer sur Neuville-sur-Escaut. Pour  ma part, mes enfants iront à l’école juste à coté de mon appartement », explique Christelle Demory.

Vue du parking réservé aux locataires

Effectivement, une école maternelle et une élémentaire sont attenantes à ce bâtiment en cours de rénovation. D’ailleurs, le maire n’a pas laissé passer l’occasion « d’un parking situé à l’arrière avec des possibilités de stationner des voitures pour les locataires, mais également pour les 8 enseignants des écoles uniquement dans la journée », indique le maire.

L’autre locataire du jour confirme cette donnée. « Je serai retraité fin 2021, j’habite Denain, mais je suis originaire de Neuville d’où mon souhait de revenir sur cette commune », indique Pascal Briffaut.

Voilà un bel exemple d’un partenariat public-privé au service d’une collectivité locale et de ses administrés.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu