1. Accueil
  2. Accueil
  3. Lycée La Sagesse : inauguration des nouveaux locaux
AccueilValenciennois

Lycée La Sagesse : inauguration des nouveaux locaux

Lundi soir s’est déroulée l’inauguration des nouveaux locaux du lycée privé La Sagesse à Valenciennes. Jean-Baptiste Gros, le chef d’établissement, a fait découvrir aux élus les neuf nouvelles salles de classe, trois laboratoires, une cantine, une cuisine, le pôle de vie scolaire, un amphithéâtre extérieur, une cour aménagée, et un jardin. C’était aussi l’occasion de dire un merci à tous ceux qui ont été impliqués dans ce projet et un au-revoir puisqu’il rejoindra un autre lycée dans les Hauts-de-France l’année prochaine.

Les discours

Le soleil baigne la cour, les discours commencent. Jean-Baptiste Gros, ébloui, rassure l’assemblée, « nous n’en avons pas pour 4h30 d’inauguration, nous avons voulu faire court » et évoque une « nouvelle étape de la vie de notre lycée. Toutes les lampes ne sont pas arrivées, la peinture sent encore un peu mais quelle belle réussite collective. Là où il y a une volonté, il y a un chemin ».

Monseigneur Dollmann, archevêque du diocèse de Cambrai, parle de la « tradition chrétienne avec des témoins investis dans l’éducation ». Il bénit « le bâtiment et ceux qui y vivront et travailleront ». Madame Thomas, professeur, est ravie de ce lycée moderne, dans lequel « chaque jeune peut accéder à une éducation complète, là est notre ambition ».

Philippe Mesner, président de l’OGEC (Organisme de Gestion de l’Enseignement Catholique) rappelle que le lycée est vieux de 75 ans et qu’au-delà du casse tête financier de la rénovation, l’étape 1 est finie. Un système de chauffage moderne, des éclairages LED, l’utilisation de l’eau de pluie sont cités en exemple. L’étape 2 sera consacrée à l’enseignement supérieur et la formation.

Laurent Degallaix, le maire de Valenciennes, félicite le chef d’établissement, « bravo d’avoir osé, bravo d’avoir franchi les interdits. Avec de la persévérance, on réussit à faire des choses. C’est aussi beau que le projet que nous avions vu ».

La liberté du président du conseil régional des Hauts-de-France

« La mission de l’établissement nous en avons besoin dans la région », affirme Xavier Bertrand. « Personnellement et politiquement je suis attachée à la liberté de choix en matière d’éducation et d’enseignement. Ce choix ne plaît pas à certains, je l’assume. Au titre de la liberté, la région accompagne. Merci de ce que vous réalisez pour les jeunes de la région ».

Béatrice Descamps, députée de la 21e circonscription, décrit son « émotion et fierté de voir le résultat de cette métamorphose » et souhaite « pleine réussite aux étudiants ».

API Restauration, partenaire

Le chef d’établissement, Jean-Baptiste Gros a cherché de « nouvelles formes de partenariat » comme celles avec API. Béatrice Debosque, directrice générale d’API restauration, est ravie d’inaugurer le restaurant, « c’est un lieu qui rassemble, il est magnifique et lumineux. Notre restauration est goûteuse, nos produits sont frais, locaux et de saison ».

Une conclusion dynamique

Jean-Baptiste Gros clôture les discours avec un débit de paroles rythmées et passionnées, « au-revoir et merci ». Il énumère tous ceux qui ont participé à la rénovation, des élus au plaquiste. « J’ai découvert la vie d’un chantier, une chose est sûre, les travaux ce n’est pas mon truc ! Je mesure le chemin parcouru. Ici j’ai aimé, ri, pleuré, râlé, mangé, bu et re-bu, appris, en un mot vécu et qu’est-ce que j’en étais heureux. Vous êtes rentrés dans mon cœur, je vous ai tous aimés ». Il a été chaleureusement applaudi. Les invités ont ensuite visité avec curiosité les nouveaux locaux.

Anne Seigner

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu