Dès la 26ème minute, les supporters du VAFC chantaient « bougez-vous le c… », à la 82ème, ils applaudissaient les passes de l’équipe adverse ! Quatre buts encaissés, une défaite, zéro point, bilan grave pour le VAFC (entraîneur tout sourire de Tours).

(Sébastien Roudet est venu voir le KOP après la rencontre)

Faruk Hadzibegic : « Il y a un problème au VAFC ! »

Avant cette rencontre, le décor était planté, le VAFC pouvait réaliser un trou comptable sur le premier relégable. En jouant le club de Tours, dernier au classement avant cette opposition, l’occasion était belle de renouer avec la victoire après une défaite frustrante sur le terrain de Niort. Toutefois, des joueurs clés étaient absents avant cette rencontre, Da Costa, Ciss, les deux buteurs du VAFC, voire un pilier de la défense avec Kantari suspendu pour 2 rencontres. Voilà pour le décor de cette rencontre a ne pas manquer.

La température au Stade du Hainaut était frigorifique, un signe annonciateur d’une soirée glaciale pour le club du VAFC. Et pourtant, le début de la rencontre ne laissait pas augurer d’un tel dénouement final. En effet, l’équipe de Faruk Hadzibegic lançait des banderilles, l’inlassable fougue de Sébastien Roudet tenait la maison, mais aucune occasion franche ne fut la résultante de cette domination stérile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPuis, à la 17ème minute, un coup-franc qui aurait pu être anodin sans une énorme faute de marquage. La défense a joué le hors-jeu, mais c’est complètement raté dans la manoeuvre. Elle a laissé Thibaut Cilllard, seul recevoir un caviar de Bryan Bergougnoux et fusillé dans la foulée le portier valenciennois. Coup dur, pour la formation du VAFC qui essaye de se relancer. Une seule occasion à se mettre sous la dent à la 26ème minute, au moment où les supporters commençaient à s’impatienter ! Ensuite, Roudet à la 31ème, suite à un une-deux magnifique, et une passe en cloche à Yamissi, mais ce dernier rate sa frappe… voilà pour l’offensive.

Par contre, la défense est de nouveau aux abonnés absents à la 37ème minute. Encore un coup-franc à distance, sauf que le marquage est inexistant. Cette fois, Bryan Bergougnoux trouve Check Diarra dans la surface, un contrôle et il va tromper Damien Perquis sans coup férir. C’est un coup terrible reçu par les hommes de Faruk Hadzibegic qui ont glissé peu à peu dans le néant au fil des minutes.

Conspuée par le public à la mi-temps, la formation valenciennoise a traversé la seconde période comme un fantôme. Le F.C Tours a ajouté deux buts superbes dans la construction et la finition. Deux fois, Check Diarra fut à la conclusion d’un splendide mouvement collectif à la 68ème minute, passe en retrait aux 16 mètres, frappe de l’intérieur et but. Ensuite, à la 74ème minute, c’est Diarra seul, aux 18 mètres qui décoche une frappe enroulée dans la lucarne, 0/4, fermez le banc. A la 82ème minute, et jusqu’à la fin, les supporters restants du KOP, car certains sont partis dès la fin de la première période, ont applaudi les passes de l’équipe de Tours.

Le nouvel entraineur du FC TOURS, depuis le 18 février, Nourredine El Oardani, était aux anges en conférence de presse. Toutefois, il restait lucide « on ne compte que sur nous mêmes. Bien sûr, les points lâchés par les concurrents sont importants. Nous avons demandé aux joueurs de rester en vie face aux grosses formations. Car, nous voulions rester au contact afin de jouer des finales contre les équipes en concurrence avec nous en bas de tableau », explique Nourredine El Oardani… dont le voyage retour s’annonçait plus sympathique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPour sa part, Faruk Hadzibegic a fait face à cette Bérézina : «  J’ai un sentiment de honte. Je félicite l’équipe de Tours pour avoir su profiter de notre faiblesse. Je n’ai pas d’explications, il ne faut pas se chercher d’excuses. J’ai dit quelques vérités dans le vestiaire. Je suis responsable, je choisis l’équipe », dit le coach, puis il assène une phrase plus mystérieuse « il y a un problème au VAFC et il faut le régler »… et vite, plus jamais de 0/4… !

Publié par Daniel Carlier le 17 mars 2017
Faruk Hadzibegic VAFC
Faruk Hadzibegic. : « Un sentiment de honte »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email