1. Accueil
  2. Accueil
  3. Marine Le Pen, persona non grata en Ukraine
AccueilTerritoire

Marine Le Pen, persona non grata en Ukraine

Cette nouvelle n’est pas un scoop, mais la candidate de l’extrême droite semblait ne plus y penser en interview, comme une amnésie politique. En effet, depuis les propos de Marine Le Pen validant un référendum, dont le manque de libertés fait peu de doute, par la Russie suite à l’invasion de la Crimée par les troupes de Vladimir Poutine, l’Ukraine a réagi en interdisant sur son sol à Marine Le Pen depuis janvier 2015 (visuel AFP d’un conférence internationale sur la Crimée condamnant son annexion par la Russie).

Marine Le Pen affirmait « la légalité de l’annexion de la Crimée » en janvier 2015…

Cet état de fait est intéressant au lendemain de la Conférence de Marine Le Pen sur les grands dossiers internationaux. A cette occasion, elle indiquait que tant qu’un traité de paix ne serait pas signé, elle ne se rendrait pas à Moscou. Toutefois, si tel était le cas et le plus tôt possible, Marine Le Pen irait célébrer cette fin de la guerre à Moscou, car elle est interdite de mettre un pied sur le sol Ukrainien https://www.bfmtv.com/politique/front-national/marine-le-pen-persona-non-grata-en-ukraine_AN-201701050003.html

En effet, Marine Le Pen avait approuvé « la légalité de l’annexion de la Crimée » en janvier 2015. Inutile de dire que l’invasion des troupes russes, ou assimilés, puis la mise en oeuvre d’un Référendum dont le résultat favorable est plus que suspect est une preuve éclatante d’un Poutinisme assumé. Dans cet article, un jeune étudiant en Ukraine rappelait sa vérité https://www.va-infos.fr/2022/03/25/dimitri-poltoratskyi-etudiant-ukrainien-en-france-nous-les-aurons-a-lusure/

Ensuite, à la lumière de cette guerre en cours, il serait bien compliqué de demander à un ou une cheffe d’Etat d’intervenir dans un processus de paix, alors même qu’elle est bannie sur le sol d’un deux belligérants. Bizarrement, pas un mot n’était sorti depuis le début de l’invasion en Ukraine sur la situation particulière d’une candidate sérieuse à la Présidence française. En clair, il faut cacher ses anciennes, mais pas tant que cela, amitiés avec Vladimir Poutine tout en débranchant complètement Thierry Mariani, transfert des LR vers le RN très médiatisé, mais sous cloche depuis  50 jours…, son intervention quelques jours sur une radio avant l’invasion de la Russie était éclairante https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/19h20-politique/crise-en-ukraine-les-deputes-russes-se-moquent-completement-des-sanctions-europeennes-assure-l-eurodepute-rn-thierry-mariani_4949196.html

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires