Mercredi dernier, les services de l’Etat ont procédé à un contrôle des conditions d’accueil des enfants sur le Parc Maingoval, centre de loisirs de la commune de Douchy-les-Mines.

Le Parc Maingoval accueille les enfants durant toutes les vacances scolaires

Durant cette saison estivale, la qualité et la sécurité en terme d’hygiène, de surveillance… des enfants Maingovalde 3 à 16 ans constitue une priorité sur l’ensemble du territoire. Dans cette optique, une série de contrôle inopinée a été diligentée par le préfet de la région Nord Pas-de-Calais Picardie.

Sur le Valenciennois, Thierry Devimeux, le sous-préfet de Valenciennes, a participé à cette opération de contrôle effectuée par les services de l’Etat. En l’espèce, c’est le Parc Maingoval à Douchy-les-Mines, un ancien relais de poste réhabilité mais configuré comme un corps de ferme. De plus, il est doté d’un splendide parc arboré et cerise sur le gâteau avec la présence d’un lac !

MaingovalAu pic de la fréquentation, ce centre de loisirs «  accueille 260 enfants, tout âge confondu, au mois de juillet. Nous avons 30 encadrants dont plus de 50% diplômés (prévue par la loi) pour un accueil, sans hébergement, de 8H45 à 17H« , explique Julie Munoz, la jeune directrice fraîchement diplômée depuis le 22 juin.

La loi prévoit un encadrant pour 12 enfants de plus de 6 ans et un pour 8 pour les moins de six ans. Par suite, les conditions légales « des personnes encadrantes sont particulièrement vérifiées« , souligne l’inspecteur.  » Sur 1680 établissements dans le Nord, nous contrôlons environ 10% de ces sites durant l’année. 15 inspecteurs sont déployés durant cet été pour ces opérations de vérification sur la qualité d’accueil, d’accessibilité aux enfants souffrant d’un handicap, de sérieux de l’encadrement, de sécurité sanitaire et alimentaire, d’accompagnement durant les sorties voire les activités sportives etc. Chaque année, nous lançons 4 à 5 procédures d’interdiction qui aboutissent rarement même si cela est possible en cas de danger immédiat pour les enfants« , ajoute-t-il. Par contre, un encadrant peut être « écarté, c’est plus fréquent, c’est la solution choisie le plus souvent afin de permettre la continuité du service« , conclut-il.

Parc Maingoval

L’apparition des activités périscolaires a étendu le périmètre de travail des services de l’Etat. Par voie de conséquence, toute l’année, les fameuses NAP sont vérifiées sous tous les aspects règlementaires.

Thierry Devimeux explique la double finalité de cet contrôle « il s’agit également de rassurer les parents, à l’entrée de l’été, sur la qualité de l’accueil des enfants que ce soit au sein de établissements privés et publics. »

Pour rappel le Nord délivre 3 000 BAFA chaque année, le plus prolifique en la matière ce qui n’est pas une surprise pour le département le plus peuplé de France.

Le centre de loisirs installé dans le Parc Maingoval, site communal, est conforme aux règles en vigueur… même sous la pluie.

Publié par Daniel Carlier le 16 juillet 2016
Douchy-les-Mines Julie Munoz Maingoval Parc Maingoval Thierry Devimeux
Le Parc Maingoval bon pour le service
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email