En battant Strasbourg (2-1) ce lundi, Valenciennes stoppe sa série de sept matches sans succès entamée à la mi-janvier. Les trois points de la victoire ne font pas remonter les Valenciennois au classement mais ils ont sept points d’avance sur le premier relégable.

Le VAFC y a cru jusqu’au bout (2-1)

La frappe géniale de Ciss

VAST1C’est inhabituel, lors de l’entrée des équipes sur la pelouse du stade du Hainaut, le kop est vide. Seule une banderole noire avec des lettres blanches Ras-le-Bol. Ça plante le décor mais ça fait aussi les affaires des supporters strasbourgeois, leurs chants sont entendus. Les Valenciennois n’ont pas besoin de lire ce message pour se sentir concernés et entrer dans le vif du sujet. Dès la 3’ sur un corner de Fulgini, Nestor reprend de volée obligeant Bonnefoi à effectuer un arrêt comme un gardien de handball avec les pieds. Strasbourg ne tarde pas à réagir. Sur la première accélération de Guillaume, Kantari pris de vitesse commet une faute, sanctionnée d’un carton jaune. Sur le coup franc, Strasbourg marque mais le but est refusé pour un hors-jeu. Dans les tribunes d’autres messages apparaissent : ras-le-bol de jouer le maintien, de craindre la DNCG, de perdre les derbys, de votre manque de combativité, des barrières dans le kop.

Côté pelouse, Enza-Yamissi reprend un centre de Butin à la 10’, le gardien strasbourgeois touche le ballon et le détourne sur le poteau. Les Valenciennois sont offensifs notamment Enza-Yamissi et Fulgini mais pas encore décisifs. C’est encore Guillaume qui apporte le danger strasbourgeois, sa frappe à la 27e est repoussée par Perquis qui se couche bien, Sacko qui a bien suivi reprend le ballon lâché par le gardien mais Perquis s’interpose une nouvelle fois. Le milieu de terrain Grimm, blessé, est remplacé par Liénard à la 35’.

Pour sa première titularisation le jeune Ambri, emporté par sa fougue, pousse trop fort le ballon (33’) et ne parvient pas à le contrôler dans la surface de réparation. Ce même attaquant a du peps, il laisse sur place le défenseur Aholou qui fait faute. Le coup franc est bien placé, Fulgini le tire mais c’est hors cadre (43’).

A la mi-temps les supporters investissent le kop et s’échauffent la voix pour vraiment chanter dès la 45e, ils sont toujours là. Les Strasbourgeois ne concrétisent pas leurs occasions : Guillaume (59’), Boutaib (60’). Les Valenciennois ouvrent le score par Roudet (1-0, 65’). Ambri récupère le ballon et profite d’une glissade de Mangane pour tirer, Bonnefoi repousse mais Roudet a bien suivi. A peine le temps de savourer que Strasbourg égalise…NDour provoque la faute de Nestor dans la surface. Boutaib tire le penalty repoussé par Perquis mais l’international marocain ne se loupe pas une deuxième fois (1-1, 68’).
VAST2Les Valenciennois ne semblent pas abattus, ils repartent à l’assaut du but strasbourgeois. Les supporters les encouragent, n’est-ce pas mieux cette harmonie ? A la 79’, les Valenciennois sont tout près de reprendre l’avantage : frappe de Fulgini repoussée par le gardien, reprise de Nestor, sauvetage sur la ligne d’Aholou…L’attaque c’est bien mais le VAFC doit verrouiller sa défense : la frappe de Liénard passe au-dessus de la transversale. Alors que les yeux sont rivés sur le chrono (4 minutes de temps additionnel), Kantari, d’une ouverture lumineuse, sert Ciss qui prend le temps d’ajuster sa frappe, il marque (2-1, 90’+1) puis exulte. Il court chercher son bonnet porte bonheur, le met et fait quelques pas de danse, le lutin est heureux ! Les Valenciennois ne commettent pas d’erreurs défensives et parviennent à conserver  la victoire. Comme d’habitude les joueurs applaudissent le public, le public fait de même, la victoire a atténué les rancoeurs…

« Nous sommes loin d’être maintenus….  »

VAST4L’entraîneur strasbourgeois Thierry Lauret, qui a démarré sa carrière professionnelle de joueur à Valenciennes, est déçu : « Il n’y a pas grand-chose à dire. La victoire de Valenciennes est arrivée sur la fin mais elle me semble logique. Nous concédons trop d’occasions de manière récurrente. Notre première mi-temps a été laborieuse. Nous avons changé de système de jeu en deuxième mi-temps pour être plus solide en défense. C’était légèrement mieux mais pas beaucoup mieux. Il y a sûrement une part de fatigue dans nos résultats actuels. Mentalement, nous nous devons d’être plus forts, nous avons perdu dans le temps additionnel, nous avons fait trop d’erreurs pour espérer quelque chose. Nous avons de bons mecs mais c’est inconscient. Il peut y avoir une certaine forme de relâchement. Nous sommes  dans le dur en termes de dynamisme et d’enthousiasme. Nous avons trop subi. Depuis janvier nous n’avons pas repris le même tempo

Même sentiment de déception pour le buteur Khalid Bentaib, « nous étions là pour aller chercher un résultat mais nous ne l’avons pas obtenu ».

L’entraîneur valenciennois Faruk Hadzibegic retrouve de la sérénité : « La victoire est méritée. Il y a eu du contenu, de l’engagement, de la volonté. Le succès nous fuyait depuis sept journées. Strasbourg nous a posé quelques problèmes sur le plan physique. Nous avons stoppé la série de match sans victoire, c’est un soulagement pour tout le monde. Nous l’emportons avec la manière, il faudra s’appuyer sur ça pour la suite. Ce type de match fabrique du stress et des émotions. C’est beau surtout quand nous le gagnons. Je suis satisfait. Je n’ai jamais douté. Après l’égalisation de Strasbourg, je me suis demandé si nous avions encore le chat noir dans les vestiaires. Ce que les supporters ont fait, ça fait mal. Je suis d’accord avec eux. Mais nous avons besoin d’eux ».

Le milieu de terrain AdrienTameze voit plus loin que la victoire: « c’était important de gagner. Je suis content d’avoir ces 3 points. Après l’égalisation, on s’est remis dedans. Nous avons essayé d’être rigoureux pendant 90 minutes. Il y a du progrès, nous sortons la tête de l’eau. Il faut rapidement prendre les points pour le maintien et vivre une fin de saison plus tranquille que celle de l’année dernière… ».

Le défenseur Saliou Ciss est tout sourire, après avoir célébré son but décisif avec un bonnet sur la tête : « C’est un bonnet que j’aime bien mettre, c’est mon porte-bonheur. J’avais demandé à Adil Azbague de le prendre sur le banc. J’ai senti que je pouvais faire la différence. Je félicite l’ensemble du groupe, nous avons fait un match de haut niveau. Nous sommes restés solidaires jusqu’au bout pour décrocher les 3 points. Enfin la victoire, le foot nous a récompensés. En face, il y avait du répondant ».

VAST3« La victoire nous fait du bien », lâche le milieu de terrain Angelo Fulgini«  nous méritions de gagner. Nous n’avons pas eu trop d’occasions lors des derniers matchs, nous étions en demi-teinte offensivement. Là, nous nous sommes créés beaucoup d’occasions. Nous avons été récompensés à la fin, nous n’avons rien lâché, nous avions à cœur de gagner pour nous éloigner de la zone rouge ».

Le gardien valenciennois, Damien Perquis, a sorti quelques ballons chauds : « ça faisait longtemps que nous n’avions pas gagné, ça fait plaisir. Quand nous faisons une bonne semaine  d’entraînement, nous sommes souvent récompensés le jour du match. Les matchs se préparent la semaine, il faut continuer comme ça. Il ne faut surtout pas croire que ça va rouler, il faut s’investir à 100%. Rien n’est fait, nous sommes loin d’être maintenus ».

Valenciennes – Strasbourg : 2-1 (0-0)

8156 spectateurs

Buts : Roudet (65’), Ciss (90’+1) pour Valenciennes ; Boutaib (68’ sp) pour Strasbourg.

Avertissements: Kantari (7’), Ciss (90’+2), Niakhaté (90’+6) pour Valenciennes ; Sacko (26’), Aholou (42’), Boutaib (73’), Gonçalves (78’).

Valenciennes : Perquis – Aloé, Nestor, Kantari, Ciss – Fulgini, Tameze, Enza Yamissi (Niakhaté 89’) –  Roudet – Butin (Faustin 75’), Ambri (Ntim 90’+3).

Strasbourg : Bonnefoi – Salmier (Gragnic 90’+2), Mangane, Seka, Ndour – Gonçalves, Grimm (Liénard 35e), Aholou – Boutaib, Guillaume, Sacko (Blayac 80’).


Publié par Anne Seigner le 7 mars 2017
AdrienTameze Angelo Fulgini Damien Perquis Faruk Hadzibegic Khalid Bentaib Saliou Ciss Thierry Lauret
Le VAFC arrache la victoire dans les dernières minutes
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email