1. Accueil
  2. Accueil
  3. Transvilles/RATPDEV trace son information à l’encre rouge
AccueilTerritoire

Transvilles/RATPDEV trace son information à l’encre rouge

Dans le Valenciennois, le défi d’une utilisation accrue du réseau du transport public constitue un point central pour l’exploitant (Transvilles/RATPDEV) et la gouvernance du syndicat mixe (SIMOUV). A ce stade sous-utilisé, le réseau Transvilles doit mettre tout en oeuvre afin de faciliter l’usage du tramway et du bus. C’est pourquoi, la fluidité de lecture des informations est fondamentale pour espérer un usage du réseau… plus récurrent !

Nouveau Design pour une meilleure fluidité des voyageurs

La meilleure information pour un primo-usager sur un transport partagé, de toute nature, constitue le défi de toute cohérence graphique globale, en un mot le DESIGN pour une lecture fluide de l’information. Plus concrètement, le challenge est donc de faire revenir l’usager une deuxième fois en évitant les commentaires délétères sur les réseaux sociaux… Assurément, cette discipline a pris plus d’ampleur depuis quelques temps et on peut souligner que ce critère en 2006, à la sortie du premier tronçon de la ligne 1, n’était pas une priorité absolue. Le tramway CITADIS et ses stations étaient d’une dominante grise à l’époque, un nécessaire relooking était inévitable.

Caroline Ogez tout sourire (caché) et Yann Dekneuvel

Ainsi, plus que la couleur, les professionnels du réseau de transport, notamment les conducteurs, ont remonté également des informations « sur des défauts d’indications, de signalisations, des anomalies pour les usagers. C’est pourquoi, nous avons juste avant La Covid lancer un Work/Shop avec deux enseignants de Rubika, spécialisés dans le Design, afin d’améliorer l’expérience client », commente Arnaud Meunier, le Directeur Marketing pour Transvilles/RATPDEV.

Dans ce cadre, Caroline Ogez et Yann Dekneuvel, de chez Rubika, furent sollicités par Transvilles/RATPDEV  afin de faire un retour d’expérience. « Nous avons voyagé sur le réseau tramway et noté régulièrement les améliorations, selon nous, des informations à destination de l’usager. Nous avons proposé des pistes de progrès sur la charte graphique, des informations plus lisibles sur les stations, une cohérence globale de l’information », expliquent de concert les Désigners.

« Un test sur la station Cité des Congrès », Arnaud Meunier

Suite à ce retour d’experts, l’exploitant a choisi « un test grandeur nature sur la station Cité des Congrès avec différentes options. Ensuite, nous avons validé certains choix sur l’affichage des lignes au dessus des stations, le jalonnement, un nouveau baromètre (listes des arrêts) sur la station, et surtout un rappel du rouge, une couleur du Nord s’harmonisant avec la nouvelle ligne des bus », commente Arnaud Meunier.

Guy Marchant, président du SIMOUV, et Arnaud Meunier, Directeur Marketing Transvilles

Après les commentaires des Designers de chez Rubika, l’appropriation par l’équipe de Transvilles/RATP DEV, un étudiant en 3ème année Design/Transport, chez Rubika, s’est intégré à ce projet. « J’ai finalisé les fichiers avant la production, mais également travaillé sur le baromètre déjà existant à l’intérieur des tramways (liste des arrêts) suite au nouveau choix sur les stations », explique Romain Meyer.

« nous modifierons le Design des 48 stations », Arnaud Meunier

Effectivement, l’art du Design est de s’intégrer sans bouleverser le visuel. Par contre, vous appréhendez parfaitement le changement en voyant les stations non transformées. « A terme, nous modifierons le Design des 48 stations. A ce stade, nous avons modifié 4 stations, celle de la gare SNCF, avec double quai (bus/tramway), celle du Pont Jacob (quai central), André Parent (quai unique) et Centre des Congrès, quai unique également, mais aussi une station principale », ajoute Arnaud Meunier.

Concernant les points pivots du réseau de transport comme celle du Centre des Congrès « nous prévoyons l’installation d’un affichage dynamique sur chacune de ces stations avec des informations sur l’environnement proche », ajoute Philippe Roulet.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu