Assise depuis dix-sept ans à la gauche d’André Lenquette, la voilà élue maire de Beuvrages. Marie-Suzanne Copin a été installée dans le fauteuil de premier magistrat ce mardi 3 janvier à 20h00, pour effectuer la suite du mandat d’André Lenquette, décédé le 19 décembre 2016.

Trois candidats pour un fauteuil.

L’ombre d’André Lenquette flottait dans la salle du conseil de l’hôtel de ville de Beuvrages. Une ambiance particulière. C’est le doyen, Raymond Caudron, qui dirige la séance, l’émotion est palpable, il a la voix qui tremble. Avant le vote pour l’élection du nouveau maire, deux nouveaux conseillers rejoignent la table, les prochains sur la liste, Ghislain Hue et après la démission d’Olivier Henry, c’est Nadia Madaoui qui complète la liste des élus municipaux. Voilà, conformément à l’article L2122-8 du Code Général des Collectivités Territoriales, le conseil municipal est maintenant au complet pour l’élection du nouveau maire.

Trois candidats pour un fauteuil. A voter !

André Lenquette, c’était un personnage. Il a toujours été fier de sa tâche d’élu local. Continuer le mandat derrière lui n’est pas une mince affaire. Et ils sont trois, les candidats pour le fauteuil de premier magistrat : Marie-Suzanne Copin, Michel Domin et Michel Becque. Un par un, les élus entrent dans l’isoloir. Verdict à 19 h 30, les suffrages sont exprimés : sur 29 votants, 23 voix pour Marie-Suzanne Copin, 4 pour Michel Domin et 2 pour Michel Becque.

Visiblement émue et soulagée, la nouvelle maire de Beuvrages annonce « Il va falloir avancer sans lui. Je mettrai toute mon énergie pour cette mission. André Lenquette était un grand homme, par la taille mais aussi par les compétences. Faire de la politique était pour lui une affaire respectable. Il le faisait avec respect, courtoisie, humanisme, joie mais aussi rigueur et ténacité.» 

L’ancienne première adjointe, était jusqu’à présent, adjointe aux Affaires Sociales, à la Solidarité et à la Politique de la Ville. Arrivée en 1969 à Beuvrages, l’ancienne institutrice, à bientôt 70 ans, connaît très bien le territoire. Seconde partie d’un véritable duo, elle a la confiance des élus et esquisse juste l’ombre d’un sourire de soulagement, après ce vote qui fait le point après une période humainement très difficile.

Le duo Lenquette/Copin, la continuité du programme.

Ils avaient prévu d’arrêter ensemble, à la fin du mandat en 2020, le duo Lenquette/Copin, alors quand on l’interviewe juste après son élection, elle prévient « je ne réponds que si je veux ! », ça c’est dit et on sourit discrètement au souvenir de son prédécesseur. Elle évoque la continuité des actions, on prend les mêmes et on recommence «c’est la même continuité, on va finir le mandat sans lui. C’est une équipe unie qui continuera le travail. Je vais faire un an à la fois, ensuite on verra. On ne sait jamais de quoi demain sera fait.»

Les délégations seront connues au prochain conseil municipal, qui aura lieu d’ici 15 jours. Première délibération prise : réduction du nombre d’adjoints, à 7 au lieu de 8. Parité oblige, la liste est composée d’Ali Ben Yahia, Christine Lecompte, Raymond Caudron, Nadine Anzalone, Dominique Mary, Marie-Hélène Demolder et José Fosse.

Publié par Celine Druart le 3 janvier 2017
André Lenquette Election Beuvrages Marie-Suzanne Copin
Le jour où…M-S. Copin a été élue maire.
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email