Soulagement, c’est le premier mot qui vient à l’esprit après ce Tour du Saint-Cordon très réussi à Valenciennes ; une manifestation où les Valenciennois se sont rendus massivement à la messe sur la Place d’Armes de la ville centre, un véritable message d’espoir !

La belle allure de Notre-Dame du Saint-Cordon sur la Place d’Armes à Valenciennes

Il ne faut pas se mentir, le défi était énorme pour le maintien du 1 008ème Tour Saint-Cordon. A la longue vue, une cérémonie d’apparence uniquement religieuse concentrant sur un même lieu plus de 2 000 pèlerins, sur la place centrale de la commune, devant l’hôtel de ville… tout ceci a généré une inquiétude jusqu’en préfecture de Lille.

Tour Saint-Cordon

Vu localement, la réduction du Tour Saint-Cordon avait déjà été mal vécue par la communauté religieuse et les organisateurs, l’incontournable association de la Confrérie des « Royés de Notre-Dame du Saint-Cordon » en charge de cette manifestation. « Il faut rappeler que c’est un pèlerinage laïque, les Royés sont les porteurs de l’organisation et nous avons travaillé avec la Sous-Préfecture, la ville de Valenciennes etc. pour cette réalisation« , indique Jean-Luc Dremière, un Royé très expérimenté. Jean-Marie Launay, prêtre de St-Géry et recteur des paroisses de Valenciennes, ajoute, non sans humour, « nous sommes tolérés avant et après la procession. Il est absolument interdit pour le clergé de toucher à la vierge pendant la procession. Je ne connais pas en France d’équivalent mais plutôt en Belgique et aux Pays-Bas« .

« La messe du Tour Saint-Cordon pourrait se dérouler encore sur la Place d’Armes l’année prochaine »

Police municipale, Police nationale, CRS, Soldats…barrières à profusion sur le trajet et sur la Place d’Armes, tel était le panorama de cet espace urbain sur lequel se déroulait cette messe « insolite et sans précédent« , souligne la communauté religieuse.

Près de 2 400 chaises à disposition, plus de 2 000 étaient occupées, un constat qui a rempli de satisfaction le premier magistrat, Laurent Degallaix, « les Valenciennois ont répondu présents pour ce Tour St Cordon. J’ai trouvé cette cérémonie très intense, l’image du Beffroi et de la Vierge est très forte« . Visiblement enchanté (et soulagé), Laurent Degallaix verrait avec bienveillance une nouvelle édition sur la Place centrale de Valenciennes : « La messe du Tour Saint-Cordon pourrait se dérouler encore sur la Place d’Armes l’année prochaine« .

Tour St Cordon

Jean-Marie Launay, le prêtre de St-Géry, Thierry Devimeux, Laurent Degallaix et Armand Audegond.

Indéniablement, cette mixité historique entre une procession laïque et un support religieux atteint son paroxysme sous les fenêtres de l’hôtel de Ville. Certains Valenciennois ont dû se pincer pour y croire.  » Nous avons mis les moyens humains et financiers. C’est un effort important pour la commune mais si c’est à reproduire, j’y suis favorable« , poursuit le maire.

Au niveau du prêtre Jean-Marie Launay, l’enthousiasme était là également « magnifique, ce lieu pour la messe fait consensus. Je vais, bien sûr, écouter les paroissiens et nous ferons un bilan d’ici un mois« . A chaud, il est raisonnable de penser que la messe est dite sur le sujet surtout que la « menace ne vas pas diminuer rapidement« , précise le maire…. Tout le monde s’accorde sur le sujet, les Royés « remercient vivement toutes les forces de sécurité, les services de l’Etat et de la commune ».

Tour Saint-Cordon

Pour sa part, le Sous-Préfet, Thierry Devimeux, a participé à son 1er Tour Saint-Cordon, il a eu l’honneur de porter la vierge, en compagnie de Laurent Degallaix et Armand Audegond, c’est donc un Valenciennois pur jus depuis ce 11 septembre. Plus sérieusement, un travail titanesque s’est opéré pour arriver à bonne fin.  » Une cérémonie d’apparence religieuse, un 11 septembre… des paramètres qui pouvaient inquiéter et considérer ce Tour-St-Codon comme une cible privilégiée pour les terroristes. De fait, nous avons travaillé en amont avec les organisateurs, des moyens exceptionnels ont été mis en place. Le Tour Saint-Cordon a été sécurisé jusqu’au bout, à chaque étape de son passage« , déclare le Sous-Préfet de Valenciennes.

Tour St Cordon

Notre-Dame du St Cordon avec son manteau

En présence de l’archevêque Monseigneur Garnier, cette messe Place d’Armes a tenu son rang et bien plus encore. Ensuite, la procession de Notre-Dame du Saint-Cordon s’est dirigée vers la rue de Famars piétonne jusqu’à l’école Marie Immaculée, au 145 rue de Famars. Ensuite, elle a revêtu son manteau pour reprendre son chemin dans un camion ce qui constituait une concession, à la sécurité, de taille… « Il fallait trouver un compromis acceptable au regard de l’histoire de cette manifestation et de la sécurité indispensable à sa réalisation« , conclut Thierry Devimeux.

A l’aube, cette journée s’annonçait lourde face aux risques et surtout aux contraintes sécuritaires. Au final, elle constitue une magnifique première et a sans doute lié un peu plus la « famille » autour de ce Tour Saint-Cordon, à méditer !

Tour Saint-Cordon

Texte/Daniel Carlier- Crédit photos/Antoine Lukaszewski

 

Publié par Daniel Carlier le 11 septembre 2016
Jean-Marie Launay Laurent Degallaix Les Royés Notre Dame-Sur-Cordon Thierry Devimeux Valenciennes
Le Tour du St-Cordon entre en résistance à Valenciennes
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email