1. Accueil
  2. Accueil
  3. La méduse de la lune, exposition itinérante, commence son voyage à la Médiathèque Simone Veil à Valenciennes
AccueilValenciennois

La méduse de la lune, exposition itinérante, commence son voyage à la Médiathèque Simone Veil à Valenciennes

La médiathèque de Valenciennes accueille, jusqu’au 18 janvier 2022, une exposition itinérante avec pour thème, ou plutôt pour point de départ, un ouvrage pour enfant, un livre d’artiste, un conte écologique et spatial dont les images sont également allées sur la Lune !

La Méduse de la Lune est l’histoire d’une méduse qui, fatiguée des touristes dans ses eaux, décide de partir vivre sur la Lune afin de « flotter tranquille ». Mais les choses ne tournent pas comme prévu.

Ce dernier ouvrage de la maison d’édition Subjectile a été écrit par Fabienne Gambrelle et illustré par Anais Tondeur. Cette exposition a été produite à initiative de Valenciennes Métropole et de Subjectile en partenariat avec la Médiathèque départementale du Nord.

Auteure et la Maison d’édition

Daniel Cappelle, adjoint au maire en charge de la vie culturelle et la valorisation du patrimoine, était au côté de la directrice de la médiathèque de Valenciennes, Anne Verneuil, ce jeudi 6 janvier, pour inaugurer l’exposition. Il a insisté sur le rôle de la médiathèque de « réseau de lecture » qui doit amener la lecture au plus près du territoire.

Quand l’auteur, Fabienne Gambrelle a pris la parole, elle a évoqué avec émotion, l’importance de la bibliothèque, dans son enfance, où elle a passé beaucoup de temps. Pour elle, c’est un lieu de rêverie mais aussi de concentration. Mais c’est également une grande adepte de la plage, qui de la même manière permet aussi la rêverie et la contemplation.

Et c’est sur une plage que lui est venue l’idée de ce conte, observant l’étendue de sable de plus en plus bondée, et « cette capacité de l’humain à créer des œuvres sublimes, à écrire des merveilles… mais également à envahir la planète ». Son histoire, pourtant très critique sur l’espèce humaine, Fabienne Gambrelle a réussi à en faire un recueil magique. « J’ai essayé de me mettre dans la peau d’une méduse », dit-elle. « Ou irais-je, si je devais fuir la planète ? ». D’ailleurs, elle s’était parée pour l’occasion, d’une jupe à paillette et de bottines assorties.

Clarisse Bardiot, a ensuite pris la parole pour parler Subjectile, sa maison d’édition qui a pour objet la promotion et la diffusion de la création contemporaine par le biais d’éditions imprimées et électroniques.

Subjectile signifie le support. L’ambition de cette jeune maison d’édition est d’interroger les supports de l’écriture à l’heure du numérique et des technologies mobiles. Il ne s’agit pas d’exclure l’imprimé ou l’électronique au bénéfice de l’un ou de l’autre mais au contraire d’explorer la spécificité et la complémentarité de l’un et de l’autre. Depuis 5 ans, Subjectile est suivie par l’agglomération de Valenciennes.

Pour en revenir à L’exposition « La Méduse de la Lune« , une installation le « Cercle des Méduses oniriques “a été réalisé par Kaleys, pour compléter l’exposition « La méduse de la lune ». En touchant les filaments des méduses de l’installation « Le Cercle des Méduses », on déclenche la lecture d’un texte sur la beauté des océans. Cette installation a été choisie par la médiathèque de Valenciennes mais les autres médiathèques auront des propositions différentes.

La directrice du centre culturel l’Odyssée qui était présente au vernissage, proposera aux lecteurs, entre autres activités, un planétarium. Le hall d’entrée de la médiathèque nous plonge immédiatement dans une ambiance de rêverie. Les illustrations originales sont installées à la manière d’une promenade.

Des cartes postales aux images brouillées disséminées dans la médiathèque sont le résultat du travail de Daniela de Paulis, plasticienne, qui a envoyé les illustrations originales du livre, par onde radio avec la technique du « Visual moonbounce » (Rebond lunaire visuel). C’est une dégradation plastique, les œuvres dont le comportement ne peut se déployer que dans l’espace.

L’exposition « La Méduse de la Lune » est visible jusqu’au 15 janvier à la Médiathèque Simone Veil à Valenciennes. Elle sera ensuite du 18 janvier au 1er février au Centre Culturel L’Odyssée Valenciennes avant de tourner dans d’autres bibliothèques du Valenciennois. L’Odyssée et la Médiathèque programment également des spectacles et des animations autour de cette exposition.

Jane Huvelle

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires