Rendez-vous le vendredi 17 mars, avec Sophia Aram pour « Le fond de l’aie effraie », non pas pour un 7/9 sur France Inter mais pour un 20/22 au Phénix à Valenciennes.

Face à cette campagne présidentielle qui  risque de  toucher le fond et aux petits jeux de «  je me tiens, tu me tiens…je te soutiens…je te retiens…je te lâche la main…je retourne ma veste à deux mains… », Sophia Aram en croqueuse d’actualités passe en revue celles des derniers mois, qui naviguent entre sujets légers et graves,  et se fait plus mordante avec ses cibles préférées…

Et oui, l’actu ce n’est pas léger tous les jours. Comme elle le dit « c’est vrai qu’entre le chômage, le réchauffement climatique, Eric Zemmour, la montée du FN, Valérie Trierweiler et Charlie… Y a vraiment de quoi se fendre la gueule tous les jours. » Se revendiquant de gauche et défendant la laïcité, Sophia Aram ne fait pas que déverrouiller les zygomatiques, elle donne à réfléchir. Un coup de projeteur  sur la société à quelques jours des élections présidentielles, où comme l’a si bien dit Bernard Mabille dernièrement «  La France est passée du Siècle des Lumières au quinquennat des ampoules  basse  consommation.  »

Sophia Aram livre son regard sur la société. Pas de frilosité, elle y va!

Humoriste engagée, celle a qui l’on prête un zeste de Bedos, écrit ses spectacles avec son compagnon Benoît Cambillard et livre son regard en s’interrogeant librement sur notre époque. « A l’heure où une marque d’eau minérale a plus d’abonnés sur twitter que n’importe quel prix Nobel, où « intello » est devenu une insulte, où le jihad commence sur Facebook, où les bobos traquent les traces de gluten dans le chou frisé et où Zemmour réhabilite Pétain… »

Un billet d’humour, une bouffée d’oxygène signée Sophia Aram, qui n’a pas sa langue dans sa poche et en ces temps qui courent, ça fait du bien. On aurait bien envie de la remercier pour la liberté d’expression ! Et un peu aussi, pour celle de la presse. Puis celle aussi de penser et de le dire, en dehors des cadres imposés. Chiche, de femme à femme, on va le faire !

Publié par Celine Druart le 14 mars 2017
le fond de l'air effraie Sophia Aram Théâtre Le Phénix
« Le fond de l’air effraie » par Sophia Aram.
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email