Depuis décembre 2015, la Ressourcerie s’est implantée sur la commune d’Anzin. Nouvelle dynamique et nouveau nom car elle est devenue ” La Ressourcerie, le village du réemploi et de la réutilisation ”. Durant cette année 2016, plusieurs bâtiments ont été aménagés pour accueillir les objets et les produits pour une seconde vie (espaces intérieurs ci-dessus).

(Visuel Francine Naar et Jean-Pierre Pagniez au 450 Avenue Jean Jaurès sur Anzin, près du pont de la Bleuze Borne et deux de ses bâtiments sur Anzin).

La Ressourcerie,  le village du réemploi et de la réutilisation

Francine Naar, la présidente de l’association C2RI, ne cache pas sa joie : « Un an après ce déménagement sur Anzin, je peux affirmer que c’est un franc succès. Parfois, le samedi, les salariés en insertion doivent faire la circulation sur notre parking compte tenu de l’affluence… »

batintAujourd’hui basée sur Anzin, La Ressourcerie dispose de plusieurs bâtiments sur 1 500 M2 environ. Ils sont à disposition pour proposer aux visiteurs/acheteurs des produits très divers du meuble jusqu’au vestimentaire en passant par les bibelots. Ce site est composé d’un bâtiment d’accueil rénové plus une extension récente pour le mobilier et autres objets, un dédié pour l’habillement, une réserve pour la réutilisation de briques et le tout avec un parking intérieur très appréciable sur cette Avenue Jean Jaurès, très fréquentée par les voitures.

Sur Anzin, l’association peut compter également sur une équipe étoffée de salariés en insertion, plus 2 encadrants, et au niveau de C2RI « nous avons augmenté nos effectifs. Ensuite, les électriciens sont venus s’implanter également sur le site de la Ressourcerie« , précise Francine Naar. Un détail managérial soulignant le fait que ce nouveau lieu de vie imprime une dynamique globale.

Coup de rétro

Cette enseigne, anciennement basée Quai des Mines à Valenciennes, a une longue histoire « écologique » sur le Hainaut. Tout a commencé avec l’émergence de l’association C2R Le Maillon dont l’activité première reposait sur la gestion des déchets et la réinsertion des personnes très éloignées de l’emploi. Opérationnelle en 1998 sur la Communauté de communes des Pays de Condé, C2R le Maillon avait lancé une initiative innovante, la déchetetterie mobile, une véritable bonne idée !

L’arrivée de cette structure sous la forme d’un site ouvert où le particulier pouvait effectuer un dépôt libre, Quai des Mines à Valenciennes, date de 2004. Dans le même temps, l’arrivée de l’intercommunalité Valenciennes Métropole a secoué les fondements de cette association avec la fin de la déchetterie mobile mais « nous avons récupéré un marché public (salvateur) pour les encombrants auprès de Valenciennes Métropole en 2009« , précise Jean-Pierre Pagniez, le directeur de l’association.

Ici, nous ne parlons pas de recyclage des objets mais de réemploi et de réutilisation  « on répare voire on transforme un produit déposé chez nous afin de le revendre à un coût très accessible« , souligne Jean-Pierre Pagniez, le directeur de l’association.

Naissance de C2RI

Fin 2009, les administrateurs décident de « diviser en deux structures, C2R plutôt sur le marché concurrentiel et C2RI pour le site de la Ressourcerie« , explique Francine Naar, la présidente de l’association C2RI. Bien sûr, le volet insertion demeure plus que jamais prégnant pour cette structure « nous avons 16 salariés en insertion (+ 4 encadrants) sur ce site d’Anzin, 8 sur la vente et 8 sur la réparation, transformation et collecte des objets « , ajoute Jean-Pierre Pagniez.

Le choix de ce déménagement s’est imposé comme une évidence « il était quasi impossible de répondre aux normes d’accessibilité que ce soit pour l’accès, la livraison et la déambulation intérieure. Puis, nous avons eu l’occasion de nous installer sur ce site situé à Anzin car nous étions un locataire à Valenciennes alors qu’aujourd’hui, l’association est devenue propriétaire« , explique Francine Naar. Pour cette acquisition très opportune, l’association C2RI fut très soutenue par la Région Nord Pas-de-Calais, Valenciennes Métropole et « la Caisse d’Epargne du Hainaut » , ajoute Jean-Pierre Pagniez. Un espace où la Ressourcerie a ventilé son activité dans tous les bâtiments en lieu et place d’un agrégat d’entreprises.

Voilà un lieu où vous pouvez facilement apporter vos objets voire trouver votre bonheur recyclé…

Publié par Daniel Carlier le 6 décembre 2016
Anzin Francine Naar Jean-Pierre Pagniez La Ressourcerie
La Ressourcerie sur Anzin, 1 an après…
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email